Aprilia et Guzzi, prêts à dégainer



Les deux marques moto du groupe Piaggio attaqueront 2017 avec une nouvelle plateforme chacune.

Milan est encore loin, mais les Italiens ont manifestement des fourmis dans les doigts. Alors que Ducati vient de lever officieusement le voile sur une nouvelle supersport (à découvrir dans ce même magazine, quelques pages plus loin), on sait, de sources sûres, que deux nouvelles plateformes se profilent au sein du groupe Piaggio. La première estampillée Aprilia servira en premier lieu de base à la remplaçante de la Shiver 750 (photo de droite). L’architecture moteur n’a pas encore été dévoilée mais ce niveau de cylindrée laisse croire à une permanence du twin, à moins que Noale ne décide de répondre aux sirènes du V4 qui, sur les grosses Aprilia, se vend bien.

Concernant Guzzi, les infos sont un peu plus précises puisque l’on connaît (à peu de chose près) la cylindrée et l’architecture moteur. Il s’agira d’un twin 1200 face à la route, remplaçant du bloc actuel (qui ne passe pas Euro 4). Le refroidissement liquide sera-t-il implanté façon BMW ? Ce n’est absolument pas certain, Guzzi ayant démontré avec son gros (et lourd) 1400 cm3 qu’il est possible de satisfaire Euro 4 en ne s’appuyant que sur un flux d’air et un filet d’huile… Dernier détail sur cette future plateforme Guzzi : le premier modèle sera, d’après l’une de nos sources, d’inspiration néo-classique. On peut penser à une Le Mans, comme l’a fait l’auteur du photomontage (photo du haut) mais sur ce point, il ne s’agit pour l’instant que d’une pure spéculation…

shiver

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire