MotoGP – Brno : Les réponses de Michel Turco

Marc Marquez & Valentino Rossi, MotoGP Brno © Jean-Aignan Museau


Vous avez posé vos questions à notre envoyé spécial Michel Turco à l’issue du Grand Prix de République tchèque à Brno. Voici ses réponses…

Pierre : Qu’est-il arrivé au pneu de Jorge Lorenzo ? Comment peut-il réaliser d’excellents chronos et subitement avoir un mystérieux problème ? L’avant de Iannone était complétement détruit et il est resté en piste…

Lorenzo avait opté pour la même monte que Rossi, tendre à l’avant, dur à l’arrière. Contrairement à Rossi qui a très bien su préserver son avant, -comme d’ailleurs Marquez qui, lui, avait également un tendre à l’arrière-, Lorenzo a détruit le sien. Même s’il n’est pas un gros freineur, l’Espagnol est un pilote qui met énormément de contrainte sur son pneu avant. Michelin le confirme, sa gomme est régulièrement plus marqué que celle de Rossi. On sait par ailleurs que les conditions dans lesquelles s’est couru ce Grand Prix de la République tchèque étaient de loin de celles dont le champion du monde en titre rêvait. Et contrairement à Iannone, il a vite baissé les bras quand son pneu a commencé à se détruire. Quand il s’est arrêté, Forcada a d’ailleurs essayé de le faire repartir avec la même moto en lui expliquant qu’il ne servait à rien de ressortir en intermédiaires. Dernier point, et non des moindres, Lorenzo a souffert en début de course, comme Bradley Smith, d’un mystérieux problème d’électronique qui a perturbé le fonctionnement de sa boîte de vitesses. Chez Yamaha, on s’est bien gardé de communiquer sur le sujet, personne ne s’expliquait lundi ce problème.

Dominique : Après le doublé de Ducati en Autriche qui vient récompenser le travail de toute l’équipe de Gigi Dall’Igna, que devient Filippo Preziosi ?

Très affecté par l’échec de Rossi, et bien évidemment contraint d’en porter le chapeau, Preziosi a complètement coupé avec le monde de la course moto. L’ancien directeur du service course Ducati a refusé toutes les demandes d’interviews qui ont suivies son départ de Bologne. Il profite aujourd’hui de se famille en gérant ses problèmes de santé. Il reste néanmoins en contact avec quelques amis qu’il a conservés sur les Grands Prix, notamment Livio Suppo et Corrado Cechinelli.

Benoit : La saison de Fabio ne se passe pas de la meilleure façon. Est-ce le pilote qui doute, le team qui ne travaille pas correctement, ou autre ? Où va-t-il rouler la saison prochaine ?

Comme souvent dans ces cas-là, la situation de Fabio est le résultat d’une conjoncture de facteurs, allant des choix qui ont été faits en fin de saison dernière à ses relations avec son entourage, en passant par les problèmes d’adaptation à une nouvelle moto et les contreperformances qui n’ont fait qu’alimenter ses doutes et sa perte de confiance. Il ne fait aucun doute que Fabio est aujourd’hui un peu paumé, sur la piste comme en dehors. La bonne nouvelle, c’est qu’il s’est séparé d’Eduardo Martin, son manager espagnol qui l’avait convaincu de quitter Honda et la structure Monlau d’Emilio Alzamora pour rejoindre KTM et l’équipe Lepoard. Le Niçois doit aujourd’hui reconstruire quelque chose sur de nouvelles bases. Il a perdu du temps mais il encore jeune (17 ans), sa côte reste bonne et son talent intact. Ne reste plus désormais qu’en faire quelque chose en se posant les bonnes questions et en se mettant au boulot. Pour l’aider, Fabio peut désormais compter côté cour sur Randy de Puniet. Le Parisien lui a filé un coup de main sur une séance d’essais en Autriche et on a vu le résultat puisque Fabio s’est battu pour monter sur le podium jusqu’au dernier tour de course. Côté jardin, la famille Quartararo bénéficie actuellement des conseils d’Eric Mahé. L’agent de RdP, mais aussi de Loris Baz et Jules Cluzel connaît parfaitement les arcanes des Grands Prix et a prouvé, à maintes reprises, qu’il savait optimiser le potentiel de ses protégés. Pour ce qui est de l’avenir, Fabio devrait faire table rase du passé en débutant l’an prochain en Moto2 avec l’équipe de Sito Pons à la place d’Alex Rins. Une bonne façon de relancer sa carrière en Grands Prix sur de nouvelles et bonnes bases.

