Monter des durits aviation sur votre moto

Monter des durits aviation sur votre moto

Publicité | Contactez-nous

Les durits aviation ont un avantage sur les durites classiques : elles ne se déforment pas sous la pression hydraulique. Le freinage s’en trouve donc amélioré. Le feeling est meilleur au levier, le mordant est supérieur. L’installation des durites doit être soignée.

Niveau de difficulté : pas facile

Matériel
– Kit de durites aviation spécifique à votre moto, exemple 99 euros en Goodridge distribué par Moto Axxe (remerciements au magasin Moto Axxe pour leur amabilité et compétence technique : ZI St-Claude, 77 340 Pontault-Combault – journées portes ouvertes du 23 mars au 1er avril 2007).
– Liquide de freins SAE J1703, DOT 3, 4 ou 5 selon préconisation constructeur.
– Chiffons.
– Clé dynamométrique pour ceux qui n’ont aucune expérience de la force de serrage.
– Tuyau transparent s’adaptant à la vis de purge des étriers de frein et un petit récipient.

À ne pas faire
– Lors de la purge de l’air dans le circuit, pomper comme un malade avec le levier de frein en pensant ainsi purger plus vite. L’air est écrasé sous la pression et se transforme en une multitude de bulles minuscules. Une émulsion se forme dans le liquide. La purge devient irréalisable car l’air ne remonte que très difficilement. Il n’y plus qu’à attendre une heure que l’émulsion se dissocie d’elle-même pour reprendre la purge.

1- Pourquoi des durites « aviation » ?
<img|2|right>Il y a beaucoup de commandes hydrauliques dans les avions. Des avions, il y en a des petits, mais aussi des très gros. Il n’est pas question que les longues durites utilisées provoquent une perte de pression ; autrement dit, elles ne doivent pas se déformer sous la pression. Quand on monte ces durites sur nos motos, elles ne se déforment pas sous la pression hydraulique du freinage, contrairement aux durites classiques. Ces dernières se dilatent, surtout quand elles sont ramollies par le vieillissement. Une partie de la force de freinage est donc perdue en exerçant cette déformation au lieu d’aller s’exercer intégralement sur les plaquettes de frein. Le montage de durites aviation ne fait donc pas gagner de puissance de freinage aux étriers de freinage, mais évite d’en perdre. Du point de vue du pilote, le gain de feeling est net.

2- Choisissez votre kit
<img|3|right>En kit de durites aviation, il existe deux options quand on a deux étriers à l’avant : soit les 3 durites d’origine avec un répartiteur sont remplacées par trois durites aviation selon le même schéma, soit deux longues durites aviation partent du maître-cylindre au guidon pour rejoindre chaque étrier. Les avis sont partagés, à chacun son choix. Nous avons choisi un kit Goodrige (photo 2 a, ci-contre) distribué par Moto Axxe, qui comprend trois durites, un répartiteur (photo 2 b, ci-dessous), les vis et les joints neufs. À noter que ce distributeur propose au prix unique de 99 euros le kit que vous voulez pour n’importe quelle moto. Vous avez le choix : deux ou trois durites, couleur des durites, couleur des raccords banjo.


3- Protégez puis démontez
<img|5|right>Avant tout, il faut protéger votre moto des inévitables coulures de liquides de frein lors du démontage des vieilles durites. Le liquide de frein est très corrosif pour les peintures et les vernis. Il laisse des vilaines marques ou, pire, peut provoquer une réaction de polymérisation avec certaines matières plastiques, rendant celles-ci cassantes comme du verre en un jour ou deux. Installez un maximum de chiffons protecteurs. Jusqu’à la fin du montage des durites aviation, et notamment pendant la purge d’air, essuyez instantanément les éclaboussures atteignant accidentellement des éléments non protégées. Lors du démontage des vieilles durites, notez le passage de celles-ci du guidon au répartiteur quand il est présent, puis de celui-ci aux étriers de freins.

4- Serrez en orientant
<img|6|right>Il faut serrer avec précision les vis de raccord hydraulique munies de leurs joints neufs sur le maître-cylindre au guidon, le répartiteur et les étriers (photo 4 a, ci-contre). Faites attention au bon positionnement angulaire de chaque durite concernée. N’oubliez pas que la parfaite étanchéité du circuit hydraulique est vitale pour la sécurité. Si une fuite de pression se déclenche, les freins s’évanouissent totalement. Il ne s’agit pas de serrer les vis de toutes ses forces mais fermement, aux alentours de 2,5 à 3 mkg. Si vous n’avez pas connaissance de votre force de serrage, utilisez une clé dynamométrique. Quand vous installez vos durites aviation, surtout si elles ont un blindage métallique tressé, prenez garde aux éventuels frottements sur les plastiques du carénage et du garde-boue ainsi que sur toutes pièces en aluminium car elles sont de redoutables mangeuses de matière avec le travail de la fourche avant (photo 4 b, ci-dessous).

5- Purgez tranquillement
<img|8|right>À ce stade, il n’y a que de l’air dans les durites neuves. Le liquide de frein envoyé par le maître-cylindre va remplacer l’air. Le liquide est toujours présent dans les étriers. Veillez à complétez le niveau de liquide au fur et à mesure de sa descente dans les durites (photo 5 a, ci-contre). Il est conseillé d’orienter le guidon pour placer le bocal du maître-cylindre à une hauteur supérieure à tout le reste du circuit hydraulique. Pompez doucement au levier de frein (photo 5 b, ci-dessous). Les bulles d’air remontent d’elles-mêmes vers le maître-cylindre et jaillissent dans le bocal. Il peut arriver qu’elles soient retenues dans un méandre du circuit hydraulique. En manoeuvrant le guidon, orientez les durites, donc le répartiteur, pour bénéficier de ce phénomène auto purgeur. À force de pomper, le levier finit par durcir. Pour finaliser la purge, installez un tuyau transparent à la sortie de la vis de purge sur l’étrier, l’autre bout du tuyau dans un récipient. Ouvrez la vis de purge en appuyant simultanément sur le frein. Refermez-la à la fin de la course du levier, relâchez et recommencez à freiner en ouvrant la purge, jusqu’à disparition totale de sortie de bulle dans le tuyau transparent (photo 5 c, ci-dessous). Terminez la purge en ouvrant puis fermant la vis AVANT la fin de la course de freinage.

Monter des durits aviation sur votre moto

Monter des durits aviation sur votre moto

Monter des durits aviation sur votre moto

Monter des durits aviation sur votre moto

Monter des durits aviation sur votre moto

Monter des durits aviation sur votre moto

Monter des durits aviation sur votre moto

Monter des durits aviation sur votre moto

Monter des durits aviation sur votre moto

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Merci pour cet article très intéressant et très bien expliqué, j’hésitais à faire la manipulation(je débute en moto), mais je vais me lancer et suivre pas à pas l’article.

    Merci !

    Répondre
  2. Merci pour cet article très intéressant et très bien expliqué, j’hésitais à faire la manipulation(je débute en moto), mais je vais me lancer et suivre pas à pas l’article.

    Merci !

    Répondre