Flat Béhème, le futur sera variable



Un prototype doté d’une distribution variable vient d’être officieusement dévoilé. En point de mire : plus d’agrément moteur et de puissance.

La course à l’armement se poursuit sur le segment des gros bicylindres. Alors que Ducati s’apprête très vraisemblablement à étendre la cylindrée du twin de la Multistrada à 1 262 cm3, un prototype de flat BMW vient opportunément d’apparaître en photo « volée ». Un flat dont l’arrivée n’est pas imminente (la R 1200 GS 2018 a été dévoilée il y a quelques semaines et garde le moteur du millésime 2017), dont la cylindrée devrait selon nos infos croître sensiblement (1250 cm3 contre 1170 actuellement) mais qui, surtout, se distingue par l’adoption d’une distribution variable.

Jusque-là rarement employés dans le domaine de la moto (Ducati les a étrennés il y a deux ans sur la Multistrada 1200), mais couramment utilisés en automobile, les systèmes de distribution variable permettent de faire varier le délai d’ouverture et de fermeture des soupapes en fonction du régime moteur, ce qui a pour effet d’augmenter la puissance à régime élevé mais aussi le couple à bas régime. Le prochain flat BMW devrait donc être plus plein que l’actuel (qui l’est pourtant déjà beaucoup). De quoi flatter ses futurs acquéreurs, mais aussi lutter, on l’imagine, contre les contraintes et restrictions de la norme Euro 5, prévue pour… 2020. Gageons que ce nouveau moteur devrait être lancé sur le marché à peu près en même temps.

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire