Rins blessé aux vertèbres

Alex Rins découvre le MotoGP au guidon de la Suzuki © Jean-Aignan Museau


Après une première journée en MotoGP studieuse avec 71 tours bouclés au guidon de la Suzuki et un 21e temps à 1,8 secondes du leader, Alex Rins a connu une deuxième journée très largement écourtée mercredi. L’Espagnol a perdu l’avant de sa GSX-RR dans le virage 12 dès son sixième tour et s’est relevé de sa chute avec les vertèbres T8 et T12 touchées. Il ne devrait pas pouvoir remonter en piste avant la reprise des essais officiels début 2017.

Álex Rins : « C’était dommage de chuter aussi tôt aujourd’hui parce que j’avais envie d’améliorer mon feeling sur la moto et que nous suivions un bon programme avec le team. Je suis déçu parce que c’était un test important pour que je me fasse une première impression. Maintenant il est temps de rentrer chez moi, de me reposer et de penser au reste de la pré-saison. Je tiens à remercier les membres du team pour leur gentillesse et tout le travail qu’ils ont fait pour que je réussisse mes débuts en MotoGP. »

Michele Zasa – Coordinateur médical de la Clinica Mobile : « Álex Rins a subi une chute ce matin et il a tout de suite été conduit au Centre Médical du circuit. Il était conscient et pouvait bouger bras et jambes mais se plaignait d’une douleur au dos. Nous l’avons donc transféré à l’Hôpital 9 de Octubre de Valence, où il a passé plusieurs examens dont une tomodensitométrie et un IRM. Ces deux examens en particulier ont permis de détecter des lésions aux vertèbres thoraciques T8 et T12, des lesions qui, heureusement, n’affectent pas la moelle épinière. Alex est à l’hôpital et attend une consultation avec un neurochirurgien. Nous pourrons ensuite organiser son retour à Barcelone, où il sera de nouveau examiné à la Clinique Dexeus. »

Ecrire un commentaire