British Superbike : une saison 2017 énorme !



Réputé pour être le championnat national le plus relevé au monde, le British Superbike prend cette année des allures de mondial-bis avec de nombreux prétendants à la succession de Shane Byrne, dont le Français Sylvain Guintoli sur la nouvelle Suzuki GSX-R 1000.

Face aux difficultés de trouver un bon guidon en Superbike Mondial, de nombreux pilotes ont fait le choix du BSB pour tenter d’accrocher un titre à leur palmarès. Qu’ils soient australiens, français, italiens, tchèques ou encore américains, les outsiders pour la couronne britannique sont nombreux. A tout seigneur, tout honneur, on commence par la légende Shane Byrne qui a coiffé en 2016 sa 5e couronne nationale. Le pilote anglais qui n’a pas réussi à saisir sa chance en mondial en 2009 et 2010 est bien décidé à poursuivre son règne sur ses terres avec une Ducati toujours aussi performante. A 40 ans, « Shakey » semble plus fort que jamais et partagera le box du team Be Wiser Ducati avec Glenn Irwin qui a terminé 12e l’an dernier pour sa première saison en Superbike.

Leon Haslam court toujours après un premier titre. Sa deuxième place l’an dernier en BSB a dû rajouter à sa frustration pour son retour dans le championnat domestique après près de 10 saisons en mondial et notamment une 2e place en 2010 sur la Suzuki Alstare. Sur la Kawasaki du team JG Speedfit, il tentera de gravir la dernière marche avec à ses côtés Luke Mossey, 6e du championnat en 2016. Dans le clan Honda Racing, on fait confiance au même duo avec Dan Linfoot et Jason O’Halloran aussi à l’aise sur les circuits (respectivement 4e et 5e l’an passé en BSB) que sur les routes du Tourist Trophy.

Le team officiel BMW a sorti l’artillerie lourde pour cette saison 2017 puisqu’aux côté de Christian Iddon, on retrouvera l’Italien Davide Giugliano, pilote officiel Ducati en Superbike Mondial ces dernières années. Deux autres BMW S 1000 RR seront confiées à Peter Hickman et Lee Jackson dans le team Smiths.

Deux grosses équipes Yamaha seront aussi à suivre de près. Les expérimentés Michael Laverty et James Ellison, anciens pilotes MotoGP, rouleront pour le team MCAMS Yamaha alors que Shaun Winfield et Josh Brookes (de retour du Mondial où il a vécu une saison difficile sur la BMW du team Milwaukee après son titre BSB en 2015) intégreront le team Anvil Hire Tag Yamaha.

La dernière autre grosse équipe officielle est le team Bennetts Suzuki qui va faire rouler les nouvelles GSX-R. On retrouvera à leur guidon Taylor MacKenzie et Sylvain Guintoli. Le Français, champion du monde Superbike en 2014 a connu une suite délicate tout d’abord avec la Honda Ten Kate en 2015 puis l’an dernier avec la Yamaha officielle qui n’a jamais pu être développée correctement. « Guinters » tâchera de relancer sa carrière au sein d’un championnat qu’il connaît déjà pour s’y être déjà frotté une fois en 2009 après sa carrière en MotoGP.

Quelques pilotes de renoms seront aussi des outsiders pour la victoire à commencer par l’Américain John Hopkins qui disposera d’une Ducati Panigale du team Moto Rapido Ducati. Tommy Bridewell et Billy McConnell seront sur des Kawasaki ZX-10R, respectivement des teams WD-10 et Quattro Plant alors que Jakub Smrz roulera au guidon d’une S 1000 RR du team PR Racing BMW.

Avec un tel plateau, on imagine que la saison 2017 sera âprement disputée. Celle-ci débutera le 2 avril sur le circuit de Donington Park avec 12 rendez-vous dans la saison et une finale programmée le 15 octobre à Brands Hatch.

15895160_10154247703508097_7296739840285077405_n

Ecrire un commentaire