Éric : Loris Baz a semblé retrouvé du feeling en République tchèque avec de bons essais et évidemment une course splendide. Ce bon résultat peut-il lui permettre de retrouver le niveau qu’il avait laisser entrevoir en début de saison sans parvenir à concrétiser ?

C’est ce que tout le monde espère. Le fait d’avoir reçu l’assurance de disposer d’une saison de plus avec le team Avintia a bien évidemment libéré Loris. Sa situation était quand même compliquée depuis sa blessure au pied due, rappelons-le, à une erreur d’appréciation de Bautista au premier virage du Grand Prix d’Italie. Blessure + inquiétude pour l’avenir + manque de confiance avec l’avant de moto = grosse galère. Le pied va mieux, le contrat est signé, et Loris a repris confiance avec de nouveaux réglages et le coup de pouce d’Adrien Morillas qui est revenu faire un peu de coaching au mois d’août. Son bon week-end à Brno ne peut que lui faire du bien et l’aider à continuer à progresser avant de récupérer l’an prochain une GP15 plus performante que la GP14.2 dont il dispose cette saison.

Pascal : Concernant le choix des pneus, Rossi parle de ses échanges avec le technicien Michelin. Est-ce que les teams simulent (informatiquement) ce type de situation le week-end de la course ? Par exemple, comme Crutchlow, partir en dur en prenant compte de la météo des heures de course du GP ? Qui décide à la fin ?

Il est bien évidemment impossible de simuler quoi que ce soit avant le départ d’un Grand Prix. A Brno, certaines prévisions météo donnaient le retour de la pluie trente minutes après le départ, d’autres annonçaient l’éloignement des nuages. Même si la piste était détrempée au départ, il y a donc eu des choix différents sur la grille. Entre ceux qui ont misé sur les tendres croyant au retour de la pluie, ceux qui ont pensé que la piste allait sécher assez vite pour leur permettre de repasser par les stands pour finir le Grand Prix en slicks comme au Sachsenring et ceux qui étaient persuadés qu’ils allaient devoir aller au bout sans changer de moto mais en roulant sur une piste séchante, il y en avait pour tous les goûts. Dans ces cas-là, c’est bien évidemment les pilotes qui ont le dernier mot. A eux d’écouter ou pas les conseils de leur chef mécanicien et des techniciens Michelin –ceux-ci ont prévenu tous ceux qui partaient en tendre qu’ils prenaient un risque d’usure rapide compte tenu que la pluie avait cessé. Pas mal ont hésité, comme Rossi et Lorenzo, à opter pour le dur à l’avant car personne n’avait eu l’occasion de rouler avec durant le week-end. Crutchlow, qui n’a rien à perdre au championnat, a eu le culot de partir en durs à l’avant et l’arrière, comme Baz et Rabat. C’était le bon choix. Rossi a bien fini avec un dur à l’arrière, et nul doute que s’il n’avait pas gardé son tendre à l’avant il aurait pu gagner la course.

Jean : Le grand vainqueur de Brno est pour moi Marc Marquez. Il est le premier pilote à l’arrivée en pneus softs et étend son avance en tête du championnat. Impressionnant sur le sec et solide sur piste humide, j’ai l’impression d’avoir retrouvé le Marquez de 2013/2014, un équilibriste à qui tout réussit. Est-ce aussi votre avis ?

