Essais MotoGP Saint-Marin : Revoilà Viñales



Privé de la première ligne depuis le Grand Prix d’Italie, Viñales a profité de la chute de Marquez en fin de séance pour décrocher sa quatrième pole position devant Dovizioso et le tenant du titre.

Si l’Italie ne réussit guère cette année à Valentino Rossi, elle semble en revanche sourire à son coéquipier. Depuis l’épreuve au Mugello, Maverick Viñales n’avait plus réussi en effet à se glisser sur la première ligne d’une grille de départ. L’Espagnol a rectifié le tire à Misano en décrochant le meilleur temps en 1’32”439. Un chrono qui améliore par ailleurs le record de la piste détenu depuis l’an dernier par Dani Pedrosa.
S’il avait réussi à se montrer le plus rapide lors du premier run, Marquez s’est montré trop gourmand avec son second pneu. Parti à la faute, le pilote Honda n’a pas fini la séance, mais comme seuls Viñales et Dovizoso ont amélioré leur chrono, il aura droit lui aussi à s’élancer de la première ligne. Lorenzo qui avait toujours figuré jusqu’à présent sur la première ligne du circuit de Misano partira cette année du deuxième rang aux côtés de Crutchlow – héroïque avec le tendon de son index recousu – et de Zarco, encore très en vue ce week-end. Malgré une petite chute ce matin, le pilote Tech 3 termine en effet à guère plus de deux dixièmes de la première ligne. Vainqueur l’an dernier, Pedrosa a dû se contenter du septième temps devant la Ducati de Petrucci et l’Aprilia d’Espargaro. Loris Baz s’est classé quinzième.

En Moto2, Mattia Pasini a encore réussi à prendre le meilleur sur Franco Morbidelli. Le pilote italien signe ainsi sa quatrième pole position de rang, ce qu’aucun pilote n’avait plus réussi à accomplir depuis Tito Rabat en 2014. Dominique Aegerter glisse sa Suter en troisième position pour compléter la première ligne, ce qu’il n’avait plus réalisé depuis le Grand Prix d’Espagne à Jerez. Jamais très à l’aise à Misano, Thomas Lüthi a signé le septième temps alors que Fabio Quartararo a décroché une prometteuse dixième place malgré un bras encore douloureux.

En Moto3, c’est Enea Bastianini qui s’élancera de la pole position. L’Italien, qui a par ailleurs amélioré le record de la piste, a réalisé le meilleur temps devant deux autres pilotes Honda : Jorge Martin et Joan Mir. Il y a deux ans, Bastianini avait décroché à Misano sa première victoire en Grand Prix. Il espère pouvoir demain renouer avec un succès qui lui échappe depuis le début de la saison. Victime d’une chute sans gravité à cause d’un problème de frein, Danilo partira de la seizième ligne.

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Lorenzo est de plus en plus à l’aise sur la Ducati , ça se voit sur
    sa photo de dos…ça c’est de la traj ! Même Zarco et Viñales sont
    pas aussi intérieurs…et il déhanche grave Jojo ! ^^

    Répondre

Ecrire un commentaire