Rossi de retour en piste !



18 jours seulement après sa fracture du tibia et du péroné lors d’un entrainement en enduro, Valentino Rossi a repris le guidon d’une Yamaha R1-M sur le circuit de Misano. L’Italien, qui a manqué sa course à domicile il y a 8 jours, a voulu tester sa condition physique en vu d’une éventuelle participation au Grand Prix d’Aragon.

C’est un pari un peu fou que pourrait faire Valentino Rossi. À 38 ans et avec le palmarès qui est le sien, le Doctor dispose toujours d’une motivation de jeune homme et paraît déterminé à revenir le plus tôt possible sur la selle de sa M1. Alors que tout le monde attendait un retour de l’Italien pour le Grand Prix du Japon, Rossi pourrait être présent à Aragon dès ce week-end, trois semaines après sa blessure. Il a en tout cas testé sa forme à Misano lors d’une séance de roulage finalement interrompue par la pluie. Une décision ferme quant à sa participation, ou non, à l’épreuve d’Aragon est attendue demain en fin de journée. Dans le cas contraire, Michael vd Mark le remplacera au guidon de la M1 officielle.

18 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Le problème c’est pas de rouler , c’est qu’il est interdit de tomber….
    Si par malheur tu te re-pètes avec un clou intra-tibial ça peut faire
    un gros kk en chirurgie et finir….unijambiste !
    Et rouler avec l’interdiction de tomber en motoGP ça fait…dernier…
    Quel intérêt d’aller faire der ? Vale laisse-donc ta place pour cette
    course au jeune VdM , il en meurt d’envie et le mérite largement !

    Répondre
  2. e suis assez dubitatif effectivement… je ne le vois pas lutter pour la victoire ni même faire un podium, déjà qu’à 100% de ses moyens il a de plus en plus de mal contre les jeunes top guns (1 seule victoire cette année) alors là, bien diminué par une blessure, ou alors ça serait miraculeux !!…
    Pure inconscience ou acte de bravoure ? l’avenir nous le dira…

    Répondre
    1. Lorenzo a dû le traiter de sans couilles s’il ne remonte pas sur sa moto, puisque lui avait pris le départ d’un GP de hollande avec la clavicule cassée la veille et opéré dans la nuit (ceci est un touche d’humour, je précise, allusion à la pique de Rossi sur Lorenzo l’année dernière avant qu’il ne signe chez Ducat’) 😉

      Mais cette histoire peut aussi être un acte commercial en faveur du sponsor de Yam, qui est espagnol (Movistar). Rossi remonte sur sa moto, fait 3 4 tours en FP1, est vu par la TV et le sponsor, se déclare inapte et le tour est joué. Il a peut-être aussi la trouille que VDM lui pulvérise sa M1… C’est compréhensible.

      Répondre
      1. C’est vrai que le coup de Lorenzo était très fort…finir 4 ou 5e d’un GP avec la clavicule cassée, respect !!!!
        Et au Mans 2008, ou Jorge fait 3 avec les 2 chevilles cassées et arrive sur le podium en béquilles !! ^^

        Non, décidément tous ces mecs-là sont des guerriers ! 😉

        Répondre
  3. Meme ci cela est commercial Bravo à lui, il en faut du courage de rouler après une telle fracture surtout à ce niveau ! mais je pense que l’avis de Lorenzo il s’en bas les co….les.Et VDM peut pulvériser sa M1 y’en a d’autre dans le garage.Forza 46!!!!!!!

    Répondre
    1. C’est bien pour ça que je précisais que c’était une touche d’humour, un clin d’oeil si tu préfères, à une situation déjà vécue, mais dans l’autre sens. Pourtant j’ai mis le smiley, et tout… mais bon, visiblement, faut choisir ses mots avec moult précaution quand on évoque Rossi.

      Répondre
  4. Rossi est un bonhomme point ligne barre.
    Le temps qui passe est bien plus pénible pour un pilote qu’une fracture du tibia. S’il peut rentrer dans les points, il sera là. Connaissant Aragon, il va serrer les dents dans le cork screw à l’espagnol. S’il finit sur le podium, je vais être obligé d’acheter un truc fluo jaune…

    Répondre

Ecrire un commentaire