Le nouveau Twin Royal Enfield 650 dévoilé !



Royal Enfield dévoile ce soir en avant-première d’EICMA 2017 son tout nouveau moteur bicylindre 650 refroidi par air et huile !

Voilà qui risque de ne pas faire plaisir à un certain concurrent anglais : l’Indien Royal Enfield, que l’on sait de plus en plus dynamique sur le marché mondial et déjà leader en volume de vente dans la catégorie des 250 > 750 cm3, présente ce soir officiellement son nouveau porte-drapeau ! Voici les premières photos et infos sur le nouveau moteur bicylindre Royal Enfield 650 cm3 !

Ce twin est évidemment aussi classique dans ses lignes que moderne dans sa conception pour entrer en conformité avec les normes en vigueur. Il cube très exactement 648 cm3 et est refroidi par air et huile via un radiateur. Sa distribution est confiée à un unique arbre à cames en tête actionnant 4 soupapes par cylindre. Il est de type super carré (alésage 78 mm x course 67,8 mm), alimenté par injection électronique et couplé à une boite 6 vitesses. On est donc là bien loin de la grande tradition anglaise, d’autant qu’un balancier d’équilibrage est présent pour limiter les vibrations générées par son vilebrequin : calé à 270° (au lieu de 360° traditionnellement chez les twins anglais, les deux pistons sur le même plan), celui-là promet d’apporter à ce moteur un caractère vivant et appréciable au quotidien.

Car voici bien l’axe majeur du développement visiblement soigné de ce moteur, obtenir la meilleure balance possible entre la puissance, le couple et l’agrément d’utilisation. Ainsi, ce nouveau bicylindre Royal Enfield 650 fournit 47 ch. à 7 100 tr/min pour une valeur de couple maxi de 5,2 daN.m disponible dés 4 000 tr/min. Il devrait donc offrir une belle réponse à la poignée sans obliger son pilote à jouer en permanence avec la boite de vitesse. Un programme conçu sur mesure pour ce moteur dont l’esthétique allégée au possible – grâce à ses belles ailettes de refroidissement par air – promet de guider le développement de toute une gamme de motos sans aucun doute adaptées à un marché mondial, aujourd’hui aussi influencé par le style néo-rétro.

L’enjeu est donc de taille pour le constructeur historique, et au vu de ces premières images et informations, on ne peut que se montrer impatient de découvrir les prochains écrins promis à ce twin si prometteur. On peut d’ores et déjà tabler sur un premier roadster Royal Enfield 650 en 2018 dont le prix, coût de main d’oeuvre local oblige, devrait là encore représenter l’un des premiers arguments.

Pour le moment en tout cas, ce nouveau twin indien devrait trôner demain au salon EICMA à Milan, entre la Continental GT 535 Café Racer dotée de la dernière évo du monocylindre historique de la marque, et la toute dernière Himalayan LS410, un trail basique qui inaugure lui aussi un nouveau moteur. Ca bouge, en Inde…

Avec Moto-Station

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. pourquoi un moteur super carre si il ne sort « que » 47CV ? …
    un longue course aurait était plus logique …..il me tarde de pouvoir l’essayer et voir si je change de moto.

    Répondre

Ecrire un commentaire