GP Sepang : les réactions des pilotes



Beaucoup de chutes lors de cette manche pour le moins pluvieuse, arrêtée à 6 tours du drapeau à damiers par un drapeau rouge. Voici les réactions des pilotes MotoGP à l'issue de la course.

Dani Pedrosa – Honda – 1er
"Pour moi c'est une superbe victoire, c'est la première fois que je m'impose sous la pluie et je suis vraiment très heureux. Je tiens à remercier mon team et tous ceux qui m'ont aidé à arriver à ce niveau parce qu'auparavant, je n'étais pas bon sous la pluie. Jorge a imprimé un rythme élevé en début de course, je suis resté calme et je l'ai suivi. Je savais qu'il avait le pneu tendre et qu'il allait de toute façon être plus rapide en début de course. Au bout de quelques tours, il s'est mis à pleuvoir plus fort et c'était dur de rester sur la moto. J'ai eu de la chance de remporter cette course et Jorge de finir deuxième parce qu'il a failli partir par terre. Je suis content de cette victoire et je tiens à la dédier à Ginés, un ami, un membre du team Repsol Honda, qui est décédé hier. Celle-ci est pour toi !"

Jorge Lorenzo – Yamaha – 2ème
"Si nous roulions à 20 km/h, ce serait facile de rester sur la moto mais dans ces conditions, c'était très difficile de trouver les limites. Ils ont pris la bonne décision en choisissant d'arrêter la course et c'était parfait pour nous parce que nous risquions de chuter si la course continuait. Nous avions choisi le pneu pluie le plus tendre, tandis que Dani et Casey avaient le dur. Dans ces conditions, ils ont moins usé la partie centrale du pneu et quand la pluie s'est intensifiée, ils avaient plus de marge."

Casey Stoner – Honda – 3ème
"Au début de la course, j'aurais été très content d'être sur le podium. J'ai pensé à ne pas participer parce que les risques étaient très élevés. Si je chutais et que ma cheville prenait un choc, ma saison était terminée. Au fil des tours, j'ai petit à petit gagné en confiance et je me concentrais sur plusieurs choses, ça faisait longtemps que je n'avais pas piloté sous la pluie. J'ai commencé à revenir sur les deux premiers mais la course a été interrompue. Je suis donc assez déçu mais tout de même satisfait des points que nous avons marqués aujourd'hui ainsi que du podium."

 


Nicky Hayden – Ducati – 4ème
"Les conditions étaient vraiment très difficiles. J'ai pris un bon départ mais Dovizioso a glissé juste devant moi, j'ai dû couper les gaz et j'ai perdu quelques places. J'ai pu remonter mais j'ai perdu en confiance en glissant plusieurs fois à l'arrière. Il fallait rester patient au début mais une fois lancé, j'avais un bon rythme. Arrêter la course était clairement la bonne décision. Il y avait beaucoup d'eau sur la piste pour les deux derniers tours et on ne voyait presque rien. J'aurais été ravi de la quatrième place sur le sec mais je sais que notre potentiel est plus élevé sur le mouillé. Ça aurait été génial d'offrir un podium au team aujourd'hui mais c'est un résultat décent. J'espère que ça nous aidera à sortir d'une période difficile et à progresser."

Valentino Rossi – Ducati – 5ème
"Notre course n'a pas été mauvaise, j'ai pris un excellent départ alors que j'étais loin derrière, en quatrième ligne, et j'ai réussi à être assez rapide. Je suivais Dovizioso et Stoner mais j'avais des problèmes avec ma visière, il y avait beaucoup de buée et c'était compliqué parce qu'il n'y avait pas beaucoup de lumière et beaucoup d'eau sur la piste. J'ai fait une erreur dans le virage n°7 et j'ai eu de la chance de ne pas tomber parce que c'était au même endroit où Dovizioso, Spies et Bradl avaient chuté. Sans cette erreur, j'aurais pu finir quatrième parce que Stoner était plus rapide que moi, notamment sur le T2. Au final, ça ne s'est pas si mal passé. J'aurais bien voulu faire toute la course mais il y avait vraiment trop d'eau. Je pense que la Direction a pris la bonne décision parce qu'on risquait l'aquaplaning et la chute à chaque virage."

