Choc frontal dans l’airbag

ouv


Dainese et AGV mettent en scène les technologies les plus innovantes dans les équipements de protection pour les sports d’action et sont utilisés par les meilleurs athlètes mondiaux.
Publicité | Contactez-nous

Alors que les pilotes MotoGP devront impérativement porter un airbag en 2018, les différents acteurs du marché ont présenté quelques nouveautés lors des derniers grands salons internationaux.

Alpinestars double la mise

Acteur majeur, la marque italienne avait installé un grand stand à Cologne. Elle a fait à nouveau la démonstration de ses produits, et ajoute au passage une nouvelle corde à son airbag puisque son airbag peut être utilisé deux fois à la suite (après un petit laps de temps pour qu’il se dégonfle) et à condition bien évidemment de ne pas avoir pulvériser sa combinaison ou son blouson. Alpinestars avance également que son produit pour la piste peut également servir sur la route sans incidence malgré la différence de facteurs pris en compte. En marge de l’événement, Alpinestars a signé un partenariat avec BMW pour fournir son équipement dans certains vêtements de la marque allemande.

alpinestars1

In motion recrute

La marque française déjà active en ski et en MotoGP avec Ixon annonce le recrutement de 500 motards pour développer la version finale de son gilet Airbag, dont le prototype a été dévoilé à L’Eicma. Rémi Thomas CEO témoigne : « Grâce à l’expérience acquise ces dernières années, nous avons déjà développé une version alpha de système airbag pour motards. En parallèle, nous nous sommes entourés de plusieurs experts pour valider la pertinence de la solution proposée. Cependant, comme pour nos précédents projets, nous souhaitons intégrer les idées, remarques ou commentaires des futurs potentiels utilisateurs. Il s’agit de proposer un produit conçu pour et par les motards. Le but de cette opération étant d’ajuster au mieux et d’avoir le produit le plus en phase avec les aspirations des motards qui roulent au quotidien. En s’inscrivant sur airbagrevolution.com, vous pouvez être l’un des 500 qui recevront un gilet en test. Bien évidemment il y aura certaines obligations comme rouler puisqu’en 6 mois, la marque compte bien atteindre le million de kilomètres au cumul des 500 utilisateurs. Il vous faudra effectuer également des retours via une application sur smartphone, etc. Après cette phase de développement Inmotion compte mettre sur le marché en 2018 son produit en espérant être sous la barre des 1000 € pour ce gilet sans câble ni capteur sur la moto. »

inmotion

Helite innove…

La marque française, spécialiste du gilet mécanique, revendiquait jusqu’alors son principe d’airbag mécanique contre vents et marées. Mais face aux dénigrements de la concurrence et l’avalanche de produits non filaires, Helite a présenté un prototype mixte électronique et filaire, qui va offrir selon eux une protection en hausse avec un pouvoir de détection augmenté. Prévu pour le dernier semestre 2017, celui-ci paraît moins évolué que certains concurrents. A titre d’exemple, le capteur à fixer sur la moto le sera par vos soins (en suivant la notice), les recharges de gaz se font par remplacement des bonbonnes. Une simplicité qui devrait permet de contenir le tarif.

Print

Dainese se passe de capteurs

La marque italienne qui a notamment signé de nombreux partenariat avec les marques motos (Peugeot, Ducati, etc) pour vendre des machines appairées a présenté à Milan les nouveaux Misano D-air, Cyclone D-air et Continental D-air, qui se passent de capteurs sur la moto. « Le Groupe Dainese réaffirrme son engagement total pour la sécurité de la tête aux pieds de tous les motards », a déclaré Cristiano Silei, CEO de Dainese Group. « L’élargissement du système D-air® du secteur sport aux gammes touring et urban, représente une nouvelle étape importante dans le processus de diffusion de notre technologie dans le monde de la moto. » Doté d’un GPS, de nouveaux algorithmes, et d’une nouvelle interface à Leds, et d’une nouvelle structure, ces produits autonomes embarquent également une batterie annoncée avec une autonomie trois fois plus grande. Seul écueil, le prix reste élevé puisque les tarifs débutent à 1499 €. A noter que la marque a également annoncé qu’elle va équiper le Team New Zealand dans la Coupe de l’America et qu’elle travaille également pour la NASA afin de lui proposer les combinaisons de demain (et après demain) dans le cadre du programme pour aller sur Mars.

dainese

Bering consolide

Fort de sa communauté de 3000 gilets en circulation actuellement la marque française n’a pas présenté de nouveautés sur les salons, mais travaille sur de nouveaux systèmes et devrait dévoiler des nouveautés l’an prochain.

alpinestars

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. intéressant le développement fait sur ces produits. Mais quel sera le premier constructeur à développer une version pour le tout-terrain, et plus particulièrement pour le motocross, très « destructeur » de pilote ??!!

    Répondre
  2. Faudra qu’il soit costaud ton fabricant, car déterminer sur un pilote de cross
    – ce qui relève du « normal »-
    de
    – ce qui relève de la chute-
    ne pas pas être facile !!!
    Déjà que certains passages relèvent du paranormal, en cross, alors là …
    Petit marché de niche, chu point optimiste pour ton idée, Chris.
    Peut être que l’airbag style ceinture serait le plus approprié ?

    Répondre

Ecrire un commentaire