Excès de vitesse 80 km/h : Ce qu’il faut savoir !



Pour (mieux ?) vivre avec les 80 km/h, voici ce qu’il faut VRAIMENT savoir : paliers de dépassements, vitesses retenues, tolérances radars, montants des amendes, retraits de points… Partagez !

A partir du 1er juillet 2018, 400 000 km de route française seront limités à 80 km/h. Comme nous l’avons testé, la baisse de cette vitesse maxi autorisée pénalisera fortement les motards, en raison de la difficulté à maintenir cette allure sur le dernier rapport, tout en ayant peu d’incidence sur la distance de freinage et la consommation (voire l’effet inverse pour cette dernière).

4 700 radars high tech en France en 2018

Il est donc fort probable que dans le cadre des contrôles de vitesse auxquels nous allons tous être confrontés, un bon nombre d’entre nous soit verbalisé. D’autant que le déploiement de nouveaux dispositifs se poursuit, qui devrait encore augmenter nos « chances » en 2018 avec pas moins de 4 700 radars opérationnels en France. Parmi les derniers modèles particulièrement perfectionnés, citons notamment les radars « tourelles », les radars « double face » ou « double sens », les radars urbains, sans oublier les radars embarqués et désormais privatisés… dont on imagine bien qu’ils vont tourner à plein rendement.

Concernant les routes, le gouvernement n’a d’ailleurs pas attendu d’annoncer la baisse de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h pour expérimenter depuis 2016 un nouveau radar portable. Comme sa publicité le vante, le Truespeed (ci-dessous) est « Le meilleur laser pour le contrôle de la vitesse et la répression des distractions au volant ! » Pas moins de 1 000 exemplaires seraient déjà commandés sur 4 ans (on parle de 3 800 € la pièce… ), dont 250 unités livrées en 2018 et qui apparaissent donc tout indiquées pour contrôler et sanctionner les excès de vitesse au delà des 80 km/h réglementaires dés cet été… et bien sûr au-delà de 90 km/h dés maintenant.

Vitesses réelle et relevée, marges radar…

Justement, quel va être le coût, le montant des amendes pour les motards en cas de dépassement malencontreux des 80 km/h, autrement dit le prix du PV, et le nombre de points retirés sur notre permis ? Pour faire la part des choses le plus clairement possible, nous avons donc relevé les différents paliers de dépassements de vitesse prévus par la loi et différents exemples de vitesse « réelle » mesurée par les radars fixes ou mobiles. Ensuite, nous avons calculé la vitesse effectivement retenue par les gendarmes ou policiers – en fonction des marges de tolérance connues pour les radars fixes et mobiles – pour procéder au dressement du procès verbal d’excès de vitesse au delà des 80 km/h. Enfin, nous avons appliqué le barème des sanctions prévues en fonction du palier d’excès de vitesse concerné, le montant de l’amende forfaitaire et le nombre de points de permis retiré.

Bien sûr nous publions ces informations à titre indicatif et vous invitons évidemment à respecter la loi et ne mettre quiconque en danger. Simplement, il nous a semblé utile de comprendre comment s’appliqueront les différentes sanctions liées à cette limitation des 80 km/h en fonction de la vitesse réelle relevée, pour mieux les éviter.

Ca va être le moment d’étalonner vos compteurs…

Il est évident que tenir 80 km/h sur route va être compliqué pour la plupart d’entre nous. Raison de plus pour étalonner vos compteurs au km/h près via un GPS pour savoir à quelle vitesse vous roulez réellement en comparaison de la valeur indiquée. Et de retenir les seuils de vitesses réelles et les marges de tolérance mentionnés ci-dessus, au cas où. Nous avons différencié ici les marges de tolérance spécifiques aux radars fixes et mobiles, et précisé les vitesses réelles au delà desquelles vous seriez en infraction. Nous vous invitons à retenir et à partager en masse ce tableau récapitulatif, comme un rappel de la loi (et ses tolérances) utile par les temps qui courent…

32 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Je prends la N7 pour Valence régulièrement et j’ai roulé à un peu plus de 115 Kmh au lieu de 80, une fois et c’était par temps de brouillard, j’ai eu de la chance car j’avais pas reçu de PV. Maintenant je roule tranquille aux deux radars. On si fait, mais ça n’empêche pas de rouler cool à un peu plus de 80.

    Répondre
  2. Comme toujours la répression va faire rentrer beaucoup de sous dans les caisses de l état, alors que la prevention et l entretien des routes ne rapportent rien coté financier mais pourrait sauver plus de vie sur nos routes.

