Morini tente la Corsaro ZZ



S’adapter ou abdiquer : c’est le triste lot des constructeurs aux petits chiffres de vente. Un dilemme encore plus crucial lorsqu’il s’agit pour eux de se conformer aux normes de dépollution. Déjà coûteux pour les grands constructeurs, l’exercice est économiquement très lourd pour les petits. C’est pourtant celui que vient de réaliser Moto Morini (moins de 10 ventes en France en 2016) avec sa 1200 Corsaro.

Désormais baptisée Corsaro ZZ, celle-ci hérite d’un nouvel échappement Zard et surtout, d’un ABS Bosch déconnectable 9.1 MP. Histoire de faire bonne figure, l’usine lui a également greffé un éclairage à Leds, un freinage Brembo haut de gamme (étriers M50 à l’avant), un afficheur couleur, un shifter (fonctionnant uniquement à la montée des rapports) et une commande d’embrayage assouplie. Les suspensions viennent de chez l’italien Mupo (équipementier positionné haut de gamme). Le cadre et le moteur sont conformes aux générations précédentes, à une nuance toutefois : du fait d’Euro 4, le twin perd trois chevaux. Une baisse de puissance certes négligeable, mais qui associée à un tarif très costaud (19 990 euros) ne place pas cette ZZ sous les meilleurs auspices, surtout face à une concurrence très affûtée.

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire