Moto2 Spielberg : Morbidelli en patron



Comme Joan Mir un peu plus tôt en Moto3, Franco Morbidelli s’est offert au Red Bull Ring sa septième victoire de la saison. De quoi reprendre un peu d’air au championnat sur un Tom Luthi troisième après une belle bataille avec Alex Marquez.

Franco Morbidelli aura dû s’employer en Autriche. Leader durant la quasi totalité de la course, l’Italien n’en disposait pas moins d’une très faible avance sur son coéquipier Alex Marquez et son dauphin au classement provisoire Tom Luthi. Une marge de quelques dixièmes que le pilote Marc VDS aura su maintenir durant toute la course pour finalement s’imposer sans avoir été réellement inquiété. Il faut dire que ses deux adversaires du jour étaient bien occupés à se disputer à la deuxième place qui revient finalement à l’Espagnol pour un doublé de l’équipe belge. Une lutte pour le podium à laquelle aurai voulu se mêler Miguel Oliveira durant la deuxième partie de course après être bien revenu sur les hommes de tête avant qu’un violent high side ne mette fin à ses espoirs sur les terres de KTM. Une chute qui profite à Francesco Bagnaia et Mattia Pasini alors que Takaaki Nakagami pointe lui à plus de huit secondes du vainqueur. Fabio Quartararo a pour sa part chuté dans un incident collectif au premier virage.

Classement :

1 Franco MORBIDELLI EG 0,0 Marc VDS Kalex 37’39.370
2 Alex MARQUEZ EG 0,0 Marc VDS Kalex +1.312
3 Thomas LUTHI CarXpert Interwetten Kalex +2.544
4 Francesco BAGNAIA SKY Racing Team VR46 Kalex +3.070
5 Mattia PASINI Italtrans Racing Team Kalex +3.745
6 Takaaki NAKAGAMI IDEMITSU Honda Team Asia Kalex +8.827
7 Brad BINDER Red Bull KTM Ajo KTM +9.018
8 Jorge NAVARRO Federal Oil Gresini Moto2 Kalex +13.692
9 Dominique AEGERTER Kiefer Racing Suter +14.955
10 Hafizh SYAHRIN Petronas Raceline Malaysia Kalex +18.997

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Victoire nette et sans bavure de Morbidelli qui grâce à Alex
    intercalé devant Luthi se retrouve avec 1 GP d’avance et une
    petite option sur un titre qu’il mérite largement.

    Répondre
  2. Morbidelli, je l’ai aussi annoncé dès l’année dernière. Il va même au delà de mon pronostic, avec hat trick dès les trois premières courses …
    Croire en Luthi pour 2017 en regardant seulement sa fin de saison 20106, c’est benêt.
    Le team VDS est performant dans la durée, et Morbidelli était déjà au presque top en 2016.
    Mais Zarco était encore là, et il a vécu deux années de top gun.
    Donc no problemo, Morbidelli sera Campione del mondo 2017

    Répondre

Ecrire un commentaire