    Répondre
  3. Pourquoi ne pas installer des double rails de sécurité pour les deux roues par exemple plutôt que de chercher à verbaliser à tout pris en installant tous ses radars.En France se sont les accidents de la route qui tue le moins en comparaison du cancer ou autres maladies infectieuses et pourtant la recherche n’est pas axée sur des solutions pour y remédier ,il faut dire que la sécurité sur nos routes rapporte beaucoup plus que la recherche sur le cancer…

    Répondre
  4. A l’époque de Coluche, nous étions descendus manifester dans la rue contre le projet inique de la vignette moto qui était prévue. Devant ces très fortes mobilisations, l’état avait reculé. Qui se rebelle aujourd’hui ? Nous sommes devenus un peuple de moutons, dociles, craintifs, émasculés. Ne vous inquiétez pas braves gens, l’état s’occupe de tout. Restez devant votre télé à regarder les matchs de foot et les émissions pour débiles mentaux. Et surtout payez vos impôts, vos taxes, vos amendes, etc…

    Répondre
    1. Marcus, ce temps là est fini. On ne peut plus revenir en arrière.
      Comme tu le dis, l’état s’occupe de tout. C’est voulu, le peuple français l’a voulu, tout au long des 50 dernières années. Evidemment, il ne pensait pas que ça irait aussi loin et que l’état finirait par s’occuperait de tout, et de surtout n’importe quoi.
      Mais pour éviter ça, il fallait défendre farouchement chaque parcelle de liberté perdue, même si c’était celle du voisin et même si elle paraissait peu importante. Celle du voisin a disparu, au tour de la tienne. Et le voisin n’est plus là pour te défendre.
      Ensuite, autre écueil : La FFMC organise régulièrement des manifs, assez suivies, pour des clous… Et si on regarde un peu plus gros, la « manif pour tous », y’avait du monde. L’état envoie du gaz. Il n’est plus question de contester le Dogme, les associations n’ont plus aucun pouvoir, si tant est qu’elles en aient eu un jour… L’état passe la vitesse supérieure.
      Prochaine étape, censurer les « fake news » qui ne seront ni plus ni moins que tout ce qui ne plaira pas à l’état. 1984 était au départ un roman. C’est devenu un mode d’emploi. A tel point que la dernière promotion « ena » (donc l’élite des dingos) s’appelle « Orwell ».
      Aujourd’hui, signer des pétitions et manifester dans la rue revient à combattre un cancer galopant mâtiné Ebola avec un peu de paracétamol et de la soupe au poulet.

      Répondre
      1. bob, vous vous trompez,
        L’état est un colosse aux pieds d’argile. Son autorité est de façade. Il est autoritaire envers les faibles, et faible avec les forts. Tout est une histoire de volonté.
        – l’état a reculé en 2005 sur le CPE parce que des lycéens ont hurlé très fort dans les rues,
        – il a reculé devant des zadistes pouilleux à Sivens et Notre Dame des Landes,
        – il baisse son froc devant les revendications communautaristes diverses,
        – il baisse son froc devant des associations féministes hystériques qui imposent des réglementations grotesques et irrationnelles,
        – il baisse son froc devant des syndicats d’un autre âge, qui veulent toujours plus de privilèges pour une caste de fonctionnaires déjà hyper protégée par rapport aux gens du privé,
        – etc,
        Quoi qu’il en soit, je ne partage pas le fait qu’il faille se résigner. Les totalitarismes se combattent. Du moins moi je le ferais, à mon niveau et selon mes moyens.

        Répondre
        1. @ Marcus
          Ils ont reculé aussi devant les bonnets rouges Bretons lorsqu’ils ont voulu instaurer l’écotaxe il y a quelques années. Pour faire reculer l’état, il faut être nombreux et ne rien lâcher. Mais si vous êtes 2 ou 3 pelés, c’est cuit.

          Répondre
  5. J’ai une pensée pour les 80% de conducteurs qui respectent les limitations et qui se font talonner par des excités qui ne respectent même pas les distances de sécurités

    Répondre
  6. Effet pervers de cette limitation de vitesse trop basse , c est le risque de voir de plus en plus de gens roulaient sans permis.car qui va pouvoirs garder son permis et ses 12 points si le gars roule tout les jours ? A part ceux les conducteurs qui be roulent pas ou très peu

    Répondre
  7. J’ai déjà signé toutes les pétitions en ligne que j’ai trouvé, notamment sur des sites de protection des automobilistes. Ensuite je propose aux motards qui en ont le pouvoir (motos clubs, associations) d’organiser des manifs dans les rues avec leurs motos, quitte à bloquer la circulation, et peut-être avec des automobilistes solidaires. Si ça se fait, j’en ferais partie, bien sur. Tout cela est peut-être dérisoire, contre les forces du pouvoir et de l’argent, mais c’est mieux que de ne rien dire et rien faire.
    Et toi, tu proposes quoi ?

