Superbike : le règlement 2018 est tombé



Après plusieurs mois de rumeurs en tout genres, le nouveau règlement du mondial Superbike pour 2018 a finalement été dévoilé. La Commission Superbike en a entériné la version définitive lors d’une réunion le 24 octobre avec quelques modifications importantes à la clé.

Avec la domination de Kawasaki et Jonathan Rea sur le World Superbike, on ne peut pas dire que le spectacle en piste soit des plus intéressants ces dernières années. Aussi, après avoir fait du MotoGP une formule à succès, la Dorna s’est attaqué à un nouveau grand chantier pour redorer le blason du Superbike avec pour cela une orientation claire : en refaire un vrai championnat de série. Plus question de vouloir concurrencer le MotoGP donc. Mais les grandes manœuvres en ce sens ne devraient entrer en vigueur que pour 2019, et les modifications apportées pour l’an prochain visent avant tout à tenter d’équilibrer les forces en présence. Voici les principaux changements apportés au règlement technique dans le détail.

Limite de régime moteur

Le système d’équilibrage utilisant des limiteurs d’admission d’air a été remplacé par un système limitant le régime moteur. La limite moteur peut être réglée à tout moment durant la saison et s’applique à chaque constructeur. 

Concessions

Un système de points de concession sera introduit afin de limiter le développement des moteurs des machines les plus rapides. À certains moments de la saison, les équipes ayant accumulé le moins de points de concession seront autorisées à introduire des mises à jour. 

Avantage secondaire, les équipes privées auront accès à des pièces moteur dont le coût sera plafonné dans le but de les aider à atteindre le même niveau de performance des teams soutenus par les usines. 

Suspensions avant et arrière et pièces moteur approuvées

Un plafonnement des prix et un processus de validation ont été appliqués à plusieurs pièces clés du châssis, du moteur et des suspensions. Elles sont appelées pièces approuvées. 

Procédant de la même façon que le règlement existant (et très bien accueilli) concernant les suspensions et les freins, cela permet d’assurer l’accès et la disponibilité à toutes les pièces pour toutes les équipes avec un encadrement des coûts. 

8 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Très vague quand même; Une usine reste une usine, je ne vois pas comment ça
    va rééquilibrer quoi que ce soit. Faut juste espérer que la future Ducati V4
    soit à la hauteur en performance et fiabilité, parce qu’il faut pas attendre que
    sykes soit à la hauteur de l’extraTerrestre Johnny REA 😉
    On s’emmerde en SBK, pas parce que Kawa domine, on s’emmerde parce que sykes ne peut suivre Rea ! Quand Ducati dominait, si 2 pilotes pouvait se battre (Fogarty / Corser 1998 ou Laconi / Toseland 2004) on se régalait, mais quand Hodgson (2003), Bayliss (2006-2008) ou Checa (2011) écrabouillaient les autres, ben on se faisait shyer, et pas à peu près ; ça gênait pas là ?
    Bref, y’a souvent eu une marque qui dominait en SBK, le problême n’est pas le règlement, qui est le même pour TOUS, le problème est l’absence des usines (suzuki-honda-aprilia) et d’un autre top gun chez les verts.

    Répondre
    1. Bah… ils rééquilibreront à la sauvage, avec mise en place du limiteur pour la moto qui gagne :
      tu gagnes, donc à la prochaine course on te pique 1000 rpm. et si tu continues, on t’en piquera 1000 de plus

      C’est du grand guignol. Pour faire de ce championnat un VRAI concurrent du motogp, il faut repartir d’une feuille blanche, et non singer les règles du motogp. Mais la dorna n’a qu’un seul modèle en tête. Et vu que ça fonctionne pour le motogp, ils pensent que ça va aussi marcher pour le sbk.

      Répondre
  2. Et bien je viens de regarder la 1ère manche, très zzzzzzzzz……. (-_-) mais rien à voir
    avec la domination de REA, même derrière c’était le train-train avec les 2 ducati et les 2 aprilia…..
    Dernière course de la saison demain ! Rea peut battre le record du nombre de doublés dans 1 saison, et dépasser Fogarty et Bayliss

    Répondre
  3. La Kawa est au dessus du lot et Rea aussi…le seul binôme
    capable de rivaliser c’est Davies et sa Ducati , il a réussi à
    battre Rea à la régulière 6 fois cette saison quand même !
    Mais même lors de ces course là on a pas vu de bagarre très
    saignante entre les deux , ils ont en général gagné après
    s’être barrés tous seuls devant…
    Une modif du règlement ne changera rien aux perfs comparées
    de Rea et de Sykes vu qu’ils ont la même moto.
    Après est-ce que cela permettra aux Ducati et peut-être aux
    Yam de se rapprocher ? on verra mais on a un pilote qui domine
    qui se retrouve en tête dès le premier tour en partant de la 3eme
    ligne…ça tue un peu le spectacle mais ce n’est pas en cherchant
    à niveler par le bas que l’on avancera , on est dans du sport de
    compétition , pas juste dans un « show » télévisé !

    Répondre
  4. La solution la plus simple aurait été que Rea passe en motoGP..
    Mais on peut comprendre qu’il préfère accumuler tous les records
    en SBK que de risquer de ne pas être vraiment dans le coup en
    motoGP avec une moto satellite vu que toutes les machines
    factory sont affectées jusqu’en 2019..
    ils n’ont qu’à débrancher une bougie de sa Kawa ! mdr

    Répondre

Ecrire un commentaire