Essai Suzuki SV650 : Les réponses des essayeurs Moto Revue



Vous nous avez posé vos questions au sujet de la nouvelle Suzuki SV650, de retour sur le marché. Et c’est Maxime Pontreau qui s’est envolé pour Gérone en Espagne, non loin de la frontière française, afin d’en prendre le guidon. Voici ses premières impressions.

Alex : La consommation est annoncée à moins de quatre litres, est-ce vraiment le cas ? Le réservoir est-il en plastique comme sur la Gladius ? Quels sont les tarifs des déclinaisons prévues par Suzuki pour la customiser ? Le moteur chauffe-t-il ?

M.P : Nous n’avons pas pu vérifier la consommation exacte lors de cette présentation. Néanmoins l’ordinateur de bord indiquait une consommation moyenne d’un peu plus de 5 litres/100 km après une boucle d’environ 200 km effectuée sous la pluie. Le réservoir n’est pas en plastique sur la nouvelle SV. Les tarifs des déclinaisons n’ont pas encore été révélés. Quant au moteur, il ne chauffe pas exagérément, en tout cas pas sous une pluie diluvienne.

Maurice : Peut-on faire des wheelings avec cet outil ?

Oui, cet outil permet de faire assez facilement des wheelings. Mais il n’est pas certain que la mécanique apprécie la figure, comme l’ancienne SV d’ailleurs.

Rochipad : Sera-t-elle concurrentielle face aux (Kawasaki) ER-6n et (Yamaha) MT-07 ? Quel en est le poids ? Une version semi-carénée est-elle prévue ? Est-elle dotée de l’ABS ?

La SV est évidemment concurrentielle face aux Kawasaki ER-6n et Yamaha MT-07. Ce sont même ses concurrentes directes. Ces trois machines se placent à un tarif similaire, pour des performances équivalentes et un poids comparable. L’esthétique et le caractère moteur feront la différences pour le motard hésitant entre les trois. La Suzuki fait elle 197 kilos avec les pleins et l’ABS qu’elle possède de série. Beaucoup de machines en sont désormais équipées car cela deviendra une obligation à partir de 2017. Une version semi-carénée existe déjà dans le catalogue Suzuki. Il s’agit de l’ancienne version de la SV650S vendue actuellement au prix de 5 599 €.

François : Au vu de la fiche technique, les valeurs de couple sont les même que sur la Gladius. Mais sur la SV, il faut aller 1600 tours plus haut pour la même valeur. Quel en est le ressentie au guidon sur les bas régime ?

Effectivement, le couple maximal du bicylindre est identique mais se situe maintenant à un régime supérieur. L’intégralité de la courbe de puissance a elle-même été rehaussée dès les bas régime. La nouvelle SV se montre ainsi plus vive dès sa mise en action sur les premiers rapports. Ensuite, sur les vitesses supérieures, la souplesse du twin permet de rouler doucement et sans à-coups autour des 2500 tr/min.

Limlim : LA nouvelle que tout le monde attendait ! Quels sont les points améliorés par rapport à l’ancienne ?

Les principaux points améliorés sont sa maniabilité et son agilité grâce à un ensemble plus étroit et compact. La nouvelle SV est également plus légère et dispose d’un moteur mieux rempli à bas régime.

K13Man : Pourriez-vous nous communiquer le tarif dans l’hexagone ? Est-ce que le modèle est totalement nouveau ou bien est-ce un Gladius qui ne fait que reprendre le nom glorieux de son ancêtre ? Ce nouveau SV sera-t-il modernisé (gestion de plusieurs carto, antipatinage et antidribble) ? Freinage radial ou non ? Les suspensions sont-elles réglables dans tous les sens ? Ou seulement l’arrière pour le transport d’un passager ? Quels seront les coloris disponibles ? Est-il prévu une édition Yoshimura ? Bien que je ne pense pas qu’elle dépassera les 100ch, sous quelle norme va t’elle arriver ? Euro3 ou Euro4 ?

Autant de questions intéressantes nécessitant des réponses détaillées. Je vous invite donc à lire l’essai réalisé dans le Moto Revue n°4023 actuellement en kiosque. Vous y trouverez assurément toutes les informations et explications demandées sur la nouvelle Suzuki SV650A.

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. hum ok vous ne me laissez pas le choix je vais être obligé d’acheter le mag.
    j’espère qu’il va y avoir un edition Yosh qui pourrait être sympa 🙂

    Répondre

Ecrire un commentaire