    Répondre
    1. Un blocus Massif !!! 1 journée pour commencer pour montrer notre détermination!!! Un vrai, on arrive, on pose les engins, et l’on revient le lendemain. Moto, auto, camion, tracteurs, … enfin tout ce qui roule avec un moteur. Bonne idée ?
      Un ancien de la protestation antivignette moto à l’époque !!!

      Répondre
  8. Pourquoi ne pas organiser d’opération escargot comme le font les routiers, nous sommmes tous concernés, automobilistes, motards et bien sûr routiers qui d’ailleurs vont avoir du mal à respecter leurs délais de livraison !!!!

    Répondre
  9. Pour ma part je vais un week end par mois à NDDL avec les zadistes que tu traites de « pouilleux » !
    En plus je m’y rend en moto , comme quoi motards et « pouilleux » peuvent résiter ensembles !

    Répondre
  10. Je me fous totalement de cette nouvelle limitation.
    Ma manière de conduire ne changera pas, ma vitesse dépend
    des conditions de la route , pas des panneaux de limitation.
    Je peux dépasser 200 sur une 4 voie à 110 si elle est déserte
    et traverser à 30 des villages où le vitesse est limitée à 50…
    Et c’est à moi de pas me faire gauler ! ^^
    Car là est tout le problème , les limitations de vitesse sont
    établies par des fonctionnaires en fonction du type de voie alors
    qu’elles devraient être établies en fonction de la dangerosité de
    l’endroit où elle va s’appliquer , du coup souvent c’est trop bas
    parfois à un point totalement ridicule , c’est d’ailleurs ces endroits
    que les pandores choisissent pour nous aligner en masse !
    C’est sur une ‘analyse du risque réel que les Allemands se basent
    pour ne pas mettre de limite sur la 3eme voie dans certaines
    portions d’autoroute ne présentant aucun risque particulier.
    M*rde in Phransse !

    Répondre
  11. 70000 morts du tabac et 50000 morts de l’alcool par an. mais on fait une loi pour lutter contre 200 morts potentiel avec aucune certitude de résultat. là je crois que c’est du foutage de gueule. c’est comme avec l’énergie ils nous disent de baisser la lumière on s’attaque à même pas 1 pourcents de la consommation électrique.

    Répondre
  12. l normalement les autoroutes devait être payantes qu’un certain temps puis après c’est la gratuité puisque bien sûr nous avons fait la révolution qui a retiré tout les droit de passage et taxe de pont. aujourd’hui elles sont plus sécuritaire et économise de l’essence alors si l’État veut sauver des vies pourquoi ne pas permettre à tout le monde de pouvoir les prendre. c’est se moquer du monde et c’est encore une fois trouvé une façon plus simple de taxer plus le français.

    Répondre
  13. Pour le moment c’est loin juillet, donc le temps que l’idée fasses son petit bonhomme de chemin on aura oublié. De manifester et c’est l’hiver il caille dehors et en juillet ça sera les vacances, personne ne voudra perdre une journée de vacances donc on le subira. L’Etat s’adapte et maintenant sait déjouer les revendications surtout. Car les mesures là s’enchaînent et en plus d’avoir moins de liberté, mais on a aussi moins de monnaies.

    Répondre
  14. moi mon permis à été annulé suite à divers excès de vitesse en moto,pas de chance ,le stage ,je ne pouvais pas vu que 9 mois et non 1an avant de refaire un nouveau,donc depuis 1983 je faisais de la moto sans accident ,donc repassage du permis autot impossible de rouler à 80 je me pose la question repasser mon permis moto et être à 48cv après avoir eux des grosses et non bridées
    le gouvernement de droite de gauche du centre sont des putes et des vendus,être pédophile est moins risquer que de faire de la moto

    Répondre
  15. Arf… Si on ne peut plus voter pour des voleurs tranquillement… Ça veut dire qu’il va falloir se motiver et se bouger les escalopes ! Et aussi faire légaliser la rébellion car il n’y a pas que sur les routes qu’il y a de « légers » problèmes…

    Répondre
  16. Les importateurs ,les groupements de concessionaires pourquoi ne bougent ils pas ,quand les gens seront degoutés de rouler en moto ils en feront quoi de leurs bécannes des compressions a la cesar!

    Répondre
  17. Ya plein de manifs le 27, un peu partout en France, bougeons nous, bougez vous !
    Après la sodomie arbitrale, la sodomie macronesque.
    The fight is on, dixit Popa.
    Street fighting men !!!!

    Répondre

Ecrire un commentaire