24 Heures Motos : La 333 frôle l’exploit



LE TEAM YAMAHA VILTAÏS EXPÉRIENCES A LONGTEMPS DOMINÉ SA CATÉGORIE DE LA TÊTE ET DES ÉPAULES LORS DES 24 HEURES MOTOS. APRÈS UNE NUIT ÉMAILLÉE DE QUELQUES SOUCIS MÉCANIQUES, L’ÉQUIPE AUVERGNATE SE VOIT RÉCOMPENSÉE PAR UNE 3E PLACE EN CATÉGORIE SUPERSTOCK. 

La victoire a longtemps été à la portée de la Yamaha pilotée par Axel Maurin, Bastien Mackels et Florian Alt. Dès le début de l’épreuve, la formation managée par Yannick Lucot s’installe en solide leader de sa catégorie. A la 8e heure de course, elle se hisse même à la 4e place du classement général, à quelques longueurs seulement des meilleures écuries EWC ! Cette domination sans partage sur la catégorie Superstock, la #333 va la maintenir jusqu’à mi course où une première petite alerte mécanique (fuite d’huile au niveau du ltre) l’immobilise dans son stand durant de précieuses minutes, lui faisant ainsi perdre le leadership de sa classe. Mais la Yamaha YZF-R1 et les hommes du team Viltaïs Expériences forment une équipe particulièrement performante. Au lever du jour, grâce à une série d’excellents relais et de ravitaillements parfaitement maîtrisés, l’équipe auvergnate reprend les commandes de sa catégorie. Mais en Endurance plus que dans n’importe quelle autre discipline, la victoire n’est jamais acquise avant le baisser du drapeau à damier. Cette fois encore, la récompense suprême va lui échapper de peu, d’abord à cause d’un nouveau

problème de ltre à huile, ensuite en raison de la chute d’Axel Maurin quand il se fait percuter par un concurrent. L’équipe Viltaïs Expériences franchit nalement la ligne d’arrivée en 9e position du classement scratch et à la 3e place des Superstock. Malgré la déception, le team manager dresse un bilan optimiste de la situation : «En course, personne n’est à l’abri d’un pépin mais être victime deux fois de suite d’une défaillance assez rare, c’est jouer de malchance ! Ceci étant dit, le séjour au Mans se conclut sur de très nombreux points positifs. Aux essais, tout s’est très bien déroulé et en course, jusqu’à ces incidents, nous avons toujours été les meilleurs de notre catégorie. De plus, la couverture médiatique sur notre équipe a été extraordinaire. Nous n’avons jamais eu autant d’interviews TV !»

Plus que jamais, l’équipe Yamaha Viltaïs Expériences fait gure de favori en Coupe du Monde FIM et il faudra compter une fois de plus sur elle pour animer la catégorie Superstock lors du 3e rendez-vous de la saison xé les 19 et 20 mai prochains pour les 8 Heures d’Oschersleben, en Allemagne.

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire