Test longue durée : Casque HJC R-PHA 11



Venu remplacer le R-Pha 10+ l’année dernière, le R-Pha 11 est devenu le fleuron de la gamme sportive chez le fabricant coréen. Un casque qui reprend les points forts de son aîné, sans oublier d’y ajouter son lot d’améliorations.

Le confort passe ainsi un cap, avec un intérieur au revêtement plus agréable et des mousses de joues plus denses. Les points de pression sont peu présents et le maintien s’en trouve amélioré. Surtout, ce dernier n’a quasiment pas évolué au bout d’un an d’utilisation, ce que son prédécesseur n’arrivait pas à proposer. Le champ de vision, toujours aussi large, a pris quelques millimètres de hauteur. Un détail important qui saura toucher les plus sportifs. Malgré 100 grammes de plus sur la balance par rapport à son aîné, le R-Pha 11 reste léger avec ses 1 360 g. Il offre une tenue de qualité même à haute vitesse, et ne fatigue pas son pilote. Bon, il faut malgré tout pondérer cette information au regard de son insonorisation disons… sportive. En comparaison, il se place, sur ce point, entre un Shoei X-Spirit III plus bruyant encore, et un Shark Race-R Pro relativement silencieux.

Et puisque nous en sommes au chapitre des griefs, notons la présence de quelques courants d’air. Anecdotiques lorsque les températures dépassent les 5 °C, ils deviennent gênants par temps vraiment froid où le moindre filet d’air se ressent de manière désagréable. Quoi d’autre ? Eh bien, pas grand-chose, il faut le dire. Les aérations sont efficaces et faciles à manipuler, rendant le R-Pha 11 très supportable en plein été. La finition a elle aussi fait un pas en avant, à l’image de cette peinture mate réputée plus fragile qu’un vernis et qui n’a pas bougé d’un iota. Ajoutons que HJC a eu la bonne idée de fournir avec son casque une lentille antibuée Pinlock® ainsi qu’un écran foncé en plus du classique transparent. Et vu la facilité avec laquelle ils se démontent…

Verdict
Vous l’aurez compris, HJC a réussi, avec ce R-Pha 11, à proposer une belle évolution de son modèle phare. Au final, très peu de défauts sont à déplorer pour ce casque haut de gamme qui s’affiche à un tarif intéressant sur le segment sportif. Mais si vous êtes fan de super-héros, c’est une autre histoire…

Tailles : de XXS à XXL. Matériau extérieur : fibres composites Pimplus®. Mousses intérieures démontables et lavables, traitées multicool. Garantie 5 ans. Poids : 1360 g en XS (mesure MR). Prix : à partir de 399,90 € – Contact : www.hjc-helmets.fr

L’ouverture de l’écran ne pose pas de souci, même avec de gros gants. Le système de démontage est par ailleurs très pratique. La lentille antibuée Pinlock® est livrée d’origine avec le casque. © Bruno Sellier
Les aérations sont efficaces, solides et faciles à manipuler. L’aération mentonnière arrive même à juguler quelque peu les courants d’air qui ont tendance à remonter. © Bruno Sellier

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Et encore un casque à l’insonorisation plutôt « aléatoire » !
    Pour 400€, on aurait aimé une bonne note sur ce point.
    Existe-t-il des casques réputés silencieux (mis à part Schuberth) ?

    Répondre
  2. En cas de forte pluie (et donc de fortes projections) quelqu’un peut nous dire où passe la flotte quand elle arrive copieusement sur les grilles frontales d’aération ?
    Ben, euh, elle rentre DANS le casque au fil des kilomètres, c’est cela ?
    La réponse est OUI !!
    400 EUR ce casque ? … ils peuvent se le garder !

    Répondre

Ecrire un commentaire