Mécanique moto : Bien entretenir sa chaîne



DARRITEK vous propose un catalogue de pièces détachées en constante évolution pour votre moto, scooter, quad, et 50cc. Vous trouverez également un système exclusif d'assistance vidéo pour la mécanique, le Wam. Il y a deux méthodes pour trouver rapidement ce que vous cherchez, et créer votre propre garage. Ainsi, vous retrouverez les pièces techniques dédiées À votre machine, À chaque nouvelle session.

Pour parcourir le plus grand nombre de kilomètres en toute sécurité, une chaîne de transmission secondaire doit être régulièrement lubrifiée et retendue. Le graissage est simple, effectuer la bonne tension n’est pas compliqué si on applique rigoureusement quelques règles.

Nettoyez, huilez
Si la chaîne est imprégnée de crasses et de poussières abrasives (du sable par exemple), nettoyez-la avant le graissage. Il existe des produits bien pratiques, munis d’une petite brosse. Avec du white spirit, ça marche, mais n’utilisez pas n’importe quel solvant, certains pouvant attaquer les joints toriques de la chaîne. À l’extérieur de la chaîne, les rouleaux qui engrènent sur les dents des pignons ne bénéficient pas de la graisse enfermée derrière les joints toriques. Rouleaux non lubrifiés = frottements plus importants = usure très rapide de la chaîne et des pignons + petite perte de puissance. La pluie lave la chaîne de son gras encrassé mais le disperse en même temps. Il suffit de la graisser quand la pluie a cessé. Le graissage le plus pratique, le plus rapide et le moins salissant consiste à pulvériser sur la chaîne de la graisse spéciale en aérosol (photo B). Vous pouvez appliquer au pinceau de la graisse en tube ou en pot, c’est une pratique habituelle dans les ateliers. On peut aussi huiler la chaîne, Honda le préconise dans ses manuels du propriétaire. Utilisez de l’huile épaisse SAE 80 ou 90.

Contrôlez la tension
Le débattement de la chaîne est l’écart que l’on trouve en la poussant au maximum vers le haut puis en la tirant au maximum vers le bas. Il doit être d’environ 3 cm. Au-delà de 5 cm, il faut retendre. Ce contrôle se fait sur béquille centrale ou latérale si votre moto possède un débattement de suspension arrière classique. Mais si votre moto est un trail, l’enfoncement de la suspension arrière tend très souvent la chaîne. Procédez au contrôle de la tension de votre chaîne en étant assis sur votre moto ou en y faisant asseoir quelqu’un. Moto sur béquille, l’enfoncement de la suspension n’est pas possible. Si vous ignorez si l’enfoncement de votre suspension tend la chaîne, vérifiez-le au moins une fois. D’autre part, l’usure ne se répartit pas toujours de façon égale : l’allongement peut être plus important à certains endroits qu’à d’autres. Faites tourner la roue arrière et vous constaterez qu’à certains endroits la chaîne paraît correctement tendue alors qu’à d’autres elle est trop détendue. C’est le « faux rond ». Prenez en référence le point où la chaîne est le plus tendue pour régler cette tension. Sinon, elle peut se retrouver par endroit beaucoup trop tendue… et casser !

Modifiez la tension
Il s’agit de reculer la roue arrière pour retendre la chaîne. Desserrez l’axe de cette roue. Vérifiez les repères de positions de cet axe sur le bras oscillant puis agissez très progressivement sur chacun des systèmes de tension de chaque côté de la roue. Par exemple, avec un réglage à vis/écrou, procédez demi-tour par demi-tour en comptabilisant leur nombre et faites exactement la même chose de chaque côté, tout en vérifiant la tension de la chaîne. Ainsi, la roue recule en restant bien alignée avec le cadre de la moto. Resserrez très fortement l’axe de roue une fois le réglage terminé. Exemple pour une CB 500 : 9 mkg à la clé dynamométrique. L’absence de béquille centrale est gênante à la fois pour graisser la chaîne et pour vérifier sa tension. Seul, avancez la moto par petites étapes pour lubrifier chaque portion de chaîne visible et vérifiez la tension. Demandez à quelqu’un de pousser la moto pendant que vous opérez, ou procurez-vous un cric automobile et placez-le de façon stable à l’arrière droit de la moto, sous le cadre, le bras oscillant ou un tube d’échappement et soulevez pour décoller un petit peu la roue arrière du sol. Vous pouvez tourner la roue librement à la main.

Mécanique moto : Bien entretenir sa chaîne

Mécanique moto : Bien entretenir sa chaîne

Mécanique moto : Bien entretenir sa chaîne

Mécanique moto : Bien entretenir sa chaîne

Mécanique moto : Bien entretenir sa chaîne

Mécanique moto : Bien entretenir sa chaîne

Mécanique moto : Bien entretenir sa chaîne

Mécanique moto : Bien entretenir sa chaîne

Mécanique moto : Bien entretenir sa chaîne

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Bonjour, dans votre article vous préconisez du white spirit pour nettoyer la chaine de transmission. Sauf erreur de ma part, ce produit à tendance à altérer les chaines, ne vaut-il pas mieux lui préférer l’usage de prétrole désaromatisé. Merci pour votre magazine et votre site. Michel

    Répondre
  2. Bonjour, dans votre article vous préconisez du white spirit pour nettoyer la chaine de transmission. Sauf erreur de ma part, ce produit à tendance à altérer les chaines, ne vaut-il pas mieux lui préférer l’usage de prétrole désaromatisé. Merci pour votre magazine et votre site. Michel

    Répondre

Ecrire un commentaire