MotoGP Silverstone : photos & réactions



Voici les principales déclarations des pilotes après le Grand Prix de Grande-Bretagne remporté par Andrea Dovizioso et les plus beaux clichés de notre photographe-reporter sur le circuit de Silverstone.

Andrea Dovizioso : « Je ne sais pas pourquoi mais l’Angleterre me réussit plutôt bien jusqu’à présent. J’y ai toujours fait de belles courses, c’est une réalité. Je me suis réveillé ce matin en pleine forme. Je ne pensais pas pouvoir me battre pour la victoire, mais davantage pour le podium. Je me suis montré plutôt agressif au départ. Durant la course tout le monde, à l’exception de Valentino, était occupé à ménager ses pneus. Moi je me sentais à l’aise, j’étais capable de jouer avec la moto, je pouvais observer les trajectoires de mes adversaires. Mais sur la fin, j’avais un peu plus de grip comparé aux autres, ce qui m’a permis de les passer et de rester devant. Telle était la clé de cet important Grand Prix. Ce résultat nous permet de nous battre pour le Championnat. Mais ça montre aussi que d’une épreuve à l’autre, tout peut basculer. Jusqu’à la fin, nous ne devrons donc pas trop nous focaliser sur le titre. Nous devrons donner comme aujourd’hui le maximum à chaque manche, essayer de gagner si nous le pouvons car nos rivaux sont très forts. On a tous une saison un peu en dents de scie. Arriver à Misano en étant leader au Championnat est quelque chose de spécial, même si sur le papier Misano n’est pas forcément un circuit qui convient à la Ducati. Je ne sais pas si nous pourrons être tout aussi compétitifs. Mais ici, nous nous attendions pas à un tel résultat alors nous verrons. »

Maverick Viñales : « Ce fut difficile, mais je pense que nous avons réalisé une bonne course, en particulier au sujet de l’électronique, nous avons été forts dans tous les domaines. Nous étions de retour ce week-end, c’est le côté positif. Nous étions rapides surtout en fin de course, alors que ce n’avait pas été réellement le cas auparavant. Nous allons donc essayer d’être plus performants lors des prochains rendez-vous. Je savais que ma moto se comportait vraiment bien dans les derniers tours. J’ai ainsi maintenu mon rythme en restant concentré afin de préserver mes pneus. J’ai évidemment bouclé des tours corrects au début, mais j’aurais tapé un peu trop dans mes pneus. J’ai donc opté pour une autre stratégie : réduire l’allure pour forcer à la fin ; voici le résultat. Je rattrapais Dovi », j’ai donné le maxiumum, mais pour être honnêtes, une deuxième place était ce que nous pouvions faire de mieux. Nous devons nous réjouir du fait que nous travaillons de la bonne façon à nouveau. »

Valentino Rossi : « Je suis satisfait de ma course. J’ai été en mesure de très bien piloter dès le départ. J’ai pris un bon envol et je suis resté devant. Je roulais à la limite mais je n’ai pas commis d’erreur pour autant. J’ai vraiment apprécié ces 17 tours passés en tête. Je pense que c’est une bonne façon de célébrer mon 300e départ en catégorie reine. Je ressens malgré tout un petit peu de frustration car je savais que j’allais être en difficulté avec le pneu arrière dans les derniers tours. Mais je pense que nous avons grandement progressé ce week-end. Nous ne sommes pas encore au top, nous devons encore faire mieux si nous voulons être en mesure de gagner. Quoi qu’il en soit c’était un bon week-end dans l’ensemble. »

