Nouveauté 2018 : KTM 790 Duke

KTM 790 Duke EICMA 2017


Eicma 2017. Découverte à l’état de prototype l’an dernier, la KTM 790 Duke est de retour dans sa version définitive. Look incisif et radical, performances prometteuses… Cette nouvelle Duke va faire parler d’elle !

Si certaines marques traînent parfois des pieds, nous présentant concept sur concept d’une année sur l’autre, ce n’est pas le cas de KTM ! Un an seulement après avoir fait le show ici-même à l’Eicma avec son proto, voici la version finale, ready to race, de la KTM 790 Duke. Un roadster radical comme savent le faire les Autrichiens, et qui inaugure un tout nouveau moteur. Messieurs les constructeurs japonais, restez sur vos gardes…

Le coeur de la KTM 790 Duke est le nouveau twin parallèle LC8c de 799 cm3, doté de deux arbres à cames en tête et un décalage de 75 degrés du maneton. Le twin s’annonce très réactif avec un couple maximal de 86 Nm à 8 000 tr / min et 105 ch de puissance maximale… Deux arbres d’équilibrage limitent les vibrations. KTM annonce son nouveau twin comme l’un des moteurs les plus légers et les plus compacts de sa catégorie. L’échappement est en acier inoxydable avec un original silencieux elliptique.

En option, la nouvelle KTM 790 Duke sera disponible dans une version de 95 ch, permettant une restriction de 44 ch pour se conformer aux exigences de permis A2.

Pour s’accorder aux qualités (n’en doutons pas !) du moteur, le nouveau cadre est entièrement réalisé à partir de tubes d’acier chrome-molybdène (le must !) et fait directement participer le moteur à la rigidité de l’ensemble. KTM a travaillé sur la répartition de rigidité et flexibilité afin que le retour d’informations soit le meilleur possible pour le pilote. Caractéristiques particulières de la conception multifonction KISKA : l’arrière cadre en aluminium avec boite à air intégrée et les conduits d’air sous la selle ne nécessitent pas de couvercles en plastique ou de fixations boulonnées.

Le feu arrière à LED est intégré dans le support de la plaque d’immatriculation, tandis que le spoiler du réservoir se veut ergonomique et aérodynamique a la fois.

Outre la géométrie du châssis avec un empattement relativement long, les composants WP Suspension apporteraient leur contribution à la dynamique agressive de la KTM 790 Duke. Spécialement développée pour la nouvelle Duke, la fourche inversée à cartouches diam. 43 mm utilise une technologie à double fonction qui permettrait un amortissement plus efficace.

L’amortisseur WP Suspension – avec un ressort progressif et un dispositif de réglage de la précharge – est directement monté sur le bras oscillant, sans biellettes.

Comme toujours, KTM ne lésine pas sur les équipements ! La 790 Duke est dotée des disques de frein avant de 300 mm coiffés d’étriers radiaux. Le freinage est régulé par un ABS à détection d’angle qu’il est possible de déconnecter en mode « supermoto » pour les moins raisonnables d’entre vous. Pour sa nouvelle Duke, KTM sort l’artillerie lourde : le contrôle de traction (MTC), le contrôle de glissement moteur (MSR), le quickshifter + pour les changements de vitesse sans embrayer, le « launch control » et la technologie « KTM ride mode » avec quatre modes de conduite, y compris le mode « Track » configurable… Tout cela en série !

Avec Moto-Station

KTM 790 Duke EICMA 2017 KTM 790 Duke EICMA 2017 KTM 790 Duke EICMA 2017 KTM 790 Duke EICMA 2017 KTM 790 Duke EICMA 2017 KTM 790 Duke EICMA 2017 KTM 790 Duke EICMA 2017

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. A voir ce que ça donne sur la route après le poid qui est proche d’un street triple avec 20ch de moins on va voir…
    Par contre ce feu arrière je sais pas ce qu’ils ont voulu faire mais j’espère qu’une option sera possible parce que la ca fait tout sauf racé on dire un feu de 125 et encore

    Répondre

Ecrire un commentaire