Entièrement d’accord. Ce que réalise cette saison Marc Marquez avec la moto qui est la sienne est franchement époustouflant. À la différence de ses deux premières saisons en MotoGP, il domine cette année grâce à son talent mais aussi son intelligence et son sens de la course. Et non pas du fait de la supériorité de son matériel. Toujours adroit quand il faut prendre des risques, comme ce fut le cas en Allemagne, il est aussi désormais capable de gérer des situations très complexes comme à Brno où il a été assez malin en début de course pour économiser ses pneus –tendres à l’avant et l’arrière- pour donner le coup de rein nécessaire dans les derniers tours pour s’assurer la troisième marche du podium.

34 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. ah tiens j’aurais bien posé une autre question à michel Turco du genre: l’an dernier, à une question qui demandait « pourquoi Honda ne remplace pas pedrosa », vous aviez répondu :

    – » Pour le remplacer par QUI ? »

    est-ce que vous avez changé d’avis ? (^_^) lol !

    Moi je dirais par: Cal, Pol, maverick (trop tard) Miller…. bref n’importe qui ou presque quoi !! Hein ?

    Répondre
    1. Apparemment vous avez un problème avec Pedrosa, regardez quand meme son palmares, et les remplacants que vous citez je ne suis pas sur qu’ils fassent mieux….. Cal et Miller ont peut etre gagné un grand prix chacun mais le reste de la saison n’est pas terrible et Pol non plus.

      Répondre
  2. hé, fais un passage chez Afflelou, et regarde mieux: pedrosa le hobbit N’A PAS DE PALMARÈS !
    zéro titre de champion en 11 saisons chez repsol, un RECORD ! (record de loose s’entend….)

    Quand aux remplaçants que je cite, t’en sais strictement rien de ce qu’ils feraient ou pas (à moons d’avoir une boule de cristal ?)
    Pour ton info, Cal et miller ont gagné plus de GP que pedrosa en 2016.
    Alors ils ne feraient pas pire avec une hrc repsol….

    Répondre
  3. Michel Turco, tu peux m’arranger le truc ?
    Je voudrais acheter à Silverstone au bénéfice de riders for heath un Akra dédicacé par IANNONE et nobody else …
    IANNONE viré de chez Duc, ça prendra de la valeur, hein, Michel ?
    Après, j’irai prendre la DUCAT qui va avec …
    Dis Michel, tu crois que c’est possible ???

    Répondre
  4. C’est incroyable d’être aussi irrespectueux envers un pilote comme Dani Pedrosa !
    J’aimerais connaitre le palmarès et l’expérience de ce monsieur qui se prétend « insubmersible » pour juger de qui serait meilleur que ce petit pilote par la taille, mais grand par le talent.
    Je ne suis pas une pro des GP, (que je regarde pourtant assidûment) et je préfère me taire que de juger sur n’importe quel résultat. Comme dit Jack18, la saison de Miller, Crutchlow et P Espargaro n’est pas reluisante !
    Un peu d’humilité, « monsieur le sous marin », avant de couler dans votre arrogance, ne vous ferait pas de mal.

    Répondre
  5. Certains ici critiquent l’insubmersible mais ils ignorent probablement que
    ce pseudo cache un expert du sport moto mondialement reconnu !
    Ses avis sont écoutés au plus haut niveau et il se dit que le hrc lui aurait
    proposé plusieurs millions d’Euros pour diriger la structure GP…mais il a
    refusé car il allie une compétence hors-normes à une modestie et une
    humanité sans pareils dans ce milieu parfois cruel et préfère continuer
    à faire profiter le monde entier des ses avis bibliques sur les fofos…
    On ne le remerciera jamais assez !

