MotoGP Brno : Crutchlow enfin victorieux, Baz 4e



Avec neuf podiums et déjà six saisons parmi l’élite de la vitesse mondiale, il ne manquait plus qu’une victoire à Cal Crutchlow pour définitivement inscrire son nom parmi les grands du sport moto. Une mission accomplie lors d’un Grand Prix de République tchèque à rebondissements remporté devant Valentino Rossi et Marc Marquez. Loris Baz est un magnifique quatrième.

C’est une véritable délivrance à laquelle ont assisté les fans de Cal Crutchlow et un pays tout entier. 35 ans après le Grand Prix de Suède 1981 et la dernière victoire de Barry Sheene, plus aucun pilote de Sa Majesté ne s’était imposé. Une abstinence qui a finalement pris fin grâce au pilote de Lucio Cecchinello et à un excellent choix de pneus sur une piste détrempée en République tchèque. Alors que l’écrasante majorité du plateau décidait de partir en gommes tendres, l’Anglais montait – à l’instar de Loris Baz – une paire de Michelin durs. Les pilotes officiels Yamaha équipaient eux leur M1 d’un tendre à l’avant et un dur à l’arrière. Un choix difficile à assumer en début de course puisque tous figuraient en fin de peloton alors que quatre Ducati occupaient les quatre premières places. Mais la hiérarchie a finalement commencé à s’inverser à la mi-course et la mise en marche d’un Crutchlow littéralement déchainé sur sa Honda.

Le récent papa va remonter ses adversaires uns à uns en roulant parfois près de deux secondes au tour plus vite pour finalement croquer le leader Andrea Iannone dont les pneus étaient complétement détruits en fin de course et s’envoler vers la victoire. Un succès qui lui permet d’être le troisième pilote cette saison à décrocher une première victoire en MotoGP et fait le bonheur de la structure privée LCR. Car pour l’accompagner sur le podium, ce sont bien les officiels Valentino Rossi et Marc Marquez qui auront tiré leur épingle du jeu, avec deux courses bien différentes. L’Italien, en difficulté dans les premiers tours avec sa spécification « hard » à l’arrière, sera remonté de la douzième à la deuxième place dans les dix derniers tours et pouvait être pleinement satisfait de son choix qui lui permet de reprendre la deuxième place au championnat. Un classement provisoire toujours largement dominé par Marquez qui aura signé une course pleine de maitrise malgré une machine équipé de pneus « soft » et qui retrouve le podium.

Et que dire de Loris Baz qui égal son meilleur résultat en MotoGP en réalisant lui aussi une incroyable remontée grâce à son judicieux choix de pneus. Après plusieurs mois difficiles, le Français est récompensé de ses efforts et peut savourer cette splendide quatrième place, devant son coéquipier Hector Barbera qui n’a pas non plus démérité en se battant comme un lion aux avant-postes toute la course. Eugene Laverty, Danilo Petrucci et Andrea Iannone complètent un Top 8 où l’on retrouve cinq Ducati alors que Jorge Lorenzo a lui une nouvelle fois complètement sombré dans ces conditions de piste humide. Dans le sillage de son coéquipier et parti lui aussi pour une belle remontée, le Majorquin a décidé de façon (pour l’instant) totalement incompréhensible de repasser par les stands changer de machine. Une décision qui le contraint à terminer dernier à plus d’un tour du vainqueur…

Classement :

1 Cal CRUTCHLOW LCR Honda Honda 47’44.290
2 Valentino ROSSI Movistar Yamaha MotoGP Yamaha +7.298
3 Marc MARQUEZ Repsol Honda Team Honda +9.587
4 Loris BAZ Avintia Racing Ducati +12.558
5 Hector BARBERA Avintia Racing Ducati +13.093
6 Eugene LAVERTY Pull & Bear Aspar Team Ducati +13.812
7 Danilo PETRUCCI OCTO Pramac Yakhnich Ducati +23.414
8 Andrea IANNONE Ducati Team Ducati +24.562
9 Maverick VIÑALES Team SUZUKI ECSTAR Suzuki +24.581
10 Tito RABAT Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Honda +37.131

Championnat :

1 Marc MARQUEZ Honda SPA 197
2 Valentino ROSSI Yamaha ITA 144
3 Jorge LORENZO Yamaha SPA 138
4 Dani PEDROSA Honda SPA 109
5 Maverick VIÑALES Suzuki SPA 100
6 Andrea IANNONE Ducati ITA 96
7 Pol ESPARGARO Yamaha SPA 81
8 Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 79
9 Hector BARBERA Ducati SPA 76
10 Cal CRUTCHLOW Honda GBR 66

Départ MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Départ MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Andrea Iannone, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Andrea Iannone, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Hector Barbera, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Hector Barbera, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Trio Ducati, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Trio Ducati, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Jorge Lorenzo & Pol Espargaro, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Jorge Lorenzo & Pol Espargaro, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Cal Crutchlow, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Cal Crutchlow, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Danilo Petrucci, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Danilo Petrucci, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Loris Baz, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Loris Baz, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Marc Marquez & Valentino Rossi, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Marc Marquez & Valentino Rossi, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Loris Baz, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Loris Baz, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Cal Crutchlow, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Cal Crutchlow, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Podium MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau
Podium MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. ah ah ah ! Il est ou pedrosa le hobbit loser ? Le classement s’arrête aux 10 premiers ? (trop fatiguant de mettre le classement complet MR ?? Pareil pour le championnat ?)

    et dire que quand la question était posée à michel Turco sur le remplacement de pedrosa, il répondait : « pour le remplacer par qui ? »
    BEN PAR N’IMPORTE QUI D’AUTRE !
    Cal, Viñales, Pol, miller …..
    Ils feront mieux que le hobbit de toutes façons !
    Allez, j’attends que les intellectuels de ce site viennent nous dire que pedrosa ramème « de gros points pour le championnat » !!!!!
    GO !

    Répondre

Ecrire un commentaire