Superstock 1000 : Guarnoni gagne devant Marino



Cocorico ! Après une course Supersport décevante pour les Français, la manche Superstock 1000 a offert un superbe spectacle avec la lutte pour la victoire jusque dans le dernier tour entre Jérémy Guarnoni qui s’impose pour la cinquième fois à Magny-Cours et Florian Marino qui se replace au championnat. Federico Sandi complète le podium juste devant Roberto Tamburini.

Jérémy Guarnoni :

« Je n’ai pas fait un super premier tour. Je me suis fait un peu enfermer et j’ai eu du mal à me mettre dans le rythme. À un moment donné, je me suis dis que ça allait être trop dur d’aller chercher les autres. Mais je pilotais bien et en revenant sur le trio de tête j’ai compris un nouveau truc pour sortir d’Estoril. C’était le seul secteur qui me restait à améliorer pour être le plus rapide. La moto marchait bien et j’ai pu m’exprimer et montrer mes points forts. Ça a tellement été dur toute l’année avec ce manque de résultat et de voir une autre Kawasaki qui joue le titre… C’est de loin ma plus belle victoire en Superstock 1000 ! »

Florian Marino :

« Depuis le début de l’année, j’essaye des tactiques différentes en restant derrière sans que cela me réussisse vraiment. Là j’ai essayé de rester devant et mener. C’est un peu nouveau pour moi et c’est difficile au niveau de la concentration. J’ai fait quelques erreurs mais malgré tout j’ai tout donné du début à la fin. J’ai souffert du grip. Sur toutes les circuits de virage à l’arrêt d’entendais Jeremy qui me tapait dans la roue arrière. J’en ai souffert tout le week-end et même en entrée de virage c’était difficile au fil des tours. Jérémy était fort et il a beaucoup d’expérience donc je ne pouvais rien faire de plus que fermer les portes. Il lui restait une petite réserve en plus à la fin qui lui a permis de passer, rien à dire. À Jerez, je ne vais pas penser au championnat. Je vais tout donner du début à la fin car on ne gagne pas un championnat sans gagner de course pour moi. »

Classement

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Faut pas manquer de culot pour parler de course décevante en SSP pour les Français …
    Ce qu’a fait Mahias, c’est du mou pour le chat ?
    Il remonte de 19 à 4, et … c’est tout ???
    Moi jme suis éclaté devant cette course, et devant SA course .
    Et jsuis pas le seul

    Répondre
    1. Exact moi aussi j’ai adoré la course de Lucas en priant pour que
      son moteur ne le lache pas car y’avait de la fumée…
      Et il repart en tête du provisoire avec de fortes chances d’être
      CdM car Sofuoglu ratera au moins la prochaine course.
      Faut n’y rien comprendre pour être « déçu » ! ^^

      Répondre
  2. Dans un sens, si, le SSP a été décevant pour les Français.

    – Mahias qui casse un truc sur sa yam dès le premier tour qualif alors qu’il pouvait avoir la pôle… Devoir se contenter de la 4ème place alors qu’il tournait 1/2 seconde plus vite que tout le monde en FP La victoire (et les 25 points qui vont avec) était largement à sa portée.

    – Cluzel, plusieurs fois victorieux sur ce circuit, qui finit 6 ème…

    Alors oui, la remontée de Mahias était énorme (les inters dans le 180°, de la folie pure, les dépassements des adversaires deux par deux, sans sourciller) il faisait ce qu’il voulait de sa moto. Mais il y a de quoi être déçu de ne pas le voir au moins sur le podium. Il le méritait largement.

    D’ailleurs, je pense que si Sofolgu s’en est mis une belle aux essais c’est que quelque part, Mahias est le premier pilote à lui mettre réellement la pression.

    Répondre
  3. Maxime Berger serait sur le point de rendre son dernier souffle. Il serait intéressant de connaître les circonstances de son décès. Certains sites avancent l’idée d’une sorte de dépression suicidaire lié à l’arrêt de la compétition. Rumeur stupide ou soupçon de vérité.
    Je tire mon chapeau à un bourreau de travail qui a tout fait pour atteindre le très très haut niveau. A bientôt l’ami Max.

    Répondre
  4. Concernant le malheureux Maxime Berger beaucoup de rumeurs
    circulent…il semble que suite à une intervention brutale d’un médecin
    psy on lui ait administré des médocs qui l’ont plongé dans un coma
    profond et , hélas , irréversible. Des rumeurs de suicide ont circulé
    mais ont été démenties par sa famille. C’est cette famille qui devrait
    prochainement prendre une décision définitive concernant Maxime.
    Une bien triste issue pour ce jeune sympathique et talentueux pilote.
    Une pensée pour sa famille dans ces moments épouvantables.

    Répondre

Ecrire un commentaire