MotoGP : les listes d’engagés 2018



Comme il est désormais de tradition, c’est à l’occasion du dernier Grand Prix de l’année à Valence que la FIM communique les listes provisoires pour les grilles 2018 en MotoGP, Moto2 et Moto3. Comme prévu, seuls trois Français seront présents en Grand Prix l’an prochain et aucun en Moto3. Une situation préoccupante pour l’avenir…

MotoGP :

4 ANDREA DOVIZIOSO ITALIE DUCATI TEAM DUCATI
5 JOHANN ZARCO FRANCE MONSTER YAMAHA TECH 3* YAMAHA
9 DANILO PETRUCCI ITALIE OCTO PRAMAC RACING* DUCATI
10 XAVIER SIMEON BELGIQUE REALE AVINTIA RACING* DUCATI
12 TOM LUTHI SUISSE EG 0,0 MARC VDS* HONDA
17 KAREL ABRAHAM REPUBLIQUE TCHEQUE PULL&BEAR ASPAR TEAM* DUCATI
19 ALVARO BAUTISTA ESPAGNE PULL&BEAR ASPAR TEAM* DUCATI
21 FRANCO MORBIDELLI ITALIE EG 0,0 MARC VDS* HONDA
25 MAVERICK VIÑALES ESPAGNE MOVISTAR YAMAHA MotoGP YAMAHA
26 DANI PEDROSA ESPAGNE REPSOL HONDA TEAM HONDA
29 ANDREA IANNONE ITALIE TEAM SUZUKI ECSTAR SUZUKI
30 TAKAAKI NAKAGAMI JAPON LCR HONDA IDEMITSU* HONDA
35 CAL CRUTCHLOW GRANDE-BRETAGNE LCR HONDA CASTROL* HONDA
38 BRADLEY SMITH GRANDE-BRETAGNE RED BULL KTM FACTORY RACING KTM
41 ALEIX ESPARGARO ESPAGNE APRILIA RACING TEAM GRESINI* APRILIA
42 ALEX RINS ESPAGNE TEAM SUZUKI ECSTAR SUZUKI
43 JACK MILLER AUSTRALIE OCTO PRAMAC RACING* DUCATI
44 POL ESPARGARO ESPAGNE RED BULL KTM FACTORY RACING KTM
45 SCOTT REDDING GRANDE-BRETAGNE APRILIA RACING TEAM GRESINI* APRILIA
46 VALENTINO ROSSI ITALIE MOVISTAR YAMAHA MotoGP YAMAHA
53 TITO RABAT ESPAGNE REALE AVINTIA RACING* DUCATI
93 MARC MARQUEZ ESPAGNE REPSOL HONDA TEAM HONDA
94 JONAS FOLGER ALLEMAGNE MONSTER YAMAHA TECH 3* YAMAHA
99 JORGE LORENZO ESPAGNE DUCATI TEAM DUCATI

Moto2 :

4 STEVEN ODENDAAL AFRIQUE DU SUD RW RACING GP NTS
5 ANDREA LOCATELLI ITALIE ITALTRANS RACING TEAM KALEX
7 LORENZO BALDASSARI ITALIE PONS HP40 KALEX
9 JORGE NAVARRO ESPAGNE FEDERAL OIL GRESINI Moto2 KALEX
10 LUCA MARINI ITALIE SKY RACING TEAM VR46 KALEX
11 SANDRO CORTESE ALLEMAGNE KIEFER RACING KTM
13 ROMANO FENATI ITALIE MARINELLI RIVACOLD SNIPERS KALEX
16 JOE ROBERTS ETATS-UNIS RW RACING GP NTS
20 FABIO QUARTARARO FRANCE SPEED UP RACING SPEED UP
21 FEDERICO FULIGNI ITALIE TASCA RACING SCUDERIA Moto2 KALEX
22 SAM LOWES GRANDE-BRETAGNE CGBM EVOLUTION KTM
23 MARCEL SCHRÖTTER ALLEMAGNE DYNAVOLT INTACT GP SUTER
24 SIMONE CORSI ITALIE TASCA RACING SCUDERIA Moto2 KALEX
27 IKER LECUONA ESPAGNE CGBM EVOLUTION KTM
32 ISAAC VINALES ESPAGNE SAG TEAM KALEX
36 JOAN MIR ESPAGNE EG 0,0 MARC VDS KALEX
40 HECTOR BARBERA ESPAGNE PONS HP40 KALEX
41 BRAD BINDER AFRIQUE DU SUD RED BULL KTM AJO KTM
42 FRANCESCO BAGNAIA ITALIE SKY RACING TEAM VR46 KALEX
44 MIGUEL OLIVEIRA PORTUGAL RED BULL KTM AJO KTM
45 TETSUTA NAGASHIMA JAPON IDEMITSU HONDA TEAM ASIA KALEX
51 ERIC GRANADO BRESIL FORWARD RACING TEAM KALEX
52 DANNY KENT GRANDE-BRETAGNE SPEED UP RACING SPEED UP
54 MATTIA PASINI ITALIE ITALTRANS RACING TEAM KALEX
55 HAFIZH SYAHRIN MALAISIE PETRONAS SPRINTA RACING KALEX
62 STEFANO MANZI ITALIE FORWARD RACING TEAM KALEX
64 BO BENDSNEYDER PAYS-BAYS TECH 3 RACING TECH 3
73 ALEX MARQUEZ ESPAGNE EG 0,0 MARC VDS KALEX
77 DOMINIQUE AEGERTER SUISSE KIEFER RACING KTM
87 REMY GARDNER AUSTRALIE TECH 3 RACING TECH 3
89 KHAIRUL IDHAM PAWI MALAISIE IDEMITSU HONDA TEAM ASIA KALEX
95 JULES DANILO FRANCE SAG TEAM KALEX
97 XAVI VIERGE ESPAGNE DYNAVOLT INTACT GP SUTER