    Répondre
  6. mdrrrrrrr ! Les donneurs et donneuses de leçons sont de sortie quand MOI je donne un fait et un résultat, mais peu importe la crise d’adolescence que vous piquerez, les faits sont là: pedrosa n’a PAS de palmarès en moto gp, et son seul record est un record de loooooser, avec 11 ans chez repsol sans titre !
    Si il fallait être un pro de la moto pour simplement donner son avis (ou plutôt un fait) sur les pilotes, et bien anna, pishe (le troll)¸et norton l’insulteur de ce site seraient les premiers à qui ont dirait de se taire et d’aller voir ailleurs !!!!

    Je n’ai effectivement aucun respect pour pedrosa le nain espagnol, qui , a osé déclarer : « je n’ai rien à prouver à personne  » ce qui équivaut à cracher à la figure de son employeur, de ses sponsors, et de ses 142 fans dans le monde !
    Ajouter à ça le fait (encore un fait ! Pinaise je dois les faire pousser dans mon jardin !) que le fisc espagnol le poursuit, ça donne une idée du prOfil du personnage, déja condamné en Espagne, pour avoir acheté le permis bateau.

    Répondre
  7. Vous n’avez pas compris que c’est votre façon de dire les choses et votre arrogance qui vous dessert, cher insubmersible.
    Sinon, au fond, vous n’avez « presque pas tort », mais le HRC a fait resigner Dani pour 2 ans.
    Il faudrait peut-être leur demander pourquoi !
    102 podiums, 28 pôles, 28 victoires, 3 fois vice-champion du monde, 3 fois 3ème…
    Cal, Jack et consorts font quand même pâle figure !

    Répondre
  8. Me « dessert » ? Pourquoi, tu es mon prof qui va me noter ? Tu es mon superviseur qui va m’évaluer ? Je vais gagner moins de sous ?
    ça ne dessert que dalle, je m’exprime comme je veux, je pense que pedrosa le hobbit se fout autant de mon avis que ce que je me fout de ceux qui commentent…. mon commentaire !

    D’ailleurs les gens qui s’attardent (j’ai pas dit des attardés hein…) sur la forme plutôt que sur le fond démontrent leur superficialité absolue ;
    Quand à Honda, ils avaient choisi la sécurité d’un pilote No2, un loser content de l’être, mais ils commencent peut-être à se poser des questions…
    Pour finir et démontrer la niaiserie de tes propos, 28 victoires en 11 ans ça fait 2,5 victoires par an sur 18 gp ( !),
    Quand à Cal, miller, et autres ils ont faire zéro grand prix sur une Repsol. Qu’on leur donne la moto de pedrosa et après uniquement, on pourra comparer.
    pedrosa sur LCR ou Tech3, j’adorerais voir ça !
    On verrait qui ferait « pâle figure »… facile à dire de son canapé.

    Répondre
  9. Oulà, je me marre toujours, ici!
    Bon CPR le multipseudo (j’aime bien Banane, banane!^^), on va essayer de te rendre intelligent avec un questionnement Socratique.
    1/ Rossi a un freinage puissant, MM des entrées en curbes supersoniques, Lorenzo une grande vitesse en courbe, quel est le point d’orgue du pilotage de Pédrosa?
    Bon, comme c’est pas gagné, je t’aide un peu: sur quel point la honda pèche face a ses concurentes?
    Quel est la caractéristique de Dani au niveau gabarit?
    Quelle est l’évolution des pneus michelins depuis la délamination de Redding et la tare de ces pneus par temps frais?
    Quelle est la place de Pédrosa au championnat avec toutes ces difficultés?
    Pourquoi t’es aussi bète, puisque tu connais les réponses?^^

    Répondre
  10. réponse unique pour sergai: pedrosa, 11 saisons, zéro titres en moto gp,
    mais une ribambelle d’excuses diverses & variées (son gabarit est le même depuis 11 ans, pourquoi s’obstiner si c’est un problème ???) qui ne changent rien… un loser reste un loser. 800, 1000, bridge, michelin, etc…etc..

