Livre d’or de la Moto 2016



Reporter sur les Grands Prix pour Moto Revue depuis 25 ans, Michel Turco est un journaliste incontournable déjà auteur d’ouvrages de référence à succès comme le récent Valentino Rossi, la légende. Il sort cette année un nouvel opus de son traditionnel Livre d’or de la Moto pour se remémorer une dernière fois et garder une belle trace d’une saison 2016 palpitante.

La saison 2016 restera avant tout celle d’un immense exploit tricolore, celui du Cannois Johann Zarco. Champion du monde en titre, le pilote de l’équipe Ajo Motorsport a en effet encore réussi à juguler ses adversaires, et plus particulièrement Alex Rins et Thomas Lüthi, pour conserver sa couronne, ce qu’aucun pilote n’avait su accomplir depuis la création de la catégorie Moto2 en 2010. Zarco est par ailleurs devenu cette année le premier pilote de Grands Prix de vitesse français à obtenir deux titres mondiaux.

En MotoGP, c’est Marc Marquez qui a tenu la vedette en parvenant à décrocher, à 23 ans, son troisième titre de champion du monde MotoGP. Profitant des erreurs et de la malchance des pilotes Yamaha, Marquez a démontré qu’il avait mûri en sachant faire preuve de patience pour s’imposer malgré une Honda en demi-teinte sur le début de saison. S’il a encore failli dans la quête de son dixième titre, Valentino Rossi a quant à lui tout de même pris sa revanche en devançant Jorge Lorenzo pour s’octroyer une nouvelle place de vice-champion du monde.

On retiendra aussi de cette formidable cuvée 2016 les victoires de neuf pilotes différents, du jamais-vu dans l’histoire de la classe reine. En Moto3, c’est le Sud-Africain Brad Binder qui a raflé la mise.

Préface de Christian Sarron. Aux Éditions Solar, 128 pages, 29,99 €

Où l’acheter ?

turco-zarco-2

 

Livre d'or Moto 2016

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Marrant le Z qui fait ENFIN la couv …
    Marrant de lire que Rossi a pris sa revanche sur Lorenzo en finissant devant lui en 2016 …
    Deux places de 2 contre une place VS un titre et une place de 3 ???
    Honnête comme marché ?
    Marrant.
    Marrant de parler de la malchance des pilotes YAMAHA pour expliquer le titre de MM …
    Marrant tout ça …

    Répondre
  2. ben en 2015, on avait aussi lu que roussi avait pris sa revanche sur Marquez en finissant devant lui !!
    tout est question de point de vue !
    tant qu’il ne finira pas dernier du championnat, rosie prendra toujours sa « revanche » (lol…) sur quelqu’un.
    ça fait 16 ans que ça, dure, pourquoi une soudaine indigestion the13duke ??

    Répondre
  3. marrant surtout de voir comment certains essayent de se con-soler des roustasses à répétition de ralentino grossi, en cherchant des titres qui n’existe pas, comme celui de vice-champion !
    le 2ème est le premier des perdants ! Personne n’a perdu devant lui au classement !

    2016: rosie 2 victoires LORENZO : 4 victoires
    2015: rosie 4 LORENZO 7
    2014: rosie 2 LORENZO : 2
    2013: rosie 1 LORENZO 8

    y’a pas à dire, Galbu a bien bossé comme disait sergai….

    Répondre

Ecrire un commentaire