MotoGP Spielberg : Marquez réalise la passe de 3



Déjà en pole position au Sachsenring et à Brno, Marc Marquez a de nouveau dominé la qualification en Autriche, démontrant qu’il était l’homme en forme de l’été. Le champion du monde tentera de décrocher un troisième succès consécutif dimanche, pris en chasse par les véloces Ducati d’Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo.

Il ne fait aucun mystère que le Red Bull Ring est un tracé favorable aux Ducati. La première victoire de la marque (et même le premier doublé) ici même l’an passé depuis l’ère Casey Stoner est là pour en attester. Mais face à Marc Marquez, Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo ou même Danilo Petrucci n’ont rien pu faire. L’officiel HRC a une nouvelle fois imposé sa loi et partira donc depuis la pole position. Mais s’échapper ne sera pas tache aisée pour Marquez qui aura à sa droite en première ligne deux Desmosedici très à l’aise. Dovizioso signe sa meilleure qualification de l’année alors que Lorenzo se place en première ligne pour la deuxième fois de sa carrière chez Ducati. De quoi quelque peu éclipser les Yamaha officielles qui aspirent pourtant elles aussi à un bon résultat à Spielberg. Maverick Viñales mènera une deuxième ligne où est également présent un solide Johann Zarco alors que Valentino Rossi devra se contenter d’un départ en début de troisième ligne. Directement qualifié en Q2, Loris Baz s’élancera de la douzième position sur la grille.

En catégorie Moto2, Mattia Pasini s’est offert une nouvelle pole position une semaine après Brno dès son quatrième tour lancé. L’Italien devance de seulement un petit millième son compatriote Franco Morbidelli qui échoue d’un rien dans son tout dernier tour. Le pilote Marc VDS emmène dans sa roue son coéquipier Alex Marquez qui complète la première ligne alors que Francesco Bagnaia et Tom Luthi s’élanceront en seconde ligne. Fabio Quartararo signe pour sa part sa deuxième meilleure qualification dans la catégorie avec le sixième chrono. En Moto3, et à l’image des trois catégories ce samedi Autriche, c’est un poleman identique à celui de République tcèque qui s’est illustré avec la nouvelle performance de Gabriel Rodrigo. En 1’36.503, l’Argentin devance son coéquipier Juanfran Guevara alors que Joan Mir, initialement crédité du deuxième temps, rétrograde en 10e position sur la grille. De quoi permettre à Aron Canet de se faire une place en première ligne devant Enea Bastianini, John McPhee et Bo Bendsneyder.

Classement MotoGP Q2

10 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Le Red Bull Ring est un circuit DUCATI.
    C’est un FAIT.
    Et MM a encore claqué une pole, alors alors alors qu’il ne roule pas DUCATI ?!?!?
    Avec toute la rouerie qui le caractérise, il a pris cette pole sans gloire ni panache.
    Quel s a l a u d !!!
    C’est même sa 70ème pole, il insiste dans la rouerie et le manque de panache …
    S’il continue commac, il est même capable de choper un dixième titre avant qui vous savez …
    C’est pitoyable.
    Comment pourrait-il trouver des suporters qui …. supporteraient tout ça !!!??? !!!

    Répondre
  2. MM grand favori pour la victoire , il a visiblement retrouvé toute
    sa confiance , les autres ont du souci à se faire…
    On pourrait bien voir 2 Ducati sur le podium !
    Zarco est bien , il peut viser top 5 ou mieux…
    Fabio fait un très bon 6eme temps , enfin !

    Répondre
    1. Enfin le Fabio qui roule …
      Surtout qu’il est bon depuis le début des qualif…
      A suivre, demain il pourrait enfin passer à la télé en live pendant le GP !

      Répondre
  3. « Marquez la passe de trois » …. expliqué par l’ingénieur de canapé qui se firebladise tout seul, c’est:
    -du cul
    -du cul
    -du cul

    On aurait pas dit mieux sur TF1 !

    Répondre
  4. Dovi en S/M mène leWuP devant MM en M/H…
    La victoire devrait se jouer entre ces 2 et leur
    choix de pneu différents sera déterminant.
    Derrière les candidats pour le podium sont
    nombreux , 25 46 26 et 99.
    Pol 7eme chrono sur sa Katoche !!
    Bon GP à tous

    Répondre
    1. T’as vu juste pour les deux prems …
      Mais les pilotes over the top, les pneus sans incidence notable, deux marques différentes de motos, deux choix pneus différents, et deux pilotes différents, un Dovi ultra déterminé et un MM attaquant de folie…
      Tout ça pour UNE course magique
      Merci Dovi, Merci Marquez, de nous régaler ainsi et autant.
      I love motoGP !!!

      Répondre

Ecrire un commentaire