Mash lance son Family Side

Mash Family Side


Un peu tombé en désuétude, le side-car est remis au goût du jour par Mash. La marque de la Sima présente en effet le premier side car homologué d’usine Euro 4 sur base de la dernière Five Hundred. Une machine notamment équipée d’un amortisseur de direction réglable sur 30 positions et d’une marche arrière bien pratique avec ce type d’engin. Le passager qui embarquera dans le panier pour boucler sa ceinture de sécurité et ranger ses affaires dans un coffre étanche qui ferme à clef. Le Family Side sera disponible en mai prochain au tarif de 8 990 €.

Fiche technique :

Moteur :
– Monocylindre : 4T à carter sec, simple arbre à cames en tête, 4 soupapes
– Cylindrée : 397 cc
– Injection : électronique DELPHI Euro 4
– Allumage : électronique
– Démarrage : électrique
– Refroidissement : air
– Boite de vitesses : 5 rapports
+ Marche Arrière
– Puissance maxi : 27,6cv à 7000 tr/mn (20,4 Kw)
– Couple : 3,05 Mkg à 5500 tr/mn – Vitesse maxi : 100 km/h

Châssis :
– Suspension avant : fourche hydraulique Ø 41 mm
– Freinage : 3 disques Hydrauliques – Frein avant : disque Ø 280 mm
– Frein arrière : disque Ø 240mm – Panier : disque Ø 280 mm
– Pneu avant : 100/90-19
– Pneu arrière : 130/70-18 – Pneu side : 100/90-19
– Amortisseur de direction réglable « FAST ACE »

Dimensions :
– L x l x h : 2130 x 1580 x 1130 mm
– Moto L x l x h : 2130 x 740 x 1130 mm
– Panier L x l x h : 1770 x 840 x 730mm
– Hauteur de selle : 780 mm
– Poids à sec : 230 kgs
– Réservoir d’essence : 13 litres
– Coffre étanche à clefs

Garantie :
2 ans pièces et main d’œuvre, kilométrage illimité
Homologation : 3 places

Mash Family Side Mash Family Side Mash Family Side Mash Family Side Mash Family Side Mash Family Side Mash Family Side Mash Family Side Mash Family Side

15 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. D’aussi loin que je me souvienne, en France, je n’ai jamais rencontré de possesseur de side-car dans aucune de mes sorties. Aujourd’hui encore moins qu’hier, puisqu’on ne peut pas passer entre les files. Quels sont les arguments pour en acheter un? être âgé? le passager ne voulant pas occuper le strapontin? les bagages? le chien? quoi d’autre?

    Répondre
    1. bien écoute nous ne devons pas faire les même sorties. Je roules tous les jours en moto et le weekend je vais en concentre, et du side car il y en a pas mal, pour pouvoir continuer la moto en famille c’est aussi une bonne solution. Je prend autant de plaisir à rouler en solo et en sidecar

      Répondre
  2. le side-car est une pratique réservée à des passionnés , j’en croise un de temps en temps…
    Bon sur la route c’est strange mais ça permet de rouler à deux et d’emmener le iench !
    Mais j’ai toujours adoré le side sur circuit , nous avons eu un Français CdM , MR Alain Michel.
    Il faut avoir les coucougnettes sacrément bien accrochées pour piloter ces engins , et le
    rôle du « singe » , un spectacle incroyable parfois joué en famille , 2 x frères ou père + fils !
    cette discipline était retransmise avec le CdM de superbike dont elle partageait le calendrier
    mais depuis quelques années c’est devenu le « superside » et n’est plus retransmis…
    J’ai fouillé sur le net et il existe encore un CdM , mais à l’agonie avec à peine 5 GP.
    La dernière fois que j’ai vu une épreuve à la télé c’était lors du Manx TT !
    C’est triste qu’une discipline aussi spectaculaire puisse disparaître.

    Répondre
  3. C’est un objet très mignon.

    Pour répondre sur l’utilité, mon avis :

    J’ai eu un side, pendant 10.000 kms, en plus de la moto.
    Un truc moderne hein, avec freinage couplé, 100 chevaux, etc

    C’était pour le fiston et le chien… mais à refaire j’éviterai.

    Points positifs :
    – engin charmeur, attire les foules et la sympathie ;
    – engin de mode absolu pour certains : un oural c’est le summum du raffinement hipsteriste (la vraie vie de ouralistes c’est pas la meme) ;
    – capacité de chargement de bagages pour les vacances ;
    – les vrais équipages avec un bon singe peuvent faire des miracles en vitesse de passage en courbe ;
    – te fait croire que tu partages ta passion avec progéniture et animal de compagnie…

    Points négatifs :
    – … progéniture et animal de compagnie s’en BATTENT de ta passion , par contre ça les fait moins rire d’avoir la tête contre le moteur (bruits) et d’être secoués comme des pruneaux avec des G latéraux qu’on n’imagine pas tant qu’on est pas monté dans son propre panier ;
    – encombrement sur la route qui ne permet pas de suivre le rythme d’une balade moto normale (risques à prendre pour doubler dans des petits trous que je juge inconsidéré compte tenu du fait qu’encore une fois il y a la progéniture dans le panier, capacité de freinage non comparable à une moto) ;
    – tenue de route quand même très spéciale (tire à droite à l’accel, à gauche à la decel, sous virage puis survirage dans les virages gauches, panier qui lèvre dans les droites) ;
    – prix totalement débile pour les prestations.

