Bol d’Or : le SERT en tête, abandon de la Kawasaki SRC



Le départ du 81e Bol d’Or a été plus qu’animé avec le début de course impérial de Randy de Puniet avant que le pilote Kawasaki ne casse un piston. Le YART est lui allé à la faute alors que la Suzuki du SERT mène les débats après deux heures de course.

Avec pas moins de sept équipes officielles en mesure de s’imposer, les premières heures de course sentaient la poudre. Mais difficile d’imaginer un début de course plus spectaculaire que celui offert par le poleman Randy de Puniet. Décidé à sortir la grosse attaque, le pilote Kawasaki s’est rapidement offert le meilleur tour en course pour prendre plus de six secondes d’avance sur la Honda F.C.C. TSR de Freddy Foray… Avant de baisser drastiquement de rythme pour finalement rentrer au stand après une demi-heure de course. Piston cassé, la ZX-10R n°11 favori à la victoire est contrainte à l’abandon. Également parmi les candidats à une place sur la plus haute marche du podium, la Yamaha du YART a elle chuté après 1h30 de course dès les premiers tours de roue de son troisième pilote, le Japonais Kohta Nozane. L’équipe autrichienne a donc glissé au delà de la 32e place, laissant les habitués des avant-postes le SERT et le GMT94 s’expliquer pour la première place. Les deux Honda n°5 et n°111 pointent elles à quelques secondes seulement de ce duel alors que la BMW n°9, pas aidé par l’intervention de la Safety Car suite au crash de la R1 du YART, accuse déjà 1’23 de retard. Sereine, l’équipe Yamaha Viltaïs domine le classement Superstock avec une belle sixième position scratch.

Classement après 2h

Ecrire un commentaire