Tourist Trophy : Un deuxième « newcomer » français se lance dans l’aventure

Morgan Govignon - FSBK Le Mans © Damien Ferrière


Julien Toniutti fera ses grands débuts au Tourist Trophy cette année. Mais il ne sera pas le seul Français à découvrir la mythique course de l’île de Man puisque Morgan Govignon va lui aussi réaliser un rêve de gosse en prenant le départ du TT 2016. Il nous raconte son histoire.

Salut Lecteur,

Tu me connais pas, mais moi je te connais un peu… Je m’appelle Morgan, je vis pacsé avec une fée qui a le pouvoir magique de me supporter, et nous élevons ensemble un bébé Golgoth femelle de 17 mois…
Comme toi, j’ai tourné des milliers de pages de bouquins de bécanes, fait faire des kilomètres à la roulette de ma souris pour choper la dernière info moto… Comme toi je roule en brêle, comme toi j’ai voulu assassiner Marquez… Comme toi, si j’avais plus de place dans le garage, et plus de fric… Bref, je suis un motard, un papa, un amoureux. Comme toi.

Un jour de mai 1997, nous sommes allés en famille et en side-car au Tourist Trophy. Dunlop, Mac Callen, Bray Hill, la magie, la claque… A 11 ans, j’ai promis à ma mère qu’un jour je roulerais là-bas. Elle a souri. Aujourd’hui j’ai 30 ans. Et je vais faire le Tourist Trophy. Et elle rigole plus du tout.

Alors viens, passe la première, je t’emmène dans la vie d’un amateur comme il y en a plein les paddocks, dans la tête d’un motard têtu et un peu con, dans le team Optimark qui m’accueille cette année pour la première fois et qui me permet enfin de respirer.
Viens, je t’emmène au Tourist Trophy, on finira dernier mais on s’en fout, parce qu’on l’aura fait, parce qu’on se l’était promis, parce qu’on avait droit à notre morceau de rêve même en étant des pas grand chose, même en ayant attendu d’avoir le permis pour pouvoir toucher une moto, même en ayant eu besoin d’une infirmière pour se torcher le cul.
Viens, on sera pas des surhommes, ceux là sauvent des vies dans les hôpitaux, on sera juste des motards, de chairs et d’os, qui ne vivent que pour le frisson d’une grande courbe et les beaux yeux de leurs amours…

Viens, on va en chier, parce que la vie est faite comme ça…
Mais on s’en fout.
On y va.

Retrouvez le compte-rendu de la course de préparation de Morgan en championnat de France Supersport au Mans et à Croix-en-Ternois.

Morgan Govignon - FSBK Le Mans © Esprit Racing.com
Morgan Govignon – FSBK Le Mans © Esprit Racing.com

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. « comme toi j’ai voulu assassiner Marquez »… Comme la plupart des lobotomisés que j’ai vu au mans ,alors que Rossi (le chevalier sans peur et sans reproche) n’est pas clair du tout mais ça fait marché le commerce ….
    Good luck for the TT

    Répondre
  2. Morgan tu parles encore mieux que les livres et ça je n’en ai jamais doutė tu as fais un sacré bout de chemin depuis le jour où tu es arrivé dans ce monde . Tu es un grand d’esprit et ça c’est pas donné à tout le monde . Tes parents ont le mérite d’avoir réussi à te transmettre leur passion même si ils ne doivent pas respirer sereinement tant que tu n’as pas franchi la ligne d’arrivée. Félicitations.

    Répondre

Ecrire un commentaire