Marc Coma remporte le Dakar 2011

Marc Coma remporte le Dakar 2011


Après s'être imposé en 2006 puis en 2009, le pilote espagnol remporte cette année son troisième "Dakar", le second en Amérique du Sud. Il rejoint au palmarès le Français Cyril Despres, qui doit cette fois-ci se contenter de la deuxième place.

Alors qu'on pouvait imagine une victoire par KO entre les deux favoris de l'épreuve, voire une surprise émanant d'un troisième homme, c'est un duel "à la culotte" que se sont livré Marc Coma et Cyril Despres tout au long de l'épreuve au guidon de leur KTM 450 Rally.
Finalement, la pénalité de 10' bêtement concédée par le pilote français à l'issue de la 4e étape – pour non respect d'un panneau de signalisation – l'a poursuivi comme un boulet jusqu'à la fin de la compétition. Il concède 15'4'' de retard au classement final sur l'Espagnol, qui n'a pas craqué sous la pression constante de son meilleur ennemi.
Le podium du Dakar est complété par le Portugais Helder Rodrigues (Yamaha), qui suit à plus d'1h40' du vainqueur, après avoir subtilisé la 3e place finale au malheureux chilien Francesco Lopez Contardo (Aprilia), victime d'une casse mécanique (amortisseur) lors de l'ultime étape menant les concurrents à Buenos Aires, ce samedi.

Marc Coma (ESP/KTM, 1er du général) :
«Il fallait être concentré, je me suis concentré sur ma façon de piloter. C'était le seul moyen de pouvoir obtenir la victoire. Ce qui a été très difficile, c'est qu'à aucun moment il n'a été possible de se relâcher. Quand tu finissais une journée difficile, la suivante l'était encore plus. On sait que le Dakar est très dur mais cette année il a été spécialement dur. Cette victoire, c'est la prime au travail. Cela a été un travail long. Ce sont beaucoup d'années et beaucoup de tension ces derniers jours. C'est la prime à cette trajectoire, à des années de sacrifice. Et surtout il faut que je rende hommage aux personnes qui m'ont entouré. On avait des objectifs ambitieux et pour cela il fallait les meilleurs, des gens faits pour ça et disposés à travailler dans la même direction. Comme pour tout le monde sur le Dakar, il y a des moments difficiles. Là je vais me reposer puis penser à l'avenir. Mais la vérité c'est qu'avec cette course, cette tension permanente, il n'y a pas un moment pour penser à autre chose.»

Cyril Despres (FRA/KTM, 2e du général) :
«C'est une spéciale qui s'aborde différemment quand on est en première position comme l'an dernier, lorsque tu as envie que la course soit plus courte. Quand tu es en deuxième position, tu voudrais qu'elle soit beaucoup plus longue. Mais bon la sensation de terminer un Dakar, c'est toujours bien, surtout ici avec le monde. Je suis plutôt déçu de n'avoir pu m'exprimer un peu plus sportivement. J'ai fait 11 Dakar, 8 podiums, 3 victoires. Une de plus ça aurait été bien. Je n'ai pas réussi à faire la différence. J'ai commis des erreurs, deux petites erreurs qui étaient fatales.»

Classement de la 13e et dernière étape :
1. Frans Verhoeven (NED/BMW), les 181 km en 1 h 25:07
2. Helder Rodrigues (POR/Yamaha) à 0:05
3. Jean Azevedo (BRA/KTM) 0:19
4. Cyril Despres (FRA/KTM) 0:44
5. Marc Coma (ESP/KTM) 2:16
6. Henk Knuiman (NED/KTM) 2:47
7. Juan Pedrero Garcia (ESP/KTM) 3:05
8. Pal Ullevalseter (NOR/KTM) 3:51
9. Jacek Czachor (POL/KTM) 4:38
10. Miran Stanovnik (SLO/KTM) 5:16

Classement général final :
1. Marc Coma (ESP/KTM) 51 h 25:00
2. Cyril Despres (FRA/KTM) à 15:04
3. Helder Rodrigues (POR/Yamaha) 1:40:20
4. Francisco Lopez (CHI/Aprilia) 2:09:45
5. Juan Pedrero Garcia (ESP/KTM) 3:07:03
6. Pal Ullevalseter (NOR/KTM) 3:32:56
7. Jean Azevedo (BRA/KTM) 3:59:38
8. Ruben Faria (POR/KTM) 4:13:01
9. Alexis Cody Quinn (USA/Honda) 4:52:10
10. Jacek Czachor (POL/KTM) 6:13:41

Ecrire un commentaire



*