MotoGP Qatar : lancement imminent !



Nous y sommes ! La traditionnelle conférence de presse de début de week-end a accueilli mercredi sur le circuit de Losail Maverick Viñales, Marc Marquez, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Andrea Iannone et Cal Crutchlow. Tous sont évidemment prêts à en découdre même si une incertitude demeure avec les prévisions météos qui annoncent de la pluie, ce qui pourrait bouleverser le programme…

Marc Márquez : « L’hiver fut long, comme toujours, a déclaré le Catalan. Cette pré-saison s’est un peu mieux déroulée comparé à 2016. Nous avons bien travaillé, je me sens à l’aise sur la moto, après nous verrons bien… J’aimerais vraiment débuter l’année sur une bonne course […] Avec Honda nous avons travaillé très dur. Il y a eu de gros changements, notamment d’un point de vue moteur. Nous continuons de travailler afin de trouver les meilleurs set-up. Ça prend du temps, mais je suis convaincu que ça ira en s’améliorant, même si notre niveau actuel n’est pas si mal. »

Valentino Rossi : « Comme d’habitude, le niveau est très élevé avec sept ou huit pilotes capables de se battre pour la victoire et le Championnat ; nous devons essayer de rester dans ce groupe. L’hiver a été difficile, nous avons mis du temps à trouver le bon feeling et nous devons encore travailler pour progresser. Dès demain, nous commençons une nouvelle saison et j’espère être fort et compétitif. » Au sujet de la domination de son coéquipier durant l’hiver, le nonuple Champion du Monde d’ajouter, « À l’opposé, Viñales a réalisé une bonne pré-saison en étant rapide dès ses premiers tours. Il n’a pas seulement été rapide sur tous les circuits, il a aussi fait preuve d’un bon rythme et je pense qu’il sera très fort. »

Jorge Lorenzo : « C’est une nouvelle ère qui débute pour moi et j’ai vraiment hâte d’y être, confiait l’Espagnol. J’ai très envie de progresser comme ce fut le cas durant la pré-saison déjà. Durant le dernier Test ici même au Qatar, nous avons fait un joli pas en avant, sur un tour nous étions très proches des leaders. Notre objectif est maintenant d’améliorer très légèrement notre rythme, mais je pense que c’est une question de temps. » Si Jorge Lorenzo semble désormais avoir pris la mesure de sa Ducati Desmosedici, ce dernier a également reconnu que l’adaptation ne fut pas si évidente : « À Sepang, lors de la première journée, c’était comme un léger choc, car j’étais habitué à être compétitif dès le début. Ça a pris un peu plus de temps, mais j’ai finalement bien progressé et ça me rend optimiste pour le futur. »

Maverick Viñales : « Ce n’est que la pré-saison, mais je me suis senti au niveau. Nous avons trouvé de bons réglages pour tous les tracés où nous nous sommes rendus. Nous tenterons de suivre la même dynamique en essayant d’être aussi compétitifs. Je suis heureux et l’équipe a accompli un excellent travail. » Concernant son adaptation à sa nouvelle équipe, le vainqueur du dernier Grand Prix de Grande-Bretagne reconnaît que cela n’a pas été si évident qu’il y paraît, « En matière du style de pilotage, il n’y a pas beaucoup de différences, mais cela a été difficile. C’est une nouvelle équipe avec de nouvelles méthodes de travail et de nouvelles personnes, mais nous y sommes parvenus de la bonne manière et je suis confiant pour la suite. »

Andrea Iannone : « La pré-saison n’a pas été évidente. Nous avions débuté très fort à Sepang, mais depuis Phillip Island nous rencontrons quelques difficultés. Nous travaillons dur afin de réduire l’écart qui nous sépare des leaders et pour adapter la moto à mon style de pilotage. Pour le moment c’est assez difficile, mais nous croyons en notre potentiel […] Notre rythme en soi n’est pas si mauvais, mais lors des Tests je n’avais pas un très bon feeling et nous ne sommes pas encore suffisamment proches des premiers. J’espère pouvoir améliorer pour me battre aux avant-postes. »

Cal Crutchlow : « Je suis ravi de notre pré-saison. Nous avons connu un dernier Test riche en rebondissements au Qatar durant lequel nous avons déterminé la direction à prendre au sujet du moteur. Précédemment, nous avions comparé l’ancienne à la nouvelle version de ce moteur. Honda a choisi cette voie et nous en sommes contents. Nous avons encore quelques difficultés pour trouver le bon équilibre, mais nous avons montré que nous étions rapides sur tous les circuits ; un bon point aussi bien pour l’équipe que pour moi, nous sommes impatients de commencer. Je crois qu’un pilote n’est jamais complètement guéri… Nous essayons toujours d’être remis à 100% […] Après avoir passé du temps en famille cette hiver, c’est bon de reprendre et de retrouver l’esprit de compétition. »

 

Ecrire un commentaire