Jeu vidéo : Test de Ride 2



Le studio de développement Milestone sort le deuxième opus de sa simulation de moto Ride. Un jeu vidéo qui pourrait bien devenir la référence et satisfaire les plus exigeants.

Ride était un bon jeu, Ride 2 est un très bon jeu. Le studio italien Milestone a peaufiné l’ensemble de son jeu pour proposer une deuxième version très intéressante. Après Valentino Rossi The Game, Ride 2 en reprend les éléments moteur pour les transposer à la version de route. Ride 2 propose ainsi de disputer des courses sur route au guidon de roadsters par exemple. Mais il est aussi possible de prendre une Kawasaki ZX-10R du team SRC pour claquer un chrono sur la piste de Magny-Cours !

Ride 2 propose de piloter plus de 170 machines parmi les 18 constructeurs présents dans le jeu (Aprilia, BMW, Honda, Yamaha, Kawasaki, Suzuki, Ducati, KTM…). Plusieurs catégories sont présentes comme du Supermotard, des néo-rétros, des roadsters, des sportives et quelques motos de course. Il y a donc de quoi s’amuser un moment, d’autant que chaque machine dispose d’un catalogue de pièces pour améliorer ses performances ou son look. Le mode carrière est très classique et manque un peu de saveur. Après avoir remporté des victoires dans des petites catégories, vous gagnez des jetons qui vous permettent de débloquer des épreuves plus difficiles. Pour aller au bout du jeu, il vous faudra du temps.

Il est aussi possible de disputer une course simple, un championnat ou un tour chronométré. Vous avez également la possibilité de jouer contre un ami avec l’écran partagé en deux (6 motos en piste) ou en ligne face à 11 autres joueurs. Le contenu, la diversité et la durée de vie sont difficilement critiquables.

Design

Avec Ride 2, on est loin d’exploiter au maximum les capacités d’une console dernière génération. Le rendu visuel est très correct, meilleur que sur le premier opus, les paysages sont plutôt réussis de même que la modélisation des motos, mais il n’y a rien d’exceptionnel. On notera également que la vue du casque offre une belle alternative, bien réalisée, mais assez difficile à maitriser. Quant à la sonorité des machines, la qualité est très diverses. Du bon et du moins bon.

Jouabilité

Là où on attend un jeu du calibre de Ride 2, c’est au niveau du réalisme. Milestone est un habitué des jeux de motos et leur connaissance du domaine se ressent. Les caractéristiques des machines sont plutôt bien retranscrites et le pilotage d’une machine de Supermotard ou d’une sportive ne s’appréhende logiquement pas de la même façon. Ouf ! En parlant de Supermotard, la maniabilité est vraiment bien adaptée pour la manette, mais on regrette qu’aucune partie terre ne vienne compléter les pistes.

On retrouve quelques inégalités dans la jouabilité lorsque l’on va au contact avec un adversaire sans forcément chuter, alors que l’on peut aussi aller au tapis tout seul sans vraiment garder trop de frein en virage. Parfois difficile à admettre. Les adversaires sont aussi sujets à la chute, seuls ou lors de contacts. Un bon point pour l’IA qui se révèle bien aléatoire même si les pilotes restent trop sur leur trajectoire avec peu de tentatives de dépassement.

Verdict

Avec Ride 2, Milestone a clairement réalisé un très bon jeu. Avec une durée de vie très appréciable et un contenu vaste et assez varié. Le jeu vise assurément les passionnés de moto car même en mode facile, la difficulté est assez présente. De nombreuses aides sont paramétrables (trajectoires, controle de traction, mode rewind…), mais maitriser une Kawasaki H2R sur les petites routes irlandaises du Ulster GP n’est pas chose aisée… Ride 2 n’est pas encore la simulation de moto ultime, mais le jeu développé par Milsetone se rapproche des standards et de l’étoffe d’un Gran Tursimo, toujours la référence en auto. Chez Moto Revue, on valide !

ride-21

ride-22

ride-23

ride-24

ride-25

 

Ride 2_20161010101611

ride-27

ride-28

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire