MotoGP Barcelone : Dovizioso enchaine



Impérial au Mugello le week-end dernier sur le circuit d’essai de sa Ducati, Andrea Dovizioso s’est de nouveau montré intraitable sur le circuit de Barcelone, à la surprise général. Les pilotes officiels Honda Marc Marquez et Dani Pedrosa l’accompagnent sur le podium.

Pas grand monde n’aurait parié sur Andrea Dovizioso avant le départ du Grand Prix de Catalogne. Pourtant, comme en Toscane il y a une semaine, l’Italien a livré une véritable démonstration de force en prenant le temps de remonter sur la tête en début de course avant de prendre les commandes à Dani Pedrosa et lentement s’échapper. Marc Marquez aura bien tenté un temps de suivre le rythme de celui qui remporte sa deuxième course de rang, mais a fini par lâcher prise en fin de course, empochant une deuxième place au combien précieuse après ses nombreuses chutes du week-end. Longtemps leader, Dani Pedrosa se contente finalement d’une place sur la troisième marche du podium alors que Jorge Lorenzo aura lui joué au yoyo durant cette course.

Un temps leader dans les premiers tours, le Majorquin a rétrogradé jusqu’en fin de Top 10 avant de finalement remonter à la quatrième place finale devant la première Yamaha de Johann Zarco. Prudent lors de la première moitié de course, le Français est venu coiffer son coéquipier Jonas Folger dans le dernier tour pour seulement 83 millièmes sur la ligne. Un excellent résultat pour les deux Tech 3 boys, qui contraste avec la déroute du team Yamaha Movistar. Valentino Rossi termine huitième derrière Alvaro Bautista quand le leader du championnat Maverick Viñales se contente de la 10e place, battu par Hector Barbera chez lui. Loris Baz prend lui une encourageante 12e place tandis que Danilo Petrucci chutait à deux tours du but alors qu’il était quatrième.

Classement :

1 Andrea DOVIZIOSO Ducati Team 44’41.518 44’41.518
2 Marc MARQUEZ Repsol Honda Team +3.544 +3.544
3 Dani PEDROSA Repsol Honda Team +6.774 +6.774
4 Jorge LORENZO Ducati Team +9.608 +9.608
5 Johann ZARCO Monster Yamaha Tech 3 +13.838 +13.838
6 Jonas FOLGER Monster Yamaha Tech 3 +13.921 +13.921
7 Alvaro BAUTISTA Pull&Bear Aspar Team +16.763 +16.763
8 Valentino ROSSI Movistar Yamaha MotoGP +20.821 +20.821
9 Hector BARBERA Reale Avintia Racing +23.952 +23.952
10 Maverick VIÑALES Movistar Yamaha MotoGP +24.189 +24.189
11 Cal CRUTCHLOW LCR Honda +28.329 +28.329
12 Loris BAZ Reale Avintia Racing +33.281 +33.281
13 Scott REDDING OCTO Pramac Racing +35.200 +35.200
14 Karel ABRAHAM Pull&Bear Aspar Team +39.436 +39.436
15 Tito RABAT EG 0,0 Marc VDS +40.872 +40.872
16 Andrea IANNONE Team SUZUKI ECSTAR +43.221 +43.221
17 Sylvain GUINTOLI Team SUZUKI ECSTAR +44.655 +44.655
18 Pol ESPARGARO Red Bull KTM Factory Racing +48.993 +48.993
19 Sam LOWES Aprilia Racing Team Gresini +55.492 +55.492

8 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Bravo Dovi , il a géré sa course parfaitement. Je pense que l’avantage moteur de
    la Ducati est encore plus marqué sur cette piste à l’adhérence précaire car les
    autres ne peuvent reprendre en courbe ce qu’ils perdent dans les bouts droits.
    Lorenzo démarre en boulet , mène quelques tours , puis effectue une petite
    sieste avant de remonter en fin de course pour finir 4…strange again…
    Mais la victoire de Dovi doit rassurer Jorge , la moto va bien , ça va venir.
    Belle course de Zarco qui grâce à son pilotage peu agressif fait un beau 5.
    Les 2 Tech3 devant les factory , Jarvis doit encore moins sourire que d’hab ! ^^
    Marquez a tout tenté mais eu l’intelligence de se contenter de faire 2.

    Répondre
  2. Quelle course magnifique ! Le weekend des « bravos » :
    -Bravo à Dovi, 100 fois mérité, et coup de pied au cul des benêts qui disaient que Ducati aurait du garder iannone (et ses 10 résultats blancs en 2016…) ; il est ou iannone aujourd’hui ?
    -Bravo à JORGÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ que tout le monde voyait tomber comme une pierre et qui se bat pour récupérer une belle 4ème place,
    et coup de pied au cul des busards qui disaient que Lorenzo n’est pas bon dans la baston ;
    -Bravo à Zarco et Tech3: leur 2 motos finissent devant les 2 yamaha officielles ! Du jamais vu !
    -Bravo à jack-ass miller, égal à lui-même.
    -Bravo au gars en charge du développement, test, et réglages des chassis yamaha 2017; Comment il s’appelle déja ? Ah oui, valentino rossi.
    -Bravo à Marquez qui revient comme une balle au championnat, coup de pied au cul des corbeaux qui disaient que le titre était déja perdu pour lui.
    -Bravo à Michelin: malgré la pluie de pleurnicheries, seulement 2 chutes en course. Mon prochain pneu AR sera un Pilot Power 3.

    Pensée pour Lui Salom, mais triste de voir qu’un peu plus d’un an après, ça se chicane encore…
    Et maintenant, Mr Dovizioso, le titre ?

    Répondre
    1. le PP3 est excellent , il reste constant même très usé , mais se bouffe très
      vite (5000 km les 2) je vais tester des S21 qui seraient d’après mon mécano
      aussi bons en grip mais devraient durer plus longtemps.
      précision , je ne roule QUE sur le sec.

      Répondre
  3. Belle prestation des Tech3, on pourrait même dire « encore » …
    J’espère que ça validera leur position de team satellite de YAM quand Rossi viendra placer sa structure VR46, pour piquer la place de Tech3.
    Ya degun qui en parle, mais ça doit déjà brasser fort en coulisses …
    Et c’te conne de captcha de + en + difficile, 7 * 9 maintenant, ce site est élitiste …

    Répondre
  4. Ouah…. Ducati a semble-t-il trouvé les bons réglages, leur bécanes (si bien menées….) foutent la misère aux autres!

    Ca relance le championnat et c’est pas plus mal.

    Apres oui, week-end à oublier pour Yamaha Factory, leur 2 Top Gun à la rue avec pas de bonne sensation d’adherence, comme il n’y a pas si longtemps le HRC.

    A voir au prochain GP, en espérant voir les 3 Factorys competitive,
    ….. et Rossi mettre tout le monde d’accord à la fin.
    ┌П┐(◉_◉)┌П┐

    ;:-p

    Répondre
    1. Unleashed qu’il est Dovizioso.
      C’est normal il est Italien, sur une moto Italienne qui semble bien fonctionner maintenant, je me régale de ses podiums.
      Vivement d’autres … avec Zarco !!

      Répondre

Ecrire un commentaire