    Et cadeau bonux de la maison: peu importe les « oui, mais ha…heu… » rossi a échoué sur ducati et rien n’effacera ça : ni un 10ème titre, ni un 11ème, ni un 12ème….
    Bises ! ♥♥, le pas bête.
    ps: je préfère dire la même chose en changeant de pseudo, que m’engueuler et m’insulter avec Norton sur un paquet de sujets puis faire des 69 avec lui comme si de rien n’était ensuite.
    lol…. moi je retourne pas ma veste delongue.

    Répondre
  11. Ha ha, t’es toujours un noob en pneus et pilotage! ^^
    Si, j’ai un commentaire, Dani était très touché a la mort de Simoncelli et a regretté son geste d’humeur de l’époque en concluant: « la vie est trop courte pour se faire des ennemis »…
    Une phrase que tu ne comprendras jamais ! ^^
    Quand a Norton, lui , au moins, il sait de quoi il parle ! ^^

    Répondre
  12. Si ce hobbit de pedrosa a eu besoin de la mort de Marco pour se rendre compte de ça, il est encore plus c*n que ce que je croyais !
    La remarque s’applique aussi à RALENTINO ROUSSI, à qui il a fallu la mort de luis Salom pour serrer la main de Marquez !!!
    quand à l’insulteur norton, oui questions insultes ou coupe kawa de 1970, il sait de quoi il parle !

    Par contre, question moto gp, il est aussi nul avec son « Lorenzo aurait pu prendre l’aspi de Marquez pour économiser ses pneus et son essence » que ce que tu as été grotesque avec tes histoires d’assiettes avec Tare2, ou ta -BRILLANTE- affirmation après l’Australie quand tu as dit:  » AU MOINS, MAINTENANT MARQUEZ EST SOUS SURVEILLANCE, ET IL NE POURRA PAS REFAIRE A SEPANG CE QU’IL A FAIT EN AUSTRALIE ! »
    Pouhahahahhaa ! raaaaaaaaaahahahahaha !
    bien vu l’aveugle ! ça restera la meilleure de 2015 !

    quand au gabarit de pedrosa, (LOL !) quand il perd c’est à cause de ça, mais quand il gagne… heuuu ?
    trop bon les con-tradictions….

    Répondre
  13. Ces petits joueurs du hrc ont prolongé Pedrosa pour deux ans
    contre l’avis du guru étanche juste pour essayer de l’énerver !
    Heureusement sa grandeur plane loin au dessus de ces petites
    querelles et conservant son calme olympien nous gratifie une
    fois encore de commentaires d’une pertinence d’une bonne foi
    et d’une humanité admirables. Gloire à lui !

    Répondre
  14. Et bien en attendant, tout le monde se demande si finalement, ils ont fait le bon choix !
    Pas juste moi.
    YAMAHA EN TÊTE du championnat constructeur, et encore, keskeu ça serait sans les victoires de miller et Cal !!! C’est pas pedrosa qui ramème les gros points….
    Sur les 4 derniers gp, pedrosa c’est:
    12ème
    7ème
    8ème
    12ème

    Moi je suis un visionnaire, et ça fait au moins 5 ou 6 ans que je dis que pedrosa ne sera jamais champion du monde moto gp, et que rossi ne le sera jamais plus !
    et dans les 2 cas il me semble avoir raison ; peu importe donc les sarcasmes de ceux qui parlent de pneus ou de réglages… en ayant jamais été à moins de 500 m d’un pneu racing ou d’une moto gp !!!

    Comme si rouler en Fireblade avec des Metzeler M7 RR avait un rapport quelconque avec une RCV et ses bridge ou Michelin !!!

    ma « grandeur plane » donc effectivement au-dessus de tous les ahuris qui nous sortent depuis que je le surnomme loser, que « pedrosa est un grand champion » (lol…)

    Répondre
    1. Sur les 4 derniers gp ce fourbe Pedrosa n’a même pas eu assez de
      respect pour terminer aux places annoncées par le guru !
      il a fini 12 , 7 , 6 et 6 (et pas 12 , 8 , 7 et 12) juste exprès pour déjouer
      les propos de l’infaillible prophète…il finira par recevoir la foudre divine !