Cal Crutchlow : « C’est un peu frustrant, car j’étais venu ici pour gagner. Bien sûr, c’est mon objectif chaque week-end, mais cette course était encore plus spéciale pour moi. Je m’étais senti à l’aise la saison passée et j’ai une fois de plus réalisé un très bon week-end cette année. Mais sur la fin, un petit quelque chose m’a manqué. Mes rivaux étaient plus rapides que moi ce dimanche. Le pneu avant était un peu trop soft pour moi et c’est pour cette raison que j’avais autant de mal avec l’arrière dans les derniers tours. Ma moto patinait beaucoup dans les courbes. Nous avons néanmoins donné tout ce que nous pouvions, ce qui se solde par une quatrième place. J’aurais bien évidemment préféré terminer sur le podium pour mon épreuve nationale, donc oui je suis déçu. Mes félicitations aux trois premiers, et tout particulièrement à Andrea qui a roulé de façon fantastique. Je ne pensais pas qu’il serait l’homme à battre en course. Je penchais plutôt pour Marc. Nous devons désormais nous concentrer sur Misano et retenter notre chance là-bas. »

Johann Zarco : « Nous avons encore bouclé un bon week-end. Je pensais avoir un petit avantage en fin de course en ayant opté pour le pneu dur, mais finalement tout le monde était plus ou moins sur le même rythme. Peut-être à cause de la température supérieure à celle que nous avions eue aux essais. J’ai perdu un peu de temps en début de course derrière Pol Espargaró. Le fait de partir de la troisième ligne ne m’a pas aidé. Quand j’ai doublé Pedrosa au neuvième passage, j’ai tenté de revenir sur Lorenzo. J’ai réduit l’écart, mais dans les derniers tours, il a mis les bouchées doubles et m’a lâché. J’étais à la limite, je glissais beaucoup… Je suis quand même content de ce résultat, je ne dois pas perdre de vue que c’est ma première saison en MotoGP™. Je marque des points et nous avons été compétitifs tout le week-end. J’ai été régulier en course et il ne me manquait pas grand-chose pour rejoindre le groupe de tête. On va maintenant aller à Misano sur un circuit très différent. Il risque de faire chaud, ça sera une nouvelle expérience. On fera en sorte une fois encore de donner le maximum. »

Loris Baz : « On m’avait déconseillé de partir avec le soft, mais j’ai tout de même voulu tenter le coup, car je savais que c’était avec celui-ci que je pouvais faire le meilleur début de course. Il fallait rester prudents dans les derniers tours. J’ai réussi à remonter progressivement au classement tout en économisant mes pneus. J’étais malgré tout à la limite. Je forçais beaucoup dans tous les enchaînements alors que j’étais plus rapide que les autres. À cinq tours de l’arrivée, la situation a commencé à devenir vraiment délicate. Abraham m’a doublé, mais j’ai tout donné pour rester au contact. La moto s’est ensuite mise à patiner et j’ai dû m’incliner derrière Héctor. Il n’a pas réussi à me distancer, mais je n’étais pas assez proche pour porter une attaque. J’inscris toutefois un point et c’est une belle récompense après ce week-end difficile. Je dresse un bilan positif du mois d’août et je pense que nous avons fait de notre mieux. Misano est un circuit moins bosselé et je suis convaincu que nous parviendrons à y tirer notre épingle du jeu et à marquer des points importants pour la suite de la saison. »

Marc Márquez : « Ce dimanche nous avons joué de malchance. Je suis bien sûr déçu de perdre ce petit avantage dont je disposais au Championnat. Mais ce sont des choses qui peuvent arriver, vous ne pouvez pas tout contrôler. C’est la première fois que ça nous arrive en course, c’est comme ça… Nous nous devons de retenir les côtés positifs : nous sommes toujours là au classement général, nous sommes deuxièmes. Je me sens à l’aise sur la moto et une fois de plus nous étions en bagarre pour la victoire. Nous devons nous maintenir à ce niveau car je pense que je peux être fort à chacune des épreuves. Nous essaierons de réaliser un bon week-end à Misano. L’objectif sera d’y être compétitifs pour essayer de sa battre pour la victoire. Mais d’ici là nous verrons où nous en sommes dimanche. Nous avons fait un Test récemment sur ce tracé et je m’étais senti bien. Nous devons désormais attaquer, à vrai dire tout le monde est très proche. Jusque-là tout était parfait. »

Ecrire un commentaire