Superbike Losail : Rea encore gagnant, Mahias en pole



Jonathan Rea a remporté sa 15e victoire de la saison (nouveau record personnel) lors de la première manche Superbike vendredi soir au Qatar. Lucas Mahias s’est lui place en position idéale pour remporter son premier titre Supersport samedi en prenant la pole position.

Plus que jamais, il y a Jonathan Rea et les autres. Le récent triple champion du monde s’est offert un nouveau cavalier seul pour s’imposer avec près de cinq secondes d’avance sur Chaz Davies après avoir signé le nouveau record de la piste en Superpole. Autant dire que son adversaire du team Ducati officiel aura fort à faire pour contrer la domination de son compatriote en 2018. Le Gallois pouvait tout de même être satisfait de prendre de gros points à Tom Sykes dans la course au titre honorifique de vice-champion puisque le pilote Kawasaki n’est que sixième sous le drapeau à damier.

Marco Melandri complète lui le podium devant les Aprilia d’Eugene Laverty et Lorenzo Savadori, les machines italiennes étant toujours très véloces à Losail. Jordi Torres, qui évoluera sous les couleurs MV Agusta l’an prochain, prend la septième place à l’arrivée devant Sylvain Guintoli sur la Kawasaki Puccetti. Jeremy Guarnoni, qui pilote lui la ZX-10R du team Pedercini pour la dernière manche de la saison, prend les points de la onzième place. Course difficile chez Yamaha où Alex Lowes et Michael vd Mark qui ont tous les deux abandonnés.

En Supersport, Lucas Mahias n’a pas tremblé au moment d’aborder sa dernière séance de Superpole de l’année et partira en pole samedi avec le titre en ligne de mire. Son compatriote Jules Cluzel, toujours en chasse de son premier succès en 2017, réalise le deuxième temps devant la Yamaha de Niki Tuuli et un impressionnant Kenan Sofuoglu. De retour au guidon ce week-end malgré ses multiples fractures au bassin, le Turc a toujours une mince chance de conserver sa couronne.

Classement Superbike manche 1

8 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Pour ceux qui n’ont pas vue la 2ème course de SBK, je vous la conseille (sur youtube) vivement:

    1) chaz Davies 8ème sur la grille, et …. premier à la sortie du 1er virage ! (x_x)

    2) 3ème tour: un highside de Davies à rendre jaloux sergai, et un rattrapage extraordinaire, le plus beau de l’année toutes catégories
    confondues: même Marquez fait : « WAOUW ! ». bulle cassée par le casque évidemment….

    Répondre
  2. pauvre sykes qui boit le calice jusqu’à la lie, et fini dans le bac à gravier après 2 tours en essayant de suivre
    l’extraterrestre Johnny REA qui venait de l’enrhumer…
    chaz Davies finit donc vice champion ce qui montre que ce n’est pas la KAWA qui est l’arme absolue: encore faut-il savoir la mener !

    Répondre
    1. Non seulement c’est pas l’arme absolue, mais visiblement, quand elle n’est pas préparée, elle manque sérieusement de patate. Fallait voir Laverty et son aprilia larguer Guintoli et sa kawa à l’accélération dans la ligne droite.

      D’ailleurs, étrange réflexion de Guintoli : « Le rythme est toutefois beaucoup plus lent qu’il y a quelques années, probablement parce que les motos sont un peu moins puissantes »…

      Répondre
      1. Lol…. intéressant ! V’là un bon sujet d’enquête, tu t’y mets bob ? 😉
        Sylvain à l’excuse d’avoir une vraie »privée »,
        alors que les Aprilia ont un p’tit coup de main de l’usine, mais
        bon, de là à dire que c’est moins puissant qu’avant… mmmhhh

        Répondre
        1. Faudrait pouvoir lui demander en personne. Dommage que la personne qui a recueilli les propos de Sylvain n’ait pas eu l’idée d’approfondir le sujet.
          Mais en comparant les résultats du Qatar de 2014 (sa dernière victoire) et les résultats du Qatar 2017, c’est pas flagrant, c’est même légèrement le contraire.
          2014 : course 17T parcourus en 33’46 »738 à la moyenne de 162,456 km/h
          2017 : course 17T parcourus en 33’41 »021 à la moyenne de 162,917 km/h

          Répondre

Ecrire un commentaire