Rossi remporte son sixième Monza Rally Show

Valentino Rossi Monza Rally Show


Valentino Rossi a remporté le week-end dernier sa sixième édition du Monza Rallye Show, sa troisième victoire consécutive. L’Italien, qui apprécie particulièrement participer à ce rallye de fin de saison du côté de Monza, a devancé le spécialiste de la discipline Andreas Mikkelsen de 5,7 secondes.

Valentino Rossi n’est décidément pas maladroit un volant entre les mains. Et l’Italien est désormais dans son jardin à Monza avec un nouveau succès au Rally Show malgré un début de rallye compliqué et une pénalité de 10 secondes à cause d’une Ford Fiesta WRC 7 kg en dessous de la limite autorisée. Un écueil qui ne l’a pas empêché d’enchainer les victoires de spéciale pour finalement s’imposer. Son demi-frère Lucas Marini était également de la fête, tout comme Andrea Locatelli et Mattia Pasini.

Valentino Rossi : « Ce fut l’un des rallyes les plus difficiles auxquels j’ai été amené à participer, car il y avait quatre voitures capables de gagner et tout le monde se tenait dans un mouchoir de poche du début à la fin. Malheureusement, l’équipe a commis une petite erreur au sujet du poids de la voiture le vendredi. Nous n’avons pas tenu compte du poids des phares. Ce fut une erreur stupide ! Lorsque je me suis arrêté après la deuxième spéciale, on m’a informé que j’étais en dessous du poids et que j’écopais d’une pénalité de dix secondes. Je me suis alors dit que c’était fini. Mais j’ai attaqué au maximum et j’ai pris beaucoup de risques, en particulier de la deuxième à la dernière spéciale. C’est dommage de ne pas être parvenu à la finale du Masters’ Show, mais je suis content. Le Monza Rally Show est toujours très amusant, car c’est une vraie course où nous pouvons conduire ce type de voitures de façon rapide. Toute l’équipe est ravie, car après cette semaine, nous commençons nos vacances d’hiver et il y a toujours une bonne ambiance. Pour apprécier, vous devez tout donner. Le défi est difficile et le niveau très relevé. Surtout ces dernières années, ce rendez-vous a pris de l’ampleur et de véritables pilotes de rallye y participent. C’est notre seule équipe à Monza, c’est quelque chose de spécial, et ce ne serait pas pareil de disputer cette épreuve autrement. Bien sûr, rouler avec les frères Brivio et Uccio est très amusant, car nous pouvons beaucoup échanger au sujet de la technique tout en plaisantant si l’un est plus rapide ou plus lent que l’autre. Cette année, mon frère Luca est venu me voir et m’a dit : “Je veux y aller, je veux y aller”, j’ai donc organisé cela. Il est rapide, il aime ça, et je pense qu’il continuera à l’avenir. Nous parlons beaucoup avec Davide et Uccio mais surtout avec Luca pour essayer de partager des secrets. C’est sa première expérience en rallye et il est déjà rapide. Je suis donc heureux et il l’est également. Mais le contrat dit qu’il peut être rapide, mais pas autant que moi ! »

Luca Marini : « Le plus important est que j’ai pris beaucoup de plaisir ce week-end ! La voiture est incroyable. Elle s’est montrée à la fois rapide et délicate à conduire. Mes chronos n’étaient pas si mauvais. Le premier jour, je pense que j’étais un peu trop enthousiaste et j’ai perdu du temps en commettant quelques petites erreurs. Tout est ensuite rentré dans l’ordre. Je termine 11e de ma catégorie et 26e au général, je suis donc très heureux. Au Masters Show, j’ai voulu faire un peu le spectacle pour les fans. J’ai abordé le virage à la mauvaise vitesse et lorsque j’ai saisi le frein à main, j’ai touché la barrière de pneus et j’ai souffert d’un petit incident ! Mon frère m’a dit que si tu ne fais pas ça au Masters’ Show la première année, c’est que tu n’es pas un pilote de rallye. J’espère y retourner l’année prochaine. J’ai besoin d’en parler à mon patron — mon frère — pour revenir et peut-être évoluer au volant d’une WRC au lieu d’une R5 ! »

Le classement complet

21 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Et toi inutile inconnu frustré tu as tellement de choses à prouver ou demonter que cette marge abyssale de progrès te séparant de Valentino de couvre de fiel , il occupe ton neurone toute l’année et te connaîtra jamais c’est pathétique comme toi … looser

    Répondre
  2. Il court toujours dans des races de seconde zone, ou se plante en première spéciale, quand il roule avec les grands.
    Mais il semble avoir un bon coup de volant quand même.
    Il « devrait » passer en quatre roues rapidos, il n’a rien à prouver en moto, mais pourrait exploiter sa notoriété pour avoir des sponsors et du bon matos en bagnole…
    Just do it !?!