Moto3 :

5 JAUME MASIA ESPAGNE BESTER CAPITAL DUBAI KTM
7 ADAM NORRODIN MALAISIE PETRONAS SPRINTA RACING HONDA
8 NICOLO BULEGA ITALIE SKY RACING TEAM VR46 KTM
10 DENNIS FOGGIA ITALIE SKY RACING TEAM VR46 KTM
11 LIVIO LOI BELGIQUE REALE STYLOBIKE KTM
12 MARCO BEZZECCHI ITALIE MC SAXOPRINT KTM
14 TONY ARBOLINO ITALIE MARINELLI RIVACOLD SNIPERS HONDA
15 ALONSO LOPEZ ESPAGNE ESTRELLA GALICIA 0,0 HONDA
16 ANDREA MIGNO ITALIE ASPAR TEAM Moto3 KTM
17 JOHN McPHEE GRANDE-BRETAGNE CIP KTM
19 GABRIEL RODRIGO ARGENTINE RBA BOE RACING TEAM KTM
21 FABIO DI GIANNANTONIO ITALIE DEL CONCA GRESINI Moto3 HONDA
23 NICCOLO ANTONELLI ITALIE SIC58 SQUADRA CORSE HONDA
24 TATSUKI SUZUKI JAPON SIC58 SQUADRA CORSE HONDA
27 KAITO TOBA JAPON HONDA TEAM ASIA HONDA
33 ENEA BASTIANINI ITALIE LEOPARD RACING HONDA
40 DARRYN BINDER AFRIQUE DU SUD RED BULL KTM AJO KTM
41 NAKARIN ATIRATPHUVAPAT THAILANDE HONDA TEAM ASIA HONDA
42 MARCOS RAMIREZ ESPAGNE BESTER CAPITAL DUBAI KTM
44 ARON CANET SPANISH ESTRELLA GALICIA 0,0 HONDA
48 LORENZO DALLA PORTA ITALIE LEOPARD RACING HONDA
58 JUANFRAN GUEVARA ESPAGNE RBA BOE RACING TEAM KTM
65 PHILIPP OETTL ALLEMAGNE SUDMETAL SCHEDL GP RACING KTM
71 AYUMU SASAKI JAPANESE PETRONAS SPRINTA RACING HONDA
75 ALBERT ARENAS SPANISH ASPAR TEAM Moto3 KTM
76 MAKAR YURCHENKO KAZAKHSTAN CIP KTM
84 JAKUB KORNFEIL REPUBLIQUE-TCHEQUE MC SAXOPRINT KTM
88 JORGE MARTIN ESPAGNE DEL CONCA GRESINI Moto3 HONDA

7 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Je suis dégoûté qu’Avintia aient pris Rabat et Siméon à la
    place de Baz et Barbera …Siméon a été quasi inexistant en
    moto2 alors que Loris est 18eme avec 45 points sur sa vieille
    Ducati quand Tito est 20 avec 29 pts et Barbera 21 avec 27…
    Bon cette année Hector a mal scoré c’est vrai mais faut se
    rappeler qu’en 2016 il a fini 10 au général avec 102 points…
    Que les $$$ priment à ce point sur le talent ça craint !

    Répondre
    1. Hélas, Norton66,
      Je compte 21 pilotes Espagnols sur 85 pilotes toutes catégories confondues … c’est confondant.
      En France c’est plutôt les réacteurs nucléaires qui sont sponsorisés …

      Répondre
  2. Oh les boyz vous ne découvrez pas aujourd’hui les rapports entre les sports mécaniques et l’oseille ???
    Simeon, mdr, Rabat & Rins, les usurpateurs de la motoGP,
    et et et Marc VDS, il a pris qui pour 2018 ???
    Luthiii !!!
    Les francs suisses ?
    Lire le barratin d’usage de monsieur le boss van der Straten pour embaucher Luthi …
    Lui par contre, il joue avec son pognon …
    C’est pour ça qu’on ne nous montre que les premiers de la course à chaque fois ???

    Répondre
  3. De toute façon quand on voit les paddocks en France, on a tout compris… Sans argent, pas de filière compétitive qui débouchent en CM. Si pas de pilotes en Moto 3, pas de moto 2 et la source se tarit naturellement. Il faut de vrais championnats de France vitesse avec des pilotes issus des catégories inférieures avec la même énergie qu’en Italie ou Espagne. Quand on voit le CEV Espagnol, c’est clair que les Champions ont leur place en CM. Qui a dit que l’Espagne avait été plus touchée que la France par la crise ?

    Répondre

Répondre à norton66 Annuler la réponse.