ITW Lucas Mahias : « Il y avait moyen d’être en première ligne »



12e sur la grille après n’avoir pu faire qu’un seul tour en qualification, Lucas Mahias n’aura pas la partie facile dimanche pour la course. D’autant que le pilote Yamaha a un poignet en vrac…

La journée n’avait pas trop mal commencée jusqu’à cette chute à la fin de la FP3…

J’ai eu une journée de m**** comme c’est souvent le cas à Magny-Cours sous la pluie. Sur une piste glissante avec des pneus pas super non plus… Je suis tombé au dernier virage du dernier tour en highside et je me suis fait mal au poignet. J’ai passé pas mal de temps à me faire masser et glacer avant la qualification. En partant ça allait, mais j’ai fait un tour et mon moteur a cassé.

Demain, malgré la douzième place sur la grille, l’objectif reste la victoire ?

Oui dans tous les cas je ne suis pas venu ici pour finir douzième. Aujourd’hui, je pense que sans cette casse il y avait moyen de jouer une première ligne assez facilement malgré que je sois tombé ce matin. Ce n’est jamais très bon de partir loin en Supersport parce qu’il y a beaucoup de monde, d’embouteillage et de pilotes un peu fous derrière. Je vais tacher de prendre un bon départ et puis j’ai vu que vendredi j’avais le rythme pour gagner la course sur le sec donc on verra demain.

Kenan Sofuoglu devrait être forfait suite à sa chute en fin de qualification, c’est quelque chose que tu auras dans un coin de ta tête ?

Non, honnêtement je ne m’en préoccupe pas. C’est triste pour lui, mais je me concentre sur moi depuis le début, je ne suis pas à regarder ce que font les autres. Je suis désolé pour lui si il ne participe pas à la course. On a tous eu notre lot de malchance. Il a eu beaucoup de chance hier avec l’huile, aujourd’hui beaucoup moins. Moi de mon côté aussi j’ai eu une journée difficile… Dans tous les cas le championnat n’est pas encore fini, il reste trois courses.

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire