Nouveauté 2018 : Yamaha NIKEN



Le Tokyo Motor Show livre ses pépites en ce moment-même… Voici la Yamaha Niken, un 3-roues sur base MT-09, sans doute bientôt homologué permis B… Premières infos !

Dévoilé actuellement au Tokyo Motor Show, le Yamaha Niken introduit sans aucun doute une autre forme de moto qui, à n’en pas douter, ne restera pas isolé. Car voici en effet la première « vraie » moto à 3-roues de grande série, de grosse cylindrée – a-priori 900 cm3 -, dotée d’une direction multi-essieux permettant donc une inclinaison en virage, comme un 2-roues classique.

C’est évidemment une bonne nouvelle pour le marché, un nouveau signe d’ouverture et d’innovation, mais aussi pour les automobilistes, puisqu’il est tout à fait probable que cette Yamaha Niken puisse être pilotée par des détenteurs du permis B + formation obligatoire de 7h (en France). Rappelons que l’énorme du succès du Piaggio MP3, premier scooter 3-roues à l’époque, tient exclusivement à son homologation permis B (auto) pour la France. Il est donc évident que le volume de vente de cette Yamaha Niken sera donc très directement impacté par cette particularité de la réglementation française concernant les tricycles à moteur.

Yamaha est pour le moment peu loquace sur cette nouveauté majeure. Le constructeur rappelle que la technologie utilisée, de type LMW qui l’équipe, « réduit les effets des variations de conditions de conduite afin de procurer une plus grande sensation de stabilité sur l’angle. » Il confirme aussi le caractère sportif de cette Yamaha Niken, « sur tous types de routes » pour un pilotage dans « les virages sinueux avec une facilité déconcertante ».

Le mécanisme de suspension avant couple des jantes de 15 pouces à une fourche inversée double tube.

Gabarit : Longueur 2 150 mm x largeur 885 mm x hauteur 1 250 mm
Moteur : 3-cylindres, 4 temps à refroidissement liquide, 4 soupapes, double arbre à cames en tête, injection de carburant
Direction : technologie LMW, fourche double tube et jantes de 15 pouces

Voilà pour l’heure ce qu’on peut rapidement dire sur cette moto 3-roues Yamaha Niken – ces premières infos viennent tout juste de tomber – en attendant d’en savoir plus dans à peine deux semaines au salon de Milan.

Avec Moto-Station

MAJ : Eric de Seynes, directeur général de Yamaha, nous a confirmé qu’il faudra impérativement le permis A pour prendre le guidon du Niken…

23 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Et du blabla et du blabla …
    Le bô plubli-repertage que voici que voilà !!!
    Dis nous le poids de ton enclume ?
    Dis nous que les caisseux vont être encore plus dangereux que sur leurs scoot trois roues ???
    Dis nous …
    Allez, dis nous le poids, fais nous rire …

    Répondre
  2. Le prix du train de pneus (il y en a 3 maintenant … comment doit-on dire au juste ?) va être intéressant + les plaquettes de frein supplémentaires bien évidemment.
    Je subodore un budget « consommables » macronesque, et si de plus c’est une enclume alors là …

    Répondre
  3. Ça va être un outil redoutable c est certain, même si c est un peu lourd ça va pas peser énorme non plus. Après l autoriser avec un simple permis B me paraît une pure aberration. Mais on est plus à une près…

    Répondre
    1. Toujours dommage ces commentaires.
      Forcément un commuter qui roule 25 000km/an 365j. sur un maxi scoot n’est pas digne d’être motard…vs un motard qui va sortir sa brêle aux beaux jours….
      Je parle en connaissance de cause roulant en semaine sur un Burgman 650 et le we au choix sur un 1290 Superduke / ZZR 1100 de 91.
      Mutation this is the key to evolution et je trouve que ce mutant est une belle évolution.

      Répondre
  4. Qu’on aime pas c’est une chose, mais cracher dessus sans l’avoir essayée…ça montre le manque d’ouverture d’esprit de certains. C’est pas une Harley quand même !
    Je suis plus préoccupé par Honda qui continue d’essayer de nous imposer son DCT de mer2 sur la Goldwing, après s’être fourvoyé sur la VFR1200 et l’Africa Twin, que par yamaha essaye d’innover…

    Répondre
    1. surement un engin d’une efficacité redoutable et sécurisant, malgré son poids! mais est-ce encore une moto avec ses qualités et surtout ses DEFAUTS… vrai qu’il faudra bientôt ne plus sortir de chez soi sans être en armure souple des fois qu’il arrive qque chose!

      Répondre
  5. Quand un de ces « tricycles » va vous ENRHUMER dans un virage, ça fermera le clapet de certains !
    Car kilos ou pas, bien mené, ça passe monstrueusement vite en virage, grip avant oblige. Et encore je parle que du sec hein…
    Alors moi je dis pas que j’achèterais, mais j’essaierai bien volontiers.
    Et l’autre qui menace d’arrêter de lire MR si on parle de MOTOS à 3 roues, mdrrr….. oh figatelli, respire.

    Répondre
  6. On ne connait toujours pas le poids de l’enclume …
    Je changerai de vocabulaire pour cette « chose », seulement, et seulement si, si Stef CHAMBON me fait le show d’un wheeling véritable … avec « ça » !!!
    Mais en attendant …
    …on ne connait toujours pas le poids de l’enclume …
    !!!

    Répondre
  7. Quand je pense que pendant ce temps là, ya KTM qui va nous sortir la 790 …
    Telle différence de mental, de mentalité, de concept même …
    Kesst’en pense, Wheel ???
    Un CR à 3 roues ? mdrrr

    Répondre
  8. Au contraire de Kymco avec son CV3, Yamaha à du mal à saisir que les motards ne veulent pas de 3 roues lourds et moins maniable alors que les détenteurs du permis B veulent plus que le petit 125cc du Tricity avec 12,2ch.

    Répondre

Ecrire un commentaire