Evolution du poids et de la puissance des sportives au fil des ans

Evolution du poids et de la puissance des sportives au fil des ans


En 30 ans, les caractéristiques de nos chères motos sportives ont connu une évolution phénoménale : + de 100 chevaux de gagnés ! Voyez l’évolution de la puissance (graphique ci-dessous) et du poids à vide (galerie photo) des motos de série au fil des ans à travers quelques modèles emblématiques. Notez qu’en 2007, l’application de la norme Euro3 a pénalisé poids et puissance des motos de série, d’où un fléchissement des courbes – l’adoption du catalyseur a par exemple ajouté 5 kilos. Retrouvez l’article complet dans le magazine L’Intégral, actuellement en kiosque.

Evolution du poids et de la puissance des sportives au fil des ans

Evolution du poids et de la puissance des sportives au fil des ans

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. a quoi sert une moto de 200 chevaux dans nos contrées?!la police, les radards,la circulation, ce genre de machine ne devrais etre autorisé a la vente que pour le circuit!!!en plus ou est le plaisir sur une moto bridée de la moitiée de sa puissance a moins que…!ma moto fait 100 chevaux et c’est largement sufisant!!il n’y a que les kéké du bord de plage qui acheterai ce genre de machine a moins que les constructeurs visent ce genre de clientele!!!a bon entendeur!!!

    Répondre
  2. a quoi sert une moto de 200 chevaux dans nos contrées?!la police, les radards,la circulation, ce genre de machine ne devrais etre autorisé a la vente que pour le circuit!!!en plus ou est le plaisir sur une moto bridée de la moitiée de sa puissance a moins que…!ma moto fait 100 chevaux et c’est largement sufisant!!il n’y a que les kéké du bord de plage qui acheterai ce genre de machine a moins que les constructeurs visent ce genre de clientele!!!a bon entendeur!!!

    Répondre
  3. Tout le monde en est conscient et en 1° lieu la presse qui reconnait de + en + les hypersport et supersport plus adaptée au circuit qu’à la route. La route d’ailleurs n’est pas le circuit et j’ai déjà lu dans pas mal de magazine des journalistes ayant suivi sans problème des sportives sur routes avec en autre une BMW GS 800, une Kawa ER 6… Donc effectivement sur route cela ne se justifie pas. Et chez vous en France (je suis belge)il vaut mieux 100 ch d’origine et bien présent que 200 ch bridés. Je roule avec une GSXF 750 de 1996 (103 ch d’origine, 115 actuel après avoir changé la ligne d’échappement pour un quatre en un); et une petite bourre avec des supersports de 130 ch ne n’effraie pas.

    Répondre
  4. Tout le monde en est conscient et en 1° lieu la presse qui reconnait de + en + les hypersport et supersport plus adaptée au circuit qu’à la route. La route d’ailleurs n’est pas le circuit et j’ai déjà lu dans pas mal de magazine des journalistes ayant suivi sans problème des sportives sur routes avec en autre une BMW GS 800, une Kawa ER 6… Donc effectivement sur route cela ne se justifie pas. Et chez vous en France (je suis belge)il vaut mieux 100 ch d’origine et bien présent que 200 ch bridés. Je roule avec une GSXF 750 de 1996 (103 ch d’origine, 115 actuel après avoir changé la ligne d’échappement pour un quatre en un); et une petite bourre avec des supersports de 130 ch ne n’effraie pas.

    Répondre

Ecrire un commentaire


*