    En conclusion, tu veux partager un bon moment avec ta progéniture ?
    Achète un cabriolet pas cher, le vent a la meme fraicheur dans une aston volante quand dans un vieux spider.

    Si tu veux faire avoir un AVC à ta belle mère, c’est bien par contre.
    A++

    Répondre
    1. Merci pour ton témoignage, Loulou, je me sens moins seul.
      De fait, après un stage Iniside au Mans, j’étais séduit par le side-car. Et puis je me suis ravisé, pour toutes les raisons que tu évoques, que je partage. Auxquelles j’ajoute d’autres pour et contre, en ce qui me concerne :
      Pour : de sympathiques comparses, une vrai gueule, plus besoin de gérer l’équilibre de la moto à l’arrêt, rester en position au feu rouge, la possibilité de rouler sur route glissante (ce que je me refuse à faire, en fait, de toute façon).
      Contre : l’usure prématurée des organes qui n’ont pas été conçus ni construits pour des G latéraux (roues, fourche AV, par exemple), la consommation en forte hausse, l’autonomie en forte baisse, le PTAC limité et le poids emporté aussi, la difficulté à gérer les élans d’optimisme en entrée de virage (toujours possible, pour mon compte), le surcoût par rapport à une moto.
      Je n’en ai peut-être pas fait le tour.
      De façon évidente, il me manque la passion.
      Un cyclecar (2 roues devant, 1 roue motrice central-arrière, deux places côte à côte) à moteur Guzzi, par contre…

      Répondre
  4. @Norton66: je suis de cette époque, et lorsque j’allais sur les circuits, je restais pour la course des side-cars. La France a toujours eu une forte representation en compétition side. J’avais un pote dont le sobriquet était « Basset », justement pour cela. Si tu te rappelles, c’était comme cela que les sides de courses étaient appelés par les pros. Egalement nostalgique de cette époque, pour plein de raisons.

    Répondre
  5. Mouais, vu la qualité désastreuse des motos mash, c’est un coup à perdre le marmot en plein route sinueuse ! On va attendre que la SIMA soit responsable avant de se pencher sur ce véhicule.

    Répondre
  6. Bonjour à toutes et tous : Le side…..un plaisir ! oui je roule ma bécane et en solo, mais quand c’est possible je skate une place dans un panier. Au club j’ai deux bons copains qui en possèdent. Un par obligation physique, mais essayez de suivre son Zeus et vous m’en direz des nouvelles !
    l autre roule en solo mais possède deux paniers pour le plaisir et là aussi j’adore skater le panier.
    Le regard des gens, l’amusement des gamins, les papys mamies qui vous accoste. Aux Millevaches : Le plaisir de sentir la gomme du pneu en virage dans les Vosges, pousser ce p….n d’engin dans la neige : que des souvenirs et à 60 ans je suis pas près d’arrêter si mes potes me le permette !
    Mobylette Kid

    Répondre
  7. J’ai un side-car ancien (1964) et deux motos. Ça n’a rien de comparable à la pratique de la moto, à par d’être sur une selle et tenir un guidon.
    Je pense que c’est un véhicule passion totalement improbable, illogique pour certains: « on a les inconvénients de la moto et de la voiture » entend-on souvent. Et oui c’est vrai, ça s’explique pas mais le side est une affaire de coup de cœur et moi, j’adore!!
    Je n’ai pas d’enfants, je ne suis pas retraité (j’ai 30ans) pourtant ma femme et moi sommes fou de notre side <3

    Répondre
  8. Bonjour à tous il est toujours bon d’être ouvert d’esprit et ce qui plait aux uns ne plait pas forcément aux autres, l’essentiel ne serai t’il pas de prendre du plaisir. Je possède plusieurs motos j’ai également un FJ 1200 atteleé d’occasion dont j ai fait l’acquisition il y a 18 ans il totalise 130 000 KM il nous à permis de continuer de faire des balades et partir en vacances en famille avec mon épouse et mes deux enfants, tout le monde a été ravi et si certains ne jurent que par la vitesse et la performance en side c’est le partage qui prime , se retrouver en famille le week end en ayant pu emmener tout le monde pour un pique nique ça a aussi son intérêt Raphaël 48 ans . au plaisir de se croiser sur la route ou les chemins en moto ou en side.

    Répondre

Ecrire un commentaire