      Répondre
  15. moi je suis un visionnaire » , quelle magnifique humilité !
    le terme est tellement faible pour le qualifier en fait…
    génie , messie ou prophète seraient plus appropriés…
    prosternons-nous mes frères !

    Répondre
  16. Boarf, il avait dit aussi que ducati ne gagnerai plus, boum, une victoire
    Que Miller était un incapable, boum une victoire…
    Ce penseur au degrés de flottabilité équivalent a une déjection fraiche pense…Donc il hait ! ^^
    Moi, je roule avec des dunlop 211 GP , ignare ! ^^

    Répondre
  17. Heu pardon mais je n’ai jamais dit que « Ducati ne gagnerai plus », j’ai dit avant même le début de
    saison 2015, et même répété après votre enthousiasme général suite au beau début de saison des ducati en 2015, qu’ils n’en gagneraient pas une
    et c’est ce qui s’est passé !
    Je maintient que miller est un mauvais ET un arrogant, c’est pas une victoire sous la pluie quand
    tous les autres chutent (rossi..lol) ou assurent le championnat qui va rattraper ses 7 chutes en 18 courses en 2015,
    ni ses 3 chutes en course + blessures aux essais de 3 autres, soit 6 DNF /DNS en 11 gp en 2016.
    Un gp sous la pluie même Laconi en a gagné un, c’est pour dire…

    T’as changé tes pneus ducon ? Tant mieux pour toi, papa doit être fier ! Je ne suis pas trop tes exploits dignes de Colt Seavers
    sur la route , mais je me rappelle que tu nous disait faire des stoppies sous la pluie tellement les M7RR étaient bons !
    Je te rassure, au cas ou tu aies un doute, les dunlop 211 gp n’ont rien, mais alors RIEN à voir avec les pneus de Marquez ou rosie !
    Alors tu peux con-tinuer à parler pneus ou réglages il n’en reste pas moins qu’un vrai pneu de moto gp,
    t’as jamais pu ne serait-ce qu’en RENIFLER un seul 😉 t’as donc aucune idée de quoi tu parles.

    J’aimerais beaucoup que Tare2 revienne parler assiette avec toi, ce fût fort divertissant (^_^)

    Répondre
  18. Miller doit être terriblement arrogant pour oser persister en
    moto GP alors que le messie etanche ne veut pas de lui !
    Et pousser la provocation jusqu’à gagner une course risque
    de lui attirer les foudres du maître !

    Répondre
  19. En fait notre guru n’est pas un vulgaire prophète qui se contente
    d’annoncer à l’avance des évènements futurs , que non , ce serait
    bien trop facile pour lui ! notre messie se livre à un exercice bien
    plus compliqué , la postphétie qui consiste à prévoir les évènements
    APRES qu’ils se soient produits…qui oserait prendre de tels risques
    en ce monde mis à part notre guide suprême ?
    Et concernant pedrosa il effectue la postphétie incroyable d’annoncer
    2 résultats justes sur 4 !!!!! vous vous rendez compte ?
    alleluia !

    Répondre
  20. pedrosa le hobbit:
    -12ème à brno,
    -7ème en Autriche
    -6ème au sachs
    -6ème à Assen

    autant pour moi. merci à ma secrétaire d’avoir vérifié.
    C’esrt vrai que c’est TELLEMENT mieux, pour le 2ème pilote le plus expérimenté après rosie, et avec une Repsol, ont peut même dire que c’est une superbe performance…. PTDR.

    juste pour info, ça ne remet en cause RIEN de ce que j’ai dit, mais j’apprécie que toi et sergai réagissiez quand moi, je dis quelque chose, et que vous vous en foutiez quand GOURDEL dit pareil ! 🙂

    Répondre

Ecrire un commentaire