    Répondre
    1. Il n’a rien à prouver à moto ? Mmmmhh…. il n’a pas pu prouver qu’il pouvait gagner avec la même Ducati que Stoner, il n’a pas pu prouver qu’il peut-être champion du monde depuis que Marquez est là….
      mais comme ça n’arrivera jamais, il vaut mieux effectivement, qu’il se recon-vertisse sur 4 roues….
      (^_^)

      Répondre
  3. et vous en moto ou derière votre clavier , vous ferié mieux de prouver quelque chose avant de toujours critiqué mème celui qui était un dieu y a 10 ans .
    et comme dit alb22 la connerie de fatalpisse nest plus a prouvée par contre il faudrait quil prouve autre chose que sa au lieu de toujours critiqué

    Répondre
  4. Les chiffres et les faits sont les seules choses incontestables :
    – 9 titres mondiaux dans 4 catégories différentes.
    – 114 victoires en Grands Prix.
    Après on l’aime ou on ne l’aime pas. Mais dites-vous bien une chose : Rossi est riche, célèbre, adulé par des millions de gens, et surtout il n’en a strictement rien à cirer de vos commentaires haineux, moqueurs et débiles à son égard.
    J’aime bien cette citation : dans la méchanceté, il y a toujours une part de jalousie…

    Répondre
    1. « J’aime bien cette citation : « dans la méchanceté, il y a toujours une part de jalousie… »
      ►►► DONC, quand rossi sort des insanités sur Biaggi, Stoner, Lorenzo (« qui n’a pas de c*uilles »), ou Marquez, il y a une part de jalousie….

      Répondre
      1. D’ailleurs il se les cherche à chaque fois qu’il sort des stands ….
        Toi du doit étre un grand jaloux , vu tout ce que tu sorts .
        En plus dommage pour toi ils maintenant sont 2 de la famille Rossi sur les GP.
        Mais je pense que Marini aura une moins belle carrière que son 1/2 frère , mais bon on sait jamais.

        Répondre
        1. « En plus dommage pour toi ils maintenant sont 2 de la famille Rossi sur les GP ».
          Tiens, ça tu vois, c’est un truc que j’ai trouvé lourd.
          Je suivais tous les gp moto2 sur la chaine internet motogp et Marini était systématiquement présenté comme le 1/2 frère de Rossi. Comme si le fait d’être une pièce de la famille devait garantir des exploits motocyclistes redoutables, du genre le génome Rossi, ADN indispensable pour réussir sur circuit. Alors qu’on le voit, même chez Marquez, c’est pas forcément transmissible.
          Par contre, Rossi n’a pas voulu voir que sa force ne venait pas que de lui, mais aussi de Jeremy Burgess. C’est un binôme qui a fait des étincelles. depuis qu’il l’a lourdé (peu élégamment), Rossi perd pied petit à petit.

          Répondre
      2. Etre jaloux de Rossi ?
        GAG, pas la même cour, pas le même circuit !!!
        Rossi riche, tant mieux tant mieux.
        Rossi célèbre, une évidence, pas une destination.
        Adulé, j’aime moins, adulé idolatré, pfff j’annonce danger.
        Et rien à cirer des commentaires, moqueurs ou cireurs de bottes, méchants ou complaisants, débiles ou éclairés, sûr kil n’en a rien à cirer …
        HARA KIRI, bête et méchant. Toujours vrai. Vrai pour toujours.

        Répondre
  5. Jaloux de Rossi ?
    Pas la même cour, pas le même circuit …
    S’il ne faut plus parler de Rossi ou de Iannone, faut plus parler de foot non plus, de politique ni de météo, de la femme du voisin ni du voisin lui même …
    Faut plus discuter de rien, alors ?
    Faut tirer le rideau du forum, et se tirer.
    Casse toi, cassons nous.
    Vite.
    Et vive la pensée unique, c’est tendance.

    Répondre
  6. Moi je trouve que marini est déja dans les traces de rossi: rossi s’est vautré lors de son 1er gp en 500,
    marini s’est vautré au 1er virage de son 1er gp !!! C’est de famille, tu as raison alb22, je suis jaloux ! 😉
    Si Jorge se les cherche, alors pourquoi on le panneaute « mapping 8 » en malaisie ? Tu sais, le truc qui t’empêche de dormir depuis….
    (^_^) Moi je suis content de voir rossi en gp: il va boire le calice jusqu’à la lie, peu importe ce qu’en diront ses fans bwpj ou la presse complaisante.

    Répondre

Ecrire un commentaire