12/12 pour Toniutti au Rallye du Dourdou



Impérial. C’est le mot qui convient le mieux pour qualifier la prestation de Julien Toniutti sur le 14e Rallye du Dourdou que le quadruple champion de France a littéralement survolé en remportant les douze spéciales au programme de ce beau rallye routier au cœur de l’Aveyron. Une première historique qui lui permet de devancer son dauphin Bruno Schiltz de 34 secondes après 479 km parcourus de jour comme de nuit au guidon d’une Aprilia 1100 Tuono V4 Factory qui a manifestement séduit le Lyonnais.

Comment s’est passée ta course ?

Idéalement ! Pour une fois j’avais eu du temps en amont pour préparer la moto et faire quelques séances d’essais. Donc davantage de confiance et moins de fatigue. C’est très éprouvant de tout préparer à la dernière minute et cela m’est arrivé souvent depuis le début de saison. Dès les premiers chronos j’étais très à l’aise et le feeling sur la moto était parfait.

Cette moto, est-ce ton choix ?

Pas du tout ! Je connaissais l’Aprilia pour en avoir entendu parler mais je ne l’avais jamais testée. Lorsque Sébastien m’a gentiment proposé d’utiliser sa machine je n’ai pas hésité une seule seconde, l’occasion était trop tentante ! J’ai eu la chance de la récupérer quinze jours avant la course et du coup j’ai pu la configurer comme je le souhaitais. Dès les premiers tours de roues j’ai été séduit et je savais qu’elle serait efficace.

C’est ta seconde victoire au Dourdou. Est-elle plus savoureuse ?

Je pense que oui ! Ce rallye est fabuleux et déjà, en dehors du fait de gagner, y participer est un réel bonheur. Les paysages sont magnifiques et contrairement à d’autres rallyes, la course se joue aussi en liaison. Il faut être hyper vigilant car le road book est chargé de changements de directions avec des petites routes très étroites. D’ailleurs avec Laurent Filleton nous avons un peu jardiné à un moment … Pour en revenir à la question, une victoire en ayant remporté tous les chronos sur une moto aussi efficace ne peut que donner davantage de saveur à ce résultat !

Quel est ton prochain rendez-vous ?

C’est une course surprise. Je participe en août au rallye des volcans mais dans une configuration vraiment très particulière. Il ne s’agit pas de la moto mais plutôt d’un détail original… Je n’en dis pas plus pour le moment, dans très peu de temps je l’annoncerai ! Après ce rallye je participerais peut être à la finale du championnat de France des rallyes routiers et bien entendu au Moto Tour. Tout cela désormais au guidon d’une Triumph !

© Laurent BERTHE – G2STP

8 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Ce mec est exceptionnel.
    N’importe quelle brêle et il gagne …
    On dirait Dunlop au TT, qui a gagné avec déjà 5 marques différentes, les quatre Jap et BM, sauf erreur …
    Et Toniutti se fait dézinguer au TT, ce qui donne l’ampleur du talent des « TT fighters » !!!
    Exceptionnel, respect total Julien Toniutti !!!

    Répondre
  2. Exact Duke ! L’un des meilleurs pilotes de l’hexagone, qui reste sympa et accessible.
    Et pour rebondir sur ta comparaison avec le TT, il y a 4 mois, juste avant de se sortir à la Northwest 200, Mc Guinness déclarait à un autre magazine que le Moto Tour le terrorisait littéralement, et qu’il n’aurait jamais les c**lles d’y participer. Comme quoi…
    Encore Bravo Julien !!

    Répondre
  3. et ben…pas le moindre com sur ma petite video de roulage que je m’étais fait
    tant plaisir à tourner et d’avoir trouvé le moyen de la poster ici…
    ce forum n’est plus du tout ce qu’il était !

    Répondre
  4. Ha ben…Moi, je ne passe pas ici tous les jours déjà!!^^
    Très belles enfilades de courbes(ça continue après?), mais je te suggère un emplacement plus « zen » pour la caméra: ça saute pas mal!
    Je ne suis pas parvenu a lire le panneau au début de la vidéo.

    Répondre
  5. Slt Sergaï , merci pour ton com !
    C’est mes premiers essais , la camera était avec un gros élastique pour casque
    entouré sur la bulle….ça saute bien trop surtout sur l’angle , curieusement.
    Je dois bricoler quelque chose de fixe sur la moto pour améliorer , je cherche.
    Le panneau au début de la vidéo c’est « Llança » un village en bord de mer
    juste après la frontière Franco-Espagnole , et oui , il y a encore une autre
    portion aussi bien avant mais j’y ai filmé un pote qui roulait devant moi.
    En fait il me faudrait quelqu’un qui me suive en filmant ce qui donne un
    résultat plus sympa mais mon poto n’arrive pas du tout à rouler à mon
    rythme malheureusement…tu veux pas venir rouler avec moi mon Sergio ? ^^

    Répondre

Ecrire un commentaire