Le Moto Tour 2017 sera le dernier



« L’édition 2017 sera la dernière de l’épreuve dans cette configuration » ont annoncé les organisateurs du Moto Tour. En cause, les difficultés croissantes à organiser ce type d’épreuve sur route ouverte, notamment au regard des mesures administratives et de sécurité toujours plus lourdes, sans parler des contraintes écologiques. Les organisateurs réfléchissent donc à faire renaitre l’épreuve sous une autre forme, mais en attendant il est encore temps de vous inscrire pour cette ultime édition.

Moto Tour 2017 :

Samedi 7 octobre 2017 – Limoges : vérifications administratives et prologue
Dimanche 8 octobre 2017 – Limoges – Limoges (300 km, 4 spéciales)
Lundi 9 octobre 2017 – Limoges – Evaux-les-Bains (300 km, 3 spéciales)
Mardi 10 octobre 2017 – Evaux-les-Bains – Evaux-les-Bains (300 km, 6 spéciales)
Mercredi 11 octobre 2017 – Evaux-les-Bains – Issoire (300 km, 3 spéciales)
Jeudi 12 octobre 2017 – Issoire – Issoire (250 km, journée circuit vitesse et endurance)
Vendredi 13 octobre 2017 – Issoire – Toulon (750 km, base chrono, étape marathon)
Samedi 14 octobre 2017 – Toulon – Toulon (400 km, 4 spéciales)
Dimanche 15 octobre 2017 – Toulon

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Organisez-le dans un autre pays. Il a bien un endroit sur la planète où les gens seront ravis de voir ce spectacle, à l’instar du salon de la moto qu’on peut visiter dans des endroits bien plus accueillants que paris.

    Répondre
  2. Les contraintes écologiques …
    Mort de rire, morts du pire …
    Un match de foot déplace 60 000 personnes.
    Ils viennent comment, à pied ???
    Bande de toquards hypocrites,

    Répondre
  3. Pour une fois que ça descendait jusqu’à chez moi !!!
    Même les mecs du Nooord, de Bordeaux ou des Alpes, tout ça au hasard, nous enviaient …
    Même les Andorrans ! C’est peu dire …

    Répondre
  4. Qui a pu voir les photos des abords des routes post-Tour ?
    Tour de France VELO, j’entends …
    Un vrai carnage, pire que dans les locaux des poubelles des pires barres d’immeubles !
    Et NOTRE tour à nous, il subit des contraintes … écologiques ???
    Macron, kesstu fous ???

    Répondre

Ecrire un commentaire