Jonathan Rea sacré champion du monde Superbike pour la 3e fois



Imperturbable malgré des conditions délicates avec une piste séchante, Jonathan Rea a littéralement survolé la première manche à Magny-Cours en s’échappant seul en tête dès le départ. Le pilote Kawasaki est sacré champion du monde pour la troisième fois consécutive à trois rendez-vous de la fin de saison.

Jonathan Rea triple champion du monde Superbike. Un titre qui ne surprend personne tant le britannique aura une nouvelle fois écrasé la saison de WSBK en 2017. Et sa démonstration de force en première manche à Magny-Cours en est la nouvelle brillante illustration. Déjà dominateur sur piste sèche lors des essais libres vendredi, Rea n’a pas été perturbé le moins du monde par l’arrivée de la pluie samedi et un départ donné sur piste humide. Très rapidement échappé avec plusieurs secondes d’avance, le pilote Kawasaki n’a eu aucun mal à s’octroyer sa 50e victoire de la saison, synonyme de titre.

Son coéquipier Tom Sykes, deuxième durant toute la course, s’est lui battu en fin de manche avec Marco Melandri pour finalement se faire déborder par le pilote Ducati dans le dernier tour et céder la deuxième marche du podium. Leon Camier termine quatrième à quelques longueurs seulement des deux hommes au guidon de la MV Agusta alors qu’Alex Lowes, cinquième, pointait déjà à plus de 40 secondes et Eugene Laverty à plus d’une minute. En difficulté, Chaz Davies coupe la ligne d’arrivée en 10e position et cède de gros points dans la course à la place de vice-champion.

En Supersport, Nikki Tuuli s’est adjugé sa première pole position de la saison lors d’une séance écourtée par la grosse chute de Kenan Sofuoglu, emmené au centre médical. Le Turc se place tout de même en bout de première ligne, derrière la seconde Yamaha du team Kallio Racing qui signe le doublé sur une piste encore légèrement humide. Federico Caricasulo, Gino Rea et Kazuki Watanabe s’élanceront de la seconde ligne alors que Jules Cluzel doit se contenter du 7e temps. Lucas Mahias n’a lui bouclé que un seul tour lancé et partira de la quatrième ligne après s’être blessé ce matin.

Classement Superbike manche 1

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Rien à voir avec une soit-disant supériorité de la kawasaki: si Rea n’était pas là, chaz Davies serait en lutte pour le titre avec la Ducati
    face à tom sykes et l’autre kawa !
    C’est REA qui est un phénomène et fait avec la kawa ce que Stoner faisait avec la Ducati: le seul à la mener au titre !
    ♫ ♪ il est vraiment…. ♪ ♫
    ♫ ♪ ♫ il est vraimennnnt…….. ♪ ♪ ♫
    ♫♪♫♪ il est vraiment phé-no-mé-nal-la lala ♫♪♫♪

    Répondre

Ecrire un commentaire