Andrea Dovizioso – Yamaha – 13ème
"C’est vraiment dommage qu’il se soit mis à pleuvoir. Je m’attendais à une course vraiment difficile, j’ai patiné au départ et perdu quelques places. J’ai ensuite réussi à remonter, j’étais assez rapide malgré un manque de grip à l’arrière. Je pouvais freiner fort mais j’avais du mal en sortie de virage. J’ai perdu l’avant en essayant de passer Casey. J’ai quand même réussi à repartir pour marquer quelques points. J’espère rebondir rapidement la semaine prochaine en Australie."

Cal Crutchlow – Yamaha – Abandon
"C’est un week-end très décevant pour être honnête, un autre abandon réduit mes chances de finir 5ème du championnat parce que Valentino et Alvaro ont terminé la course. Lorsque je suis tombé, la pluie tombait lourdement, je freinais encore en ligne droite. J’ai du touche une de l’eau stagnante. Nous n’avions pas beaucoup de grip à l’arrière que ce soit sur le sec ou le mouillé, nous allons essayer de comprendre pourquoi. J’espère oublier cette déception à Phillip Island, qui est un circuit que j’apprécie."

 


Ben Spies – Yamaha – Abandon
"C'était de la folie, il y avait une quantité d'eau incroyable sur la piste. Je suis désolé d'avoir percuté Nicky, je pensais avoir assez d'espace pour passer. Je suis soulagé que nous ne soyons pas tombés tous les deux et qu'il ait pu continuer. Le départ était serré, Dovi patinait et nous avons eu de la chance de ne pas nous toucher. Ça faisait longtemps que je n'avais pas vu une course avec autant de pluie. Mon épaule me fait vraiment mal suite à la chute mais je n'ai heureusement rien de grave et je pourrai donc piloter le week-end prochain en Australie."

Stefan Bradl – Honda – Abandon
Nous devons tout d'abord analyser toutes nos données pour tenter de comprendre exactement ce qui a pu se passer. J'ai réussi à prendre un très bon départ depuis la 8ème place sur la grille mais les conditions étaient extrêmement piégeuses avec une piste totalement détrempée et glissante. Cela ne m'a pas empêché de rouler sur un bon rythme avec une vitesse constante en début de Grand Prix avant de devoir modifier la cartographie après quelques tours car nous avions trop de frein moteur. Dès cet instant j'ai bien senti une modification dans le comportement de la moto qui me poussait à l'extérieur sur les entrées de courbes et c'est la raison pour laquelle j'ai rétrogradé de deux positions car je ne maîtrisai plus totalement ce qui se passait. Je suis donc revenu à des réglages de frein moteur plus standards mais ça devenait périlleux dans ces conditions et j'ai dû me résoudre à baisser de rythme. Sous cette pluie battante il fallait redoubler de prudence pour rester sur ses roues mais j'ai soudainement perdu l'arrière avant de chuter. Je ne pense pas être complètement fautif à 100% et j'en suis pleinement navré pour l'ensemble de l'équipe.”

Randy de Puniet – ART – Abandon
"J'avais pris un bon départ et je me sentais assez bien sur les premiers tours. La pluie a ensuite redoublé d'intensité et j'ai commencé à perdre en confiance. Aleix (Espargaor) m'a doublé, j'ai essayé de le suivre mais il allait très vite et je me suis donc concentré pour garder ma place. Je savais que ça allait être difficile de le passer et étant donné l'état de la piste, il fallait mieux assurer et essayer de marquer le plus de points possible. Quand il a commencé à pleuvoir davantage, je ne pouvais quasiment pas voir ce qu'il y avait devant moi. Dans le dixième tour, dans le dernier virage, je suis passé sur trop d'eau et j'ai perdu l'avant. C'est dommage et maintenant Aleix a dix points d'avance. Nous allons essayer de le rattraper sur les deux dernières courses, ce ne sera pas facile, mais nous n'allons pas jeter l'éponge."

 

Ecrire un commentaire