Nouveauté 2018 : Benelli Leoncino



La Benelli Leoncino s’est faite attendre, mais elle arrive enfin. Une nouveauté qui s’intègre parfaitement dans la tendance néo rétro scrambler en vogue actuellement et qui s’adressera aussi aux permis A2.

La Benelli Leoncino avait déjà été dévoilée lors du salon Eicma de Milan 2016 comme une nouveauté 2017, mais le Lionceau de Benelli a mis un peu de temps avant de quitter sa tanière… Et voilà tout de même que cette nouveauté de la tendance néo rétro passe le cap de la commercialisation. La Benelli Leoncino sera l’une des nouveautés majeures du constructeur Italo-Chinois pour 2018 et devrait, encore une fois, tenir une place de choix sur le stand Benelli à l’Eicma.

Benelli Leoncino : Très proche du dernier prototype, aux jantes près…

Fait rassurant, la Benelli Leoncino 2018 reste finalement très proche du dernier prototype exposé au salon de Milan l’an passé. La ligne générale a été respectée et les divers équipements dédiés à l’homologation n’ont pas dégradé cette silhouette très réussie, pile dans la tendance scrambler new age. Seul écart notable : la présence de jantes à bâtons en remplacement des modèles rayonnés présents sur le prototype l’an passé, sans doute pour des raisons de coût. Avec sa bouille sympathique, ses pièces bien travaillées dans le détail comme le phare à leds, le lion qui orne le garde-boue, la jolie selle, elle a de quoi séduire aux terrasses des cafés. Côté technique, la Leoncino utilise le moteur bicylindre vertical double arbre à came en tête de 500 cm3 qui équipe déjà d’autres modèles de la gamme, comme la TRK 502. Ce moteur développe 47,5 ch (35 kw) à 8 500 tr/min pour un couple de 46 Nm à 6 000 tr/min, soit des valeurs qui lui permettent d’être conforme à la réglementation du permis A2. Voilà un argument crucial aujourd’hui.

Un Scrambler new age qui préfère les boulevards ?

La partie-cycle utilise un cadre en acier minimaliste sur lequel viennent se greffer les divers éléments, comme le joli réservoir. Benelli a opté pour des suspensions généreusement dimensionnées comme en atteste la solide fourche inversée de 50 mm de diamètre ! mais les débattements sont assez courts (125 mm AV, 128 mm AR), à comparer avec les 150 mm de débattement d’une Ducati Scrambler Icon, l’une de ses concurrentes directes ; Dès lors, la nouvelle Benelli Leoncino sera certainement plus apte à s’épanouir sur les boulevards que dans les chemins roulants, même si la position de conduite debout semble acceptable, à en juger par les photos du catalogue constructeur (au passage, vous noterez la belle veste légère façon blazer…). En outre, si elle s’adresse aussi à une clientèle de débutantes, il faudra prendre en compte ses mensurations assez généreuses : 815 mm de hauteur de selle, 207 kg en ordre de marche, pour rappel, nous avons pesé à la Ducati Scrambler à 188,1 kg tous pleins faits. Malgré tout, il faut considérer que la Benelli Leoncino reste une séduisante alternative sur ce terrain, surtout que son prix de vente devrait rester très proche de 6 000 €, soit un énième argument en sa faveur.

Avec